VICTOIRE DE LA PORSCHE N°1 DES CHAMPIONS DU MONDE EN WEC AU NÜRBURGRING

WEC-2016-NURBURGRING-Léquipage-de-la-PORSCHE-N°1-WEBBER-HARTLEY-BERNHARD-sur-le-podium.
WEC 2016 - NURBURGRING - La Porsche 919 Hybrid de Timo Bernhard, Brendon Hartley, Mark Webber

WEC 2016 – NURBURGRING – La Porsche 919 Hybrid de Timo Bernhard, Brendon Hartley, Mark Webber

 

Ce dimanche, c’est l’équipage de la Porsche 919 Hybrid N°1, celle du trio Champion du monde en titre et composé de l’Australien Mark Webber, du Néo-Zélandais Brendon Hartley et de l’Allemand Timo Bernhard, qui s’impose et remporte enfin sa toute première victoire cette saison!

 

 WEC-2016-NURBURGRING-Arrivée-vicxtoeieuse-de-TIMO-BERNHARD-avec-la-PORSCHE-N°1.

WEC-2016-NURBURGRING-Arrivée-vicxtoeieuse-de-TIMO-BERNHARD-avec-la-PORSCHE-N°1.

 

A l’issue de ces Six Heures du Nurburgring, quatrième manche du Championnat du Monde d’endurance WEC 2016, après Silverstone, Spa et Le Mans, la Porsche 919 N°1, triomphe en devançant à l’arrivée à l’issue des 194 tours, les deux Audi R18, avec dans l’ordre, la N°8 de Loïc Duval, Luca di Grassi et Oliver Jarvis seconde à 53.787, qui précède la voiture-sœur, la N°7, celle du tandem composé du Suisse Marcel Fassler et de l’Allemand André Lotterer, en l’absence de leur équipier Français, Benoit Treluyer, récemment blessé dans un accident de VTT et contraint de déclarer forfait ce week-end et qui finit à 54.483, à 0.696 de la 8.

 

WEC-2016-NURBURGRING-La-lutte-entre-lla-PORSCHE-N°1-WEBBER-HARTLEY-BERNHARD-victoeieuse-et-lAUDI-N°8-de-DUVAL-DI-GRASSI-JARVIS-seconde

WEC-2016-NURBURGRING-La-lutte-entre-lla-PORSCHE-N°1-WEBBER-HARTLEY-BERNHARD-victorieuse-et-l’AUDI-N°8-de-DUVAL-DI-GRASSI-JARVIS-seconde

 

La seconde Porsche 919 Hybrid, la N°2 de Romain Dumas, Neel Jani et Marc Lieb, prenant elle la quatrième place, à 1’37.324 de la Porsche victorieuse et à 42.841 du podium.

Ensuite, on pointe les deux Toyota TS050, jamais dans le match pour la victoire et qui terminent loin, très loin, la N°5 de Buemi-Davidson-Nakajima, étant classée 5ème  à 1 tour devant la N°6 de Sarrazin-Conway-Kobayashi qui termine, elle à 4 tours

 

 WEC 2016 NURBURGRING Les deux TOYOTA TS050 N°5 et N°6.


WEC 2016 NURBURGRING Les deux TOYOTA TS050 N°5 et N°6.

 

Le tournant de ces 6 Heures du Nürburgring 2016 a eu lieu à mi-parcours, à la suite d’une neutralisation Full Course Yellow qui a bénéficié à Porsche, alors qu’Audi avait mené la première moitié de l’épreuve.

C’est le troisième succès pour l’équipe Porsche après Silverstone et Le Mans . Au total, le prototype 919 a gagné dix courses depuis Ses débuts en 2014.

Pour  le trio victorieux ce dimanche, Bernhard, Hartley , Webber il s’agit de leur cinquième succès.

Porsche quitte le Nurburg en menant maintenant le classement des constructeurs avec 164 points, Audi en totalisant 129 et Toyota 97.

