WSBK 2017 : MELANDRI CHEZ DUCATI, BRADL CHEZ HONDA, ÇA VALSE ! GUINTOLI PROBABLE CHEZ APRILIA ?

BRADL QUI ARRIVE, VAN DER MARK QUI S'EN VA, LOWES QUI RESTE?

BRADL QUI ARRIVE, VAN DER MARK QUI S’EN VA, LOWES QUI RESTE?

 

On sait depuis quelques semaines que Melandri remplacera Giugliano chez Ducati/ Aruba, où il roulera avec Davies.

On sait depuis deux jours que Bradl remplacera Michael Van der Mark chez Honda/Ten Kate.

C’est que face aux motos d’usine Kawasaki dont Dorna ne se décide pas à punir le non respect de l’esprit du WSBK, qui d’ailleurs débouche comme prévu sur un désintérêt croissant pour cette discipline qui a été tellement exceptionnelle, les autres teams doivent mettre la barre plus haut.

 

MELANDRI REVIENT POUR GAGNER

MELANDRI REVIENT POUR GAGNER

 

On a par exemple entendu que Shaun Muir, le boss du team Milwaukee, trouve que ses BMW sont un peu lentes et qu’il pense à changer de monture…

Mais on a aussi entendu que le jeune Van der Mark est attendu chez Yamaha…

Et on a entendu, c’est une déduction logique, que Sylvain Guintoli retournerait à la marque pour laquelle il a été champion du monde, Aprilia.

On a aussi entendu qu’Aprilia roulerait en 2017 avec quatre motos…

Tout cela s’enchaîne magnifiquement, sauf qu’à part les deux premiers pilotes cités dans ce reportage, Melandri et Bradl, on ne sait rien d’autre de façon certaine.

Sauf que le grand chamboulement a commencé.

C’est logique, on est largement à la mi-saison, il reste quatre courses sur treize.

 

SYLVAIN GUINTOLI

SYLVAIN GUINTOLI

 

On a aussi cette déclaration de Guintoli, qui a été blessé et retrouvera son guidon en Allemagne le 16 septembre… Mon objectif pour la saison prochaine est de trouver une équipe et une machine qui me permettent de gagner. J’ai gagné le titre en 2014 et mon niveau de pilotage n’a pas baissé. Je me sens fort. Le Championnat est dominé par les Britanniques depuis deux ans et je veux ramener les couleurs de la France sur le podium et vers la victoire, c’est mon objectif. J’espère pouvoir bousculer la domination des pilotes anglais et des Kawasaki, et pour cela j’ai besoin d’une équipe et d’une machine qui soient performantes. »

On notera que le mot Yamaha n’a pas été cité une seule fois…

Bref, nos hypothèses sur l’avenir tiennent quand même bien le coup…

Affaires à suivre

Jean Louis BERNARDELLI

Photos WSBK

 

 

Moto Moto - Superbike

About Author

jeanlouis