LA VW POLO DE SÉBASTIEN OGIER FILE VERS LA VICTOIRE AU RALLYE D’ALLEMAGNE

Sébastien Ogier (F), Julien Ingrassia (F)
Volkswagen Polo R WRC (2016)
WRC Rally Germany 2016

 

Le Français Sébastien Ogier au volant de sa VW Polo-R occupe ce samedi soir la tête du rallye d’Allemagne, neuvième manche du Championnat du monde des rallyes WRC, à l’issue de la deuxième des trois étapes qui se déroule dans la région de Trèves.

Malchanceux lors des derniers rallyes, l’actuel leader du Championnat du monde et déjà triple Champion du monde en titre, a visiblement pris une sérieuse option sur la victoire finale ce dimanche, en triomphant ce samedi dans la spéciale la plus redoutée de l’épreuve Allemande, celle de Panzerplatte et ses redoutables 40,80 km !

Ce soir, Ogier précède une autre Polo WRC, celle de son équipier, le Norvégien Andreas Mikkelsen second à trente-trois secondes et la Hyundai i20 WRC de l’Espagnol Dani Sordo actuel troisième à trente-sept secondes.

 

 WRC 2016 ALLEMAGNE - SEB OGIER et ANDREAS MIKKELSEN.


WRC 2016 ALLEMAGNE – SEB OGIER et ANDREAS MIKKELSEN.

 

Ogier qui confiait :

« Nous avions un choix de pneus différent d’Andreas et je pense que nous avons plutôt bien géré les pneus. La route est encore longue, il y aura de belles spéciales demain dimanche avec un chrono difficile dans les vignes. »

Pour sa part, Mikkelsen précisait, lui :

« J’ai essayé quelque chose de différent mais j’ai eu du mal dans la forêt, j’ai manqué de grip et je n’avais pas confiance. Je ne pouvais pas faire mieux. On dirait que la bagarre avec Thierry va continuer demain. »

 

 WRC-2016-ALLEMAGNE-La-HYUNDAI-i20-WRC-de-DANI-SORDO


WRC-2016-ALLEMAGNE-La-HYUNDAI-i20-WRC-de-DANI-SORDO

 

Suivent derrière Ogier, Mikkelsen et Sordo, les deux autres Hyundai i20WRC, de Thierry Neuville, le Belge en embuscade à 37.4, et celle du Néo-Zélandais Hayden Paddon, beaucoup plus loin, car pointant à … 3’33.9

Ensuite, on trouve la Ford Fiesta RS de Mads Ostberg à 4’06.4, suivi de… quatre Škoda Fabia R5, avec dans l’ordre, celle de Esapekka Lappi à 7’16.2, de Pontus Tidemand à 7’43.2, de Jan Kopecký à 8’26.1 et celle de Armin Kremer qui complète le Top 10, à 8’44.5

Plus loin, on pointe encore une Škoda Fabia R5 du Belge Grégoire De Mévius à 9’30.5 et au douzième rang, une sacrée performance, la Citroën DS3 R5 du jeune Corse, Pierre Louis Loubet, classé à 10’10

 

 WRC 2016 -ALLEMAGNE - DS3 CITROEN de Stephane LEFEBVRE


WRC 2016 -ALLEMAGNE – DS3 CITROËN de Stéphane LEFEBVRE

 

De cette journée, on retiendra encore la violente sortie de route dans la spéciale de Panzerplatte sur le camp militaire de Baumholder, du jeune équipage Français, le tandem des pilotes Citroën, formé de Stéphane Lefebvre et de Gabin Moreau. Tous les deux hospitalisés, les examens pratiqués ont révélé des fractures et plusieurs traumatismes internes.

En fin de journée, leur entourage, donnait les derniéres nouvelles

« Toujours restés conscients, ils ont été transportés à l’hôpital pour y être examinés. Les examens ont révélé plusieurs fractures. Gabin subit cet après-midi une opération pour réduire sa fracture à la cheville gauche. »

Fin du rallye de dimanche avec  pour débuter la journée, l’ES15, premier des deux passages dans Dhrontal avec ses 14,79 km.

 

Christian COLINET

Photos : TEAMS

Flash Infos

About Author

gilles