HUIT HEURES DE SUZUKA CE WEEK END : LE DOUBLE GRAND RENDEZ-VOUS MONDIAL

YAMAHA FACTORY,LA MOTO A BATTRE

YAMAHA FACTORY,LA MOTO A BATTRE

 

C’est une course d’endurance où les usines japonaises font courir (et souvent gagner) des équipages de prestige, avec des pilotes de vitesse (GP ou Superbike) et où les teams qui se battent pour le titre mondial viennent aussi, elles ont un monde à prendre…

Bref, c’est le truc le plus coté de l’année en endurance, qui se déroule au surplus sur ce maudit circuit qui n’est pas fait pour la course mais qui a été dessiné pour servir de piste d’essai à Honda…

Danger, stars mondiales, célébrité assurée au Japon, et dans le monde entier, un week end à ne rater sous aucun prétexte.

Seul inconvénient pour nous européens, le décalage horaire, sept heures !

 

 

La course sera visible à la TV, sur Eurosport pour ceux qui sont abonnés, c’est donc payant.

Mais il ya une superbe nouvelle, l’Equipe 21, qui est gratoche, prendra l’antenne, avec Eric Celis et Christian Lavieille au micro, de sept heures (avec un résumé des premières heures de course) à 11 heures, pause jusqu’à 11h30 et ensuite reprise jusqu’à l’arrivée.

Eurosport, ce sera de 4h15 du mat’ à 12h45.

Il s’agit là d’heures françaises bien sûr.

En 2015, c’est la Yamaha Factory qui a gagné, il y avait au guidon Pol Espargaro (poleman), Bradley Smith et Katsayuki Nakasuga.

Cette année, avec Pol et Katsayuki, le troisième homme sera Alex Lowes, on connaît bien le garçon, qui court en Superbike pour Yamaha, un pilote qui a beaucoup de vitesse et de talent.

Bref, cette équipe là est clairement l’équipe à battre.

D’autant plus que ce team est encore extrêmement rapide cette année, meilleur temps aux essais préliminaires.

Honda aligne une belle brochette, Takumi Takahashi, Michael Van der Mark et Nicky Hayden, gros palmarès à eux tous, qui forment le team Musashi RT Harc-Pro, et leurs temps d’essais sont aussi tout devant, troisième.

FOULE COLOSSALE DANS LES TRIBUNES

 

Le deuxième meilleur chrono actuel est celui du team Suzuki Kagayama, et là le Japon entier sera derrière son téléviseur, car cet équipage est 100% nippon, Yukio Kagayama, Ryuichi Kiyonari et Naomichi Uramoto.

Battre les stars du Superbike et du MotoGP serait un sacré challenge !

L’autre Suzuki, celle du team Yoshimura, avec Josh Brookes qui nous raconté hier que Suzuka c’est encore plus dur que le TT de l’île de Man, associera finalement à l’Australien deux pilotes japonais, Takuya Tsuda et Noriyuki Haga.

 

LA SUZUKI YOSHIMURA

LA SUZUKI YOSHIMURA

 

Il y a évidemment aussi une Kawasaki Factory, avec Akira Yanagawa, Kasuki Watanabe et Leon Haslam.

Et puis, de façon non accessoire, il y aura les teams qui se battent toute l’année pour le titre mondial.

En particulier la Yamaha de GMT94 (David Checa, Niccolò Canepa et Lucas Mahias) et la Suzuki du SERT (Vincent Philippe, Anthony Delhalle et Etienne Masson) qui ont terminé à Portimao avec le plus petit écart jamais vu en endurance, 80 millièmes de seconde !

Huit autres équipes permanentes du mondial d’endurance seront au départ de cette  39éme édition de Suzuka.

Avec une surprise !

Au classement général, on a déjà fait deux courses de ce championnat, Le Mans et Portimao, en tête, avec 66 points, on trouve l’écurie April Moto Motors Events de Marc Mothré, coachée par Hervé Moineau (ex vainqueur de Suzuka et champion du monde d’endurance, rien que ça !)

Derrière, avec un seul résultat, la victoire au Mans, on trouve le team Kawasaki SRC (60 points), où Guarnoni remplacera Foret, qui est malade.

Puis c’est la Suzuki du SERT (59 points).

 

UN NOUVEAU DUEL A SUZUKA?

UN NOUVEAU DUEL A SUZUKA?

 

La Yamaha GMT 94 est cinquième avec 45 points, Honda  Endurance Racing (Julien da Costa, Sébastien Gimbert et Freddy Foray) est sixième avec 43 points enfin la Yamaha autrichienne du YART est septième avec 39 points.

Autrement dit, on aura deux courses en une.

Celle des stars, et celle du mondial, qui est on le voit très serrée, il ya aussi un enjeu énorme en points  à Suzuka.

Premiers essais officiels jeudi 28 avril.

Demain.

Génial !

 

Jean Louis BERNARDELLI

Photos EWC

 

 

Moto Moto - Endurance Sport

About Author

jeanlouis