MOTOGP 2016 : À SILVERSTONE, CE VENDREDI, IANNONE, LOWES ET NAVARRO « SING IN THE RAIN »…

IANNONE LE FORCENÉ

IANNONE LE FORCENÉ

 

Ce GP dont les résultats seront tellement décisifs dimanche soir commence sous l’eau et se termine même en eau de boudin, les douze dernières minutes des essais Moto2 ont du voir sortir trois pilotes, et encore sur des œufs.

Cela dit, si cette journée n’apporte aucune eau (ouaf !) au moulin des GP, on constate quand même que les leaders des trois cylindrées ont bien tenu le coup.

Qui plus est, la météo de samedi n’est pas folichonne non plus, il a fallu par exemple qu’en MotoGP, les pilotes en mettent un bon coup, eux qui roulaient sur le sec mais sur une piste froide comme une limande à l’étal du poissonnier, pour s’assurer une place dans les dix et éviter de passer par Q1 avant d’aller jouer la pole.

 

EXCELLENT VINALES

EXCELLENT VINALES

En MotoGP, on sait que c’est quasiment la dernière chance pour Lorenzo de commencer la reconquête vers un éventuel titre, même si à priori il est absurde d’imaginer remonter soixante trois points en sept GP, surtout sur un Marquez qui, au guidon d’une vraie trapanelle, a tenu partout haut la main.

Cela veut dire que Lorenzo doit reprendre neuf points à Marquez par GP restant, autrement dit, il faut qu’il les gagne tous et que Marquez ne soit pas second…

Pourtant, si ce circuit anglais convient bien à Lorenzo, il lui faudrait une piste sèche et chaude, il a eu le premier élément, mais pas le second.

Le destin est joueur ce premier jour, Lorenzo, Marquez et Rossi sont… quatre, cinq et six !

Marquez qui a chuté le matin.

 

MARQUEZ ASSURE,SANS PLUS

MARQUEZ ASSURE,SANS PLUS

 

Devant Iannone a cassé un moteur le matin et a cassé la baraque l’après midi.

On sait qu’il pilote avec rage, pour faire comprendre à Ducati combien il a été absurde de lui préférer Dovizioso en 2017 pour seconder Lorenzo (pas impossible d’ailleurs que Lorenzo ait un peu poussé dans cette direction…).

Le second a été brillantissime, avec le meilleur temps le matin et le deuxième au combiné.

Il hurlait « Urbi et Orbi«  depuis une semaine que sa Suzuki peut gagner le GP, Vinales a la fierté du toreador, et il a presque décroché la queue et les oreilles, mais Iannone avait trop envie de faire ch… Ducati…

 

CRUTCHLOW THE HERO

CRUTCHLOW « THE HERO »

 

Et puis il ya ce magnifique troisième chrono de Crutchlow, arrivé ici en héros, premier vainqueur anglais d’un GP 500/MotoGP depuis Sheene, qui a été un bref moment meilleur temps provisoire.

Oui, ce GP décisif, pour l’instant, ne décide rien…

Tant mieux finalement, ce n’est pas marrant de voir un pilote tout écraser de A à Z, du vendredi matin au dimanche soir, en passant par la pole et la victoire !

Mais il ya en quand même qui vont mal dormir…

Résultats combinés MotoGP Vendredi Silverstone 2016

http://resources.motogp.com/files/results/2016/GBR/MotoGP/FP2/CombinedPracticeTimes.pdf?v1_2985ffd8

 

NAVARRO SE BAT JUSQU'AU BOUT

NAVARRO SE BAT JUSQU’AU BOUT

 

Ce sont les Moto3 qui ont ouvert le tir, avec une très belle bagarre entre Binder, leader actuel au général (et très largement !), son challenger Navarro, Bagnaia (avec un nom pareil, on va forcément vite sur piste mouillée).

Puis en fin d’après midi, le troisième homme sera le jeune italien Giannantonio, autrement dit Binder, qui a fait un GP dégueu à Brno, a compris la leçon, il ne lâche plus Navarro.

Le jeune espagnol est meilleur temps.

J’ose à peine parler des pilotes français, si Danilo est juste discret, dixième temps, Fabio Quartararo est inexistant, dix huitième temps.

Et comme la météo de samedi est à priori peu généreuse, les conditions de piste changeront peu, bref la revanche de Trafalgar c’est pas à l’ordre du jour…

Résultats combinés Moto3 Vendredi Silverstone 2016

http://resources.motogp.com/files/results/2016/GBR/Moto3/FP2/CombinedPracticeTimes.pdf?v1_71a8c7e1

 

ALEX LOWES INTOUCHABLE

ALEX LOWES INTOUCHABLE

 

En Moto2, c’est d’autant plus simple que c’est logique, Lowes, déjà pole ici en 2015, est évidemment le plus rapide sur une piste congelée passant à humide, puis à carrément sous l’averse.

« Britannia rules the waves » c’est connu, on y règne aussi sous la pluie.

Il est le plus rapide le matin, il l’est aussi l’après midi.

Le seul que se soit vraiment battu le matin, c’est Thomas Luthi, qui avait fait une énorme chute à Brno et il semble que les descendants de Guillaume Tell soient insensibles à la douleur !  L’après midi, Nakagami, Folger, Alex Marquez viennent se bagarrer avec Lowes mais bon c’est comme à Waterloo, c’était foutu d’avance !

Détail qui n’en est pas un, il n’y a que deux anglais qui aient décroché la pole ici à Silverstone.

Barry Sheene et … Lowes !

C’est dire si le garçon a envie d’histoire !

Bon, et les leaders qui se battent au couteau au général, Zarco et Rins ?

Pas de duel.

Zarco assure une honnête sixième place qui serait gênante si Rins était en pleine forme mais l’Espagnol s’est fracturé la clavicule à l’entraînement et l’on sait que quand il fait froid et humide, les blessures sont insupportables.

Bref, ce premier jour, Rins termine vingt quatrième temps, même compte tenu du fait que les dix dernières minutes de test ont été boycottées par les pilotes, c’est mauvais signe pour le pilote !

Résultats combinés Moto2 Vendredi Silverstone 2016

 http://resources.motogp.com/files/results/2016/GBR/Moto2/FP2/CombinedPracticeTimes.pdf?v1_23acb0de

Jean Louis BERNARDELLI

Photos MotoGP

 

 

Moto Moto - Vitesse Sport

About Author

jeanlouis