JACQUES VILLENEUVE, À IMOLA, INAUGURE LE NOUVEAU MÉMORIAL DÉDIÉ À SON PÈRE

 

C’est ce mercredi 31 août que Jacques Villeneuve est venu inaugurer le monument dédié à son père sur le circuit d’Imola, qui a été restauré et déplacé.

C’est une association d’Imola, le défi du cœur, qui organise chaque année une course de kart sur le circuit, qui a financé les travaux.

Le premier monument, œuvre du sculpteur Forlai a été inauguré en 1983, dans la courbe «Villeneuve» du circuit.

Cette courbe a été modifiée en 1990 et le monument se trouvait entre les deux lignes de rails et de grilles de sécurité.

Il était donc important de le déplacer, ce qui a été fait.

Symboliquement, ce monument représente une piste en courbe, trois cylindres rappellent qu’à Zandvoort, il a fait un tour complet avec un pneu en moins.

L’inscription en Français «Salut Gilles» est la même que celle qui figure sur le circuit de Montréal.

Cette courbe porte le nom de Gilles Villeneuve car le 25 avril 1982, sa Ferrari y est violemment sortie de piste, détruite.

Le 8 mai 1982, soit deux semaines plus tard, Gilles Villeneuve se tuait à Zolder.

Sur le mur qui longe le monument, une phrase en Italien, de Roberto Nosetto, ancien Directeur sportif de Ferrari et ancien directeur du circuit d’Imola «Gilles m’a appris une leçon de vie : ne jamais s’avouer vaincu»…

Sur le monument figure aussi un érable, cet arbre aux couleurs magnifiques lors de l’automne (l’été indien au Québec) dont la feuille est le symbole du Canada.

L’éclairage du monument est rouge et blanc, les couleurs du Canada.

On se souvient tristement qu’en mai 1994, sur ce même circuit, Ayrton Senna se tuait au Tamburello.

La veille, Roland Ratzenberger s’était tué en essais sur le même GP.


Jean Louis BERNARDELLI (avec le Corriere dello Sport)

Photos :
Circuit d’Imola

 

 

12 Heures de SEPANG F1 Sport

About Author

jeanlouis