SUPERBE VICTOIRE DE LA PORSCHE IMSA ‘KODAK IMAGES’ AUX 24 HEURES DE SPA EN PRO/AM

24 HEURES de SPA 2016 1ére place sur le podium PRO AM pour les pilotes de la PORSCHE IMSA KODAK  Photo V IMAGES

 

 24-HEURES-de-SPA-2016-La-PORSCHE-du-Team-IMSA-Photo-Nicomlas-PALUDETTO


24-HEURES-de-SPA-2016-La-PORSCHE-du-Team-IMSA-Photo-Nicomlas-PALUDETTO

 

IMSA Performance et KODAK Images gagnent  les ’24 Heures de Spa’ dans la catégorie Pro/AM !

Ajouter à son palmarès une course mythique considérée comme le Championnat du Monde de GT… voilà «simplement» le dernier fait d’armes de l’équipe d’IMSA Performance !

Un nouveau succès pour le team rouennais, spécialiste de la «grande» Endurance et qui a déjà accroché plusieurs courses de 24 Heures à son tableau de chasse comme les ’24 Heures du Mans’ ou celles de Dubaï.

Il faut maintenant ajouter la ligne «Victoire aux 24 Heures de Spa 2016, Catégorie ProAM»!

Ajouter à son palmarès une course mythique considérée comme le Championnat du Monde de GT… voilà «simplement» le dernier fait d’armes de l’équipe d’IMSA Performance !

Un nouveau succès pour le team rouennais, spécialiste de la «grande» Endurance et qui a déjà accroché plusieurs courses de 24 Heures à son tableau de chasse comme les ’24 Heures du Mans’ ou celles de Dubaï.

Il faut maintenant ajouter la ligne « Victoire aux 24 Heures de Spa 2016, Catégorie ProAM » !

 

 24 HEURES de SPA 2016 L'EQUIPE IMSA - Photo V -IMAGES.


24 HEURES de SPA 2016 L’ÉQUIPE IMSA – Photo V -IMAGES.

 

En appliquant son process de préparation défini pour les épreuves de deux tours d’horloge, IMSA Performance a travaillé  depuis plusieurs semaines sur le rendez-vous Spadois. La Porsche KODAK Images a été entièrement révisée pour effectuer ces 24 heures de course par un staff technique focalisé sur cet engagement. Au tombé du drapeau à damier, le résultat est limpide. La 991 GT3 R d’IMSA Performance n’a connu aucune défaillance, pas même un témoin du tableau de bord s’est allumé. La Porsche #76 a parfaitement servi la stratégie définie par l’équipe du muret.

Scotchés à leur cabane sur le «pitwall», Félix et son équipe ont ajusté la stratégie minute par minute, presque seconde par seconde. Et le travail n’a pas manqué ! Seul le début de la course s’est déroulé conformément au plan. Maxime Jousse initialement prévu, mais la première neutralisation avec une procédure de Safety Car a imposé d’adapter la stratégie, car d’autres neutralisations ont suivi et la pluie est venue souvent brouiller les cartes.

 

24-HEURES-de-SPA-2016-La-PORSCHE-IMSA-Photo-Nicolas-PALUDETTO.

24-HEURES-de-SPA-2016-La-PORSCHE-IMSA-Photo-Nicolas-PALUDETTO.

 

Aux éléments extérieurs, il fallait répondre aussi et tour après tour aux attaques de la concurrence dont celle de l’Audi N° 74, la meilleure adversaire. Un marquage à la culotte gagnant dont se souviendra Maxime Jousse :

«J’ai réellement découvert Félix et son équipe lors de ces ’24 Heures de Spa’. Ils m’ont assez bluffé ! Félix décide vite, immédiatement quelle que soit la tension du moment. Il a eu 3 à 4 décisions à prendre à des moments clés. À chaque fois, c’était le bon choix ! Il a tout géré de main de maître… » Un avis que partage Raymond : «Félix excelle dans la stratégie et vit sa passion à 200%! »

Des décisions ensuite parfaitement mis en pratique par le quatuor de pilotes. Pas un contact pendant toute la durée de la course malgré la soixantaine de concurrents, pas une sortie de piste, malgré les conditions difficiles et une dernière averse qui rend la dernière demi-heure de course épique.

 

 24-HEURES-de-SPA-2016-PORSCHE-IMSA-Photo-Nicolas-PALUDETTO-.


24-HEURES-de-SPA-2016-PORSCHE-IMSA-Photo-Nicolas-PALUDETTO-.

 

Patrick Pilet : Seule une vitesse excessive de 6 km/h dans la pit lane motivera un drive through alors que la concurrence directe multiplie les pénalités.

En rythme de course, la Porsche 991 GT3 R du Team Rouennais n’était pas la plus rapide mais elle a su imposer une cadence suffisante pour prendre le leadership de la classe ProAM et devancer son challenger d’un tour sur la ligne d’arrivée. À noter aussi que la voiture Kodak Images a fait un passage de moins par les stands. Rapide, régulier et fiable voilà comment résumer la course comme le confirme Patrick Pilet :

« Nous n’étions pas les plus rapides sur un tour mais ne donnant le maximum, nous avons pu jouer la gagne. L’équipe et les pilotes n’ont pas fait d’erreur. C’est une belle leçon de vie ! »

En effet, humainement, ce résultat est une fierté dont peut s’enorgueillir toute l’équipe ;

« Cette course vaut un petit Championnat du Monde ! s’exclame Raymond Narac, lequel enchaîne :

«Et l’équipe peut-être fière de ce qu’elle vient d’accomplir ! Ce résultat est réconfortant pour le team : après deux ans d’absence dans des courses de 24 heures nous démontrons par A+B qu’elle est notre place !»

