‘BONNEVILLE WEEK’ 2016 : GUY MARTIN ET SA TRIUMPH VISENT LES 400 MPH… SOIT 644 KM/H !

a

 

Triumph Rocket Streamliner.

Deux moteurs turbo sortant mille chevaux à 9.000 t/mn fonctionnant au méthanol.

Une carrosserie en kevlar, une fusée dessinée par Matt Markstaller.

7,7 mètres de long, 60 cm de large, 1 mètre de haut.

Objectif: 400 MPH soit 644 km/h !

Le record de vitesse mondial absolu à moto.

 

 

Et c’est une moto.

Triumph veut battre le record absolu de vitesse à moto, aujourd’hui 377 mph, soit 607 km/h, établi en 2010 par Rocky Robinson (deux moteurs Suzuki Hayabusa turbo).

Pour une raison évidente, sa mythique Triumph Bonneville T 120 tient son nom d’un record établi en 1956 sur le Lac Saléprès de Salt Lake City, près de Bonneville dans l’État de l’Utah  et aimerait bien redevenir la moto la plus rapide au monde…

Ce qu’elle a été d’ailleurs plusieurs fois depuis.

 

 

La moto et le pilote sont à Bonneville, sur le Grand Lac Salé, ils font comme tous les malades de vitesse extrême, ils espèrent que cette année le lac sera praticable, miné depuis deux ans par la pluie ou l’usine qui est à côté et qui rejette sa saumure sur la surface, transformant le sel dur comme du béton en mélasse infâme.

La semaine de Bonneville est prévue autour du 20 août, et Guy Martin attend frénétiquement.

Guy Martin, pilote anglais, est dingue de ce qui va vite et même trop vite.

On le connaît surtout pours ses couses sur route, le truc le plus déjanté qui soit, en particulier le TT (Tourist Trophy) de l’Île de Man, il est aussi par exemple recordman de vitesse à vélo, sur la plage de Pendine Sands…       le Bonneville anglais (mais c’est du sable) où «tiré» à l’aspiration par un camion, il a pédalé à  196 km/h !

 

200 KM/H EN STOUNE, VRAIMENT VRILLÉ MAIS TALENTUEUX

200 KM/H EN STOUNE, VRAIMENT VRILLÉ MAIS TALENTUEUX

 

Cette fois, on vise la barrière très symbolique des 400 mph (on est aux USA, le système métrique existe, mais pas depuis longtemps, et les records, eux, ont commencé au début du siècle…)

Ce record serait intéressant car ce sont de vrais moteurs de moto, Guy Martin devra monter les vitesses au cours de sa tentative et c’est évidemment un moment crucial.

Et il ya urgence.

Car en plus, depuis deux ans, mais il est resté dans un garage pour cause de piste non praticable, il y a aussi le projet de James Toseland, appelé 52 Express, c’était son numéro fétiche en course, qui fonctionne différemment, avec une turbine, comme sur un hélicoptère.

 

LE PROJET 52 EXPRESS

LE PROJET 52 EXPRESS

 

Avantage pas de changement de vitesses en cours de record mais une turbine a besoin d’une quantité affolante d’air et les entrées colossales sur le proto risquent de gêner la prise de vitesse.

 

LA MOTO DE JAMES TOSELAND DÉCOUPÉE

LA MOTO DE JAMES TOSELAND DÉCOUPÉE

 

Réponse dans quelques jours.

Au fait, l’usine qui ‘salope’ le Grand Lac Salé a été priée de pomper ses rejets de saumure dégueulasse,
c’est étonnant comme les Américains peuvent bousiller toute vie au Dakota pour l’extraction des gaz de schistes (mais les fermiers sont devenus milliardaires) et forcer un industriel à réparer ses dégâts pour la survie d’une semaine qui a fait connaître l’endroit dans le monde entier…

 

Jean Louis BERNARDELLI

Photos :
Constructeurs

Moto Moto - Divers Sport

About Author

jeanlouis