Quant au second équipage, celui que forme Romain Dumas,  Neel Jani et Marc Lieb, lui il est en tête du classement des pilotes avec 33 points d’avance.

 

PAROLES DE PILOTES

 WEC-2016-NURBURGRING-Léquipage-de-la-PORSCHE-N°1-WEBBER-HARTLEY-BERNHARD-sur-le-podium.


WEC-2016-NURBURGRING-Léquipage-de-la-PORSCHE-N°1-WEBBER-HARTLEY-BERNHARD-sur-le-podium.

Timo Bernhard:

« Au début, j’ai réussi à améliorer et à passer P2 et à faire pression sur les leaders. Lors de mon premier relais, je suis à côté de l’Audi deux ou trois fois. Je l’ai même doublé une fois, mais raté mon point de freinage Parce que je suis concentré sur le trafic des GT. Cela lui a permis de me passer à nouveau. Lors de mon second relais, j’étais la voiture la plus rapide  et le dernier relais m’a demandé beaucoup de travail. Pour moi, cette victoire aujourd’hui à un goût particulièrement doux. La course a été âprement disputée et pour moi, c’est top gagner chez moi en Allemagne à la maison et cette victoire aide à compenser la mauvaise chance que nous avons eu dans les trois premières manches du championnat ».

 

WEC-2016-NURBURGRING-PORSCHE-N°1-BRENDON-HARTLEY-sur-le-podium.

WEC-2016-NURBURGRING-PORSCHE-N°1-BRENDON-HARTLEY-sur-le-podium.

 

Brendon Hartley ajoutait:

« Merci à Porsche, à la mécanique, aux  ingénieurs, à Timo et Mark. Comme on se sent bien d’être de retour sur le haut du podium. Les premières heures de la course étaient bonness et nous avons dépassé la première Audi dans la première fenêtre des ravitaillements. Parce que notre équipe a été plus rapide. Puis nous avons eu un peu de malchance avec le trafic et nous avons eu une crevaison lente qui nous a obligé et conduit à un arrêt précoce. Avec mon deuxième relais, je fus beaucoup plus heureux. La piste convenait à la voiture en termes d’équilibre. J’étais derrière l’Audi de tête, puis nous avons pris la tête de la course et l’avons conservé jusqu’au damier. »

 

WEC-2016-NURBURGRING-PORSCHE-N°1-WEBBER-sur-le-podium

WEC-2016-NURBURGRING-PORSCHE-N°1-WEBBER-sur-le-podium

 

Enfin, Mark Webber, concluait:

« Je suis très heureux de gagner Porsche leur course à domicile. C’est une performance exceptionnelle contre une forte concurrence. Aujourd’hui est le jour de la mécanique de la voiture numéro 1, nous qui avons eu des moments difficiles récemment et c’est de bons points pour le championnat des constructeurs. Nous avons eu différentes conditions de piste dans la course et j’ai été très satisfait de la performance de notre voiture et de notre conduite.  Mais c’était un peu une course compliquée. Nous avons juste perdu un peu de temps lors d’une période sous yellow. Ensuite, notre voiture sœur a récolté une pénalité avec un drive through. Nous avons eu de grandes batailles sur la piste avec Audi, mais la chose la plus importante pour moi était de battre Audi aujourd’hui. »

 

 WEC-2016-NURBURGRING-La-POLE-pour-lAUDI-R18-N°7-de-FASSLER-LOTTERER

WEC-2016-NURBURGRING-La-POLE-pour-lAUDI-R18-N°7-de FASSLER-LOTTERER

 

Du côté d’Audi, après la course, le Dr. Wolfgang Ullrich, patron d’Audi Motorsport, expliquait:

« La seconde moitié de l’année a bien commencé pour nous. Notre nouvelle voiture a un grand potentiel. Tout d’abord, nous avons pris la pole position et la 1ére ligne, ensuite nous étions constamment à l’avant dans la course, de plus nous avons le meilleur tour en course. La victoire était à portée de main. Les positions deux et trois sont un bon signe que nous sommes en lice pour les futures victoires. Voilà nous sommes bien dans notre bataille pour le championnat dans les cinq prochaines courses »