Avant de poursuivre :

«L’équipe est bien construite, chacun a sa place. Tout se fait de façon Zen. Elle a du recul, de l’analyse. Franck emmène son équipe sereinement, il est égal à lui-même et tient parfaitement son poste. L’équipe est prête pour aller encore plus loin, plus haut ».

 

24-HEURES-de-SPA-2016-Les-pilotes-de-la-PORSCHE-IMSA-NARAC-PILET-CORNAC-et-Maxime-JOUSSE

24-HEURES-de-SPA-2016-Les-pilotes-de-la-PORSCHE-IMSA-NARAC-PILET-CORNAC-et-Maxime-JOUSSE

 

Un regard tourné vers le futur que partage aussi Thierry Cornac :

«Pour moi qui débute en sport auto, ce résultat est fabuleux et je dédie cette victoire à Jean-Philippe Dayraut, mon ami, à Raymond et à Franck ainsi qu’à tout le team. L’équipe a été exemplaire ! Je souhaite que cela continue longtemps. Je dois travailler et travailler encore surtout face à des pilotes que j’appelle des «top gun» comme Patrick et Maxime. Patrick a déjà un palmarès qui parle de lui-même tandis que Maxime a une voie royale ouverte devant lui. Raymond, de son côté, est fidèle à sa réputation. Une des clés pour 2017 sera donc pour moi de continuer à travailler en toute humilité pendant l’intersaison».

 

 24-HEURES-de-SPA-2016-La-PORSCHE-IMSA-Photo-Nicolas-PALUDETTO-


24-HEURES-de-SPA-2016-La-PORSCHE-IMSA-Photo-Nicolas-PALUDETTO-

 

IMSA Performance est particulièrement heureuse d’avoir écrit cette ligne de palmarès prestigieuse avec Kodak Images et a soif d’en écrire d’autres le plus tôt possible. Toute l’équipe remercie ses partenaires de leur soutien.

De son côté, Franck Rava, Team Manager

« Nous avions l’espoir de faire une performance lors de ces 24 Heures mais sans viser la victoire. Notre objectif était de reprendre contact avec les courses de 24 heures et de nous mettre en place. L’équipe a été «super pro», tout le week-end elle a montré que son expérience est intacte et n’a commis aucune faute. Autre élément de satisfaction, nous marquons 38 points au Championnat ce week-end et nous entrons par la même occasion dans le Top 10 du classement provisoire ! Cette victoire n’aurait pas été possible sans nos partenaires, nous les remercions tous !»

 

24-HEURES-de-SPA-2016-1ére-place-sur-le-podium-PRO-AM-pour-les-pilotes-de-la-PORSCHE-IMSA-KODAK-Photo-V-IMAGES-

24-HEURES-de-SPA-2016-1ère-place-sur-le-podium-PRO-AM-pour-les-pilotes-de-la-PORSCHE-IMSAKODAK-Photo-V-IMAGES-

 

Patrick Pilet, pilote Officiel Porsche est venu renforcer l’équipage de son ancienne équipe, lui, lâchait :

«Cette victoire est belle, inattendue. Nous rêvions plus d’un podium. Le projet a été monté un peu tard et j’ai essayé d’apporter mon expérience bien que je ne connaissais pas les pneus Pirelli. Finalement, nous avons été bien toute la semaine. J’ai trouvé au sein du team l’écoute nécessaire».

Quant à Maxime Jousse, lui, concluait :

«Je n’ai pas vraiment réalisé que nous avons fait une grosse perf ! Je suis très content de cette victoire. Nous sommes restés en dehors des mauvais coups tout en restant en mode Fill Attack pendant toute la course. J’ai beaucoup apprécié travailler avec Patrick. En plus de l’aspect technique, il apporte beaucoup de dynamisme et de motivation. Je suis également très fier d’avoir pu participer à la réussite de Porsche sur cette course. Enfin, je voudrais adresser à l’équipe un coup de chapeau. Il n’y a jamais de stress, de panique. Tous sont concentrés, calmes. Aucun ne gaspille de l’énergie. Je tiens a remercier Franck Rava et Raymond de la chance qu’ils me donnent et d’être là grâce à eux».

 

24-HEURES-de-SPA-2016-La-PORSCHE-IMSA.

24-HEURES-de-SPA-2016-La-PORSCHE-IMSA.

 

Pour son retour sur la scène Européenne cette année, l’équipe Normande, victorieuse les deux saisons précédentes du Championnat de France GT Tour, ne pouvait souhaiter pareils lauriers…
… vu l’excellent niveau de la catégorie Blancpain !

Pourtant la Porsche IMSA KODAK Images, a toujours été dans le ‘Match’ tout au long de la longue semaine Spadoise.

Par conséquent, sa victoire est parfaitement méritée et nullement dûe au hasard…

Résultat et triomphe qui résultent seulement de l’excellent travail et de la préparation minutieuse ! Et… merveilleusement décorée aux couleurs KODAK Images.

 

Gilles GAIGNAULT
Photos :
Nicolas PALUDETTO 
V Images
Davy et Daniel DELIEN

 

 24-HEURES-de-SPA-2016-La-PORSCHE-911-RSR-IMSA-Photo-Nicolas-PALUDETTO.


24-HEURES-de-SPA-2016-La-PORSCHE-911-RSR-IMSA-Photo-Nicolas-PALUDETTO.

 24-HEURES-de-SPA-2016-La-PORSCHE-IMSA-


24-HEURES-de-SPA-2016-La-PORSCHE-IMSA-

24H de SPA Sport

About Author

gilles