‘ÉCHAPPEMENT CLASSIC’ N°69 SPÉCIAL LE MANS CLASSIC EST EN KIOSQUE

ECHAPPEMENT CLASSIC AOUT 2016 N°69

ECHAPPEMENT CLASSIC N°69

 

 

Au sommaire du magazine Échappement Classic N°69 (août 2016), un numéro ‘Spécial’ Le Mans Classic avec d’excellents sujets de nos confrères, François Hurel et William Pac, deux grands spécialistes qui savent de quoi ils parlent !

L’histoire des ’24 Heures du Mans’ regorge d’aventures humaines hors du commun. Celle d’Inaltera en fait partie.

Au cours de l’inter-saison, à la fin de l’hiver 1975, la force de persuasion du regretté Jean Rondeau, entraîne Charles James, le patron de l’entreprise Lyonnaise de papiers-peints Inaltera, dans la grande aventure mancelle.

… Deux cents jours plus tard, deux Inaltera à moteur V8 Ford Cosworth 3 litres, prennent le départ, la numéro 1 décrochant la victoire dans la catégorie GTP, avec une huitième place au Général à la clé.

Au volant de cette auto, deux Champions d’exception du Sport Automobile Français, deux légendes :
Henri Pescarolo et Jean-Pierre Beltoise.

Quarante ans plus tard, Le Mans Classic et avec la complicité de son heureux propriétaire, Jean Jacques Cantryn,
a permis de retrouver l’auto en piste, avec le grand Henri et Julien Beltoise, venu pour honorer la mémoire
de son père, disparu en janvier 2015.

Charles James et bien des anciens de l’aventure Inaltera étaient là pour une émouvante réunion. Ces moments,
les reporters d’Échappement Classic, les avons vécus avec eux, et nous vous invitons à les retrouver dans notre reportage.

Autre sujet intéressant, celui consacré à Pierre-César Baroni.

Timide, souvent inquiet, semblant peu sûr de lui, il a pourtant été l’un des pilotes Français le plus rapide
des décennies 80 et 90. Sans concession, il raconte à Philippe Carles, sa longue carrière, ses joies, ses peines
et ses regrets.

Également passionnant, l’article concernant la Porsche 908 « longue queue »

Si elle n’a pas gagné les 24 Heures du Mans, cédant en 1968 et 1969, face à la Ford GT40 de John Wyer, la Porsche 908 « longue queue » restera comme l’un des plus beaux Sport-Prototypes de l’histoire.

Lionel Robert a eu l’extraordinaire opportunité de prendre en mains le châssis 004 à Dijon, un mois avant Le Mans Classic, où l’auto était engagée dans le Plateau 5.

Vous découvrirez son reportage dans ce N°69.

Bref comme d’habitude, un sacré numéro souvenir des belles années du Sport Automobile…
Décidément, j’ADORE… ce magazine qu’est Échappement Classic… et ce chaque mois !

 


Gilles GAIGNAULT

 

Magazines Sport

About Author

gilles