EWC A OSCHERSLEBEN: EN QUALIFS, LES YAMAHA YART ET GMT 94 DEVANT LE SERT

LES YAMAHA DU YART (NO 7) ET GLT 94 TIENNENT LE HAUT DU PAVÉ

LES YAMAHA DU YART (NO 7) ET GMT 94 TIENNENT LE HAUT DU PAVÉ

La finale de l’endurance mondiale, course à 14 heures samedi jusqu’à 22 heures, commence très fort !

Parce que la Yart, le team officiel Yamaha autrichien, qui a perdu son meilleur pilote, l’Anglais Bradley Smith lors des essais, on a cru un moment que Brad s’était brisé le fémur, heureusement, fausse alerte, mais il ne roule quand même pas, le Yart donc, roulera avec deux pilotes seulement et partira en pole !

Pas mal, leur moto marche vraiment très fort, c’est est presque étonnant, même si Broc Parkes n’a pas les deux pieds dans le même sabot et si son coéquipier Marvin Fitz est le leader actuel de l’IDM en Allemagne (le Superbike).

Cette équipe, au plan des points est la mieux placée au championnat derrière le leader April, un team privé  , elle a huit points de retard au général, à égalité avec la Kawasaki officielle du SRC.

Autrement dit la chasse est largement ouverte, d’autant plus que le team April est dixième de ces qualifs à quasiment deux secondes de la Yamaha autrichienne…

Et deux secondes au tour sur 8 heures c’est énorme, cela dit on sait aussi que ce qui a fait la force de ce team privé, c’est la fiabilité.

 

L'APRIL EST LA MOTO LEADER DU MONDIAL

L’APRIL EST LA MOTO LEADER DU MONDIAL

 

Et en endurance, le fait de ne pas s’arrêter pour autre chose que les ravitos prévus est LA stratégie pour gagner.

C’est d’autant plus la guerre civile que le team Yamaha officiel GMT 94, qui est  le moins bien placé dans cette lutte avec les premiers au général, seize points de retard, est à une demi seconde des deux pilotes du Yart, la pole est calculée sur la moyenne des pilotes, autrement dit, on va être en mode GP dès le début…

Et ce qui est succulent, c’est que le SERT, le team Suzuki, champion du monde en 2015, est troisième de ces qualifs, à sept dixièmes de la pole, et au classement général, il a neuf points de retard sur le team April.

 

LA SUZUKI DU SERT TOTALEMENT DANS LE COUP

LA SUZUKI DU SERT TOTALEMENT DANS LE COUP

 

Autrement dit, les teams qui sont le plus proches des leaders sont roue dans roue.

Chute interdite, casse interdite, sur huit heures de course et à la vitesse à laquelle on va rouler devant, ce serait irrattrapable.

Les qualifs se font en deux parties, c’est dans la deuxième que le GMT 94 a accroché la deuxième place sur la grille, avec ses pilotes Checa, Canepa et Lucas Mahias, dont il faut rappeler qu’au classement individuel au mondial, il est largement en tête, 20 points devant Gregg Black et Alex Cudlin, deux des pilotes du team April.

Le team SERT, troisième, est toujours composé de Vincent Philippe, Anthony Delhalle et Etienne Masson,  savant dosage entre les différentes façons de piloter.

 

LA HONDA OFFICIELLE EST NEUVIEME EN GRILLE

LA HONDA OFFICIELLE EST NEUVIEME EN GRILLE

 

Viennent ensuite les teams Honda FCC TSR et Kawasaki SRC.

Les deux « perdants » de cette qualif sont le team officiel Honda, neuvième sur la grille, et April Motor Events, le team de Marc Mothré et Hervé Moineau que nous vous avons présenté lors de leur retour de Suzuka.

Le premier team sur la grille en Superstock est le Voelpker NRT48 by Schubert-Motors.

 

Résultat quailfs Oschersleben 2016

https://www.fimewc.com/wp-content/uploads/2016/08/Osch16_OverallQualifs.pdf

 

Jean Louis BERNARDELLI

Photos Teams

 

Moto Moto - Endurance Sport

About Author

jeanlouis