WMX 2016, MOTOCROSS FÉMININ MONDIAL : AU GP DE SUISSE LIVIA LANCELOT SE RAPPROCHE DU TITRE !

 

D’abord un gros coup de cœur.

Livia Lancelot est une fille et une pilote pour qui j’ai une admiration sans faille, certes elle est mignonne à croquer mais comme pour certains le fantasme c’est l’uniforme moi c’est la femme pilote.

Une nana au sourire ravageur mais avec une volonté de fer, avec une envie de gagner digne de tous les grands que je connais, et de façon non accessoire un style de pilotage très élégant.

Je l’ai connue il ya quelques années au SX de Genève où elle venait faire des démos avec ses copines européennes et américaines les plus connues pour faire connaître le motocross féminin.

 

 

Et elle a déclenché des hourra délirants dans une foule qui adore ce genre de surprise.

Avec des problèmes de pognon, elle a dû, après son titre mondial en 2008, se contenter de championnats nationaux  (elle est six fois championne de France) et des X Games, mais cette année, son retour en mondial est un ouragan, car la concurrence est sévère et ne l’a pas attendue !

En Suisse, une course 1 ratée, et une course 2 où elle laisse derrière toutes se rivales, ce qui lui laisse 27 points d’avance pour la finale qui se déroulera en Hollande, à Assen, dans le sable, course abominable sur un terrain abominable où les pièges sont partout, la pise se modifies d’un tour sur l’autre !

 

 

Il faut juste finir dans les premières et surtout, surtout, ne pas tomber ou pire abandonner dans une seule des deux manches.

A Frauenfeld, en Suisse, quatrième aux essais chronos, elle a pris un départ dégueu en première manche et s’est retrouvée  quasiment derjo au premier virage.

Elle ne trouve pas son rythme mais termine quand même quatre.

 

a a a a a a lancelot 4

 

En colère, elle bosse avec son team le soir de ce samedi pour améliorer sa deuxième manche.

Et en effet, ça se passe mieux, beaucoup mieux, elle passe sa rivale Van der Ven  au second tour et mène ensuite toute la manche.

Total, 27 points d’avance au général, bien joué…

Livia : « Ce fut un bon weekend, ou plutôt un bon dimanche avec cette victoire de manche ! J’ai pris un bon départ en seconde manche, pour rapidement prendre la tête ; Nancy (Van De Ven) m’a doublé au début, j’ai regardé ses trajectoires pendant un tour et je l’ai doublée à mon tour pour aller gagner cette manche. Cela fait du bien, car samedi j’ai très mal roulé. Mon départ fut désastreux, et je roulais mal ; on a beaucoup parlé avec mes proches le soir, dimanche c’était une autre fille sur la moto. Je pensais peut être trop au championnat samedi, l’essentiel est d’avoir bien réagi entre les deux manches. J’ai maintenant vingt sept points d’avance, c’est un peu plus d’une manche, et on va très vite aller travailler dans le sable pour préparer la finale. »

En effet, la victoire représente 25 points par manche.

C’est très confort mais pas dans cette m… de sable hollandais.

Maintenant un coup de gueule.

Des champions du monde en Motocross, nous en avons plus qu’en vitesse, certes.

Mais enfin on n’en trouve pas à tous les coins de rue.

Et là, mes camarades, c’est un titre mondial que Livia joue.

 

 

Je suis en rage de voir que sur le site du MXGP, on a le droit aux résultats du MXGP et du MX2 et c’est tout (on a quand même des photos).

Je suis en rage de voir que la presse spécialisée s’en fout, je crois revivre ce qui s’est passé l’an dernier avec Romain Febvre, cette indifférence insupportable des experts.

Le public, lui, sait bien ou sont ses héros et héroïnes.

Je me fous complètement des théories fumeuses et de leurs applications juridiques méprisables qui concernent une soi-disant égalité hommes/femmes.

Qu’il fasse faire des lois sur cela est une preuve que les hommes sont des gros cons, c’est une évidence, pas une cause.

En revanche, que l’on traite un titre mondial par dessus la jambe est juste une preuve d’incompétence et je déteste l’incompétence.

Voilà, ce qui est important, c’est que Livia aborde la finale avec un matelas de points d’avance, ce qui importe c’est qu’elle soit championne du monde, elle le mérite par le talent et surtout par la volonté ahurissante qui est la sienne.

C’est dit!

Jean Louis BERNARDELLI

Photos MXGP et MEDIACROSS

 

 

 

Moto Moto - Tout Terrain Sport

About Author

jeanlouis