 

WEC-2016-NURBURGRING-LALPINE-A-460-N°36 REMPORTE le LMP2

WEC-2016-NURBURGRING-LALPINE-A-460-N°36 REMPORTE le LMP2

 

En LMP2, après les 6 Heures de Spa-Francorchamps et les 24 Heures du Mans, nouveau succès de l’une des Alpine A460 de l’écurie Française Signatech, la N°36 du trio formé du Français Nicolas Lapierre, du Monégasque Stéphane Richelmi  et de l’Américain Gustavo Menezes, qui se classe à seize tours de la Porsche N°1, devant deux Ligier JSP2.

La N°43 du Team Mexicain RGR by Morand DU Brésilien Bruni Senna, du Mexicain Rodolfo Gonzales et du Portugais Félipe Albuqueque, seconde à 16.478 et la N°31 de l’équipe Américaine Extreme Speed du trio Pipo Derani, Chris Cumming et Ryan Dalziel, troisième à deux tours.

 

 WEC-2016-NURBURGRING-Les-FERRARI-AF-CORSE.


WEC-2016-NURBURGRING-Les-FERRARI-AF-CORSE.

 

En LMGTE/Pro, joli doublé des Ferrari 488 GTE de la Sciuderia AF Corse, la victoire revenant à la paire formée de Gianmaria ‘Gimmi’ Bruni et de James Calado devant le tandem Davide Rigon et Sam Bird. L’Aston Martin Vantage GTE des Danois Thiim-Sorensen, complétant le podium

 

WEC-2016-NURBURGRING-LASTON-MARTIN-Vantage-N°98.jpg

WEC-2016-NURBURGRING-LASTON-MARTIN-Vantage-N°98 qui l’emporte une fois encore

 

Enfin, en LMGTE/Am, la victoire revient à l’Aston Martin N°98 de Paul Dalla Lana, Pedro Lamy et MathiasLauda qui décroche un nouveau succés devant la Ferrari F458 GTE d’AF Corse des Français François Perrodo et Manu Collard, et du Portugais Rui Aguas et la Corvette C7.R de Larbre Compétition du Français Pierre Ragues, du Brésilien Paolo Ruberti et du Japonais Yamagishi.

Dans cette catégorie, précisons que la Porsche 911 RSR du Team KCMG de Camathias, Henzler, Ried et arrivée seconde, a ensuitE été déclassée pour hauteur de caisse non conforme!

Il manquait 55 mm…

 

Peter SOWL

Photos : TEAMS ET AUTONEWSINFO

 

 WEC 2016 NURBURGRING - Les pilotes PORSCHE N°1 sur le podium fetent la victoire.


WEC 2016 NURBURGRING – Les pilotes PORSCHE N°1 sur le podium fêtent la victoire.

 

LE CLASSEMENT DES SIX HEURES DU NURBURGRING

 

1 – Bernhard/Webber/Hartley (Porsche 919) PorscheAG, les 194 tours, en 6h01’16 »183

2 – Di Grassi/Duval/Jarvis (Audi R18) Audi Joest, à 53 »787

3 – Fassler/Lotterer (Audi R18) Audi Joest, à 54 »483

4 – Dumas/Jani/Lieb (Porsche 919) PorscheAG, à 1’07 »324

5 – Davidson/Buemi/Nakajima (Toyota TS050) ToyotaGazoo, à 1 tour

6 – Sarrazin/Conway/Kobayashi (Toyota TS050) Toyota Gazoo, à 4 tours

7 – Tuscher/Kraihamer/Imperatori (Rebellion R-One-AER) Rebellion, à 16 tours

8 – Menezes/Lapierre/Richelmi (Alpine A460-Nissan)  Alpine Signatech, à 16 tours 1er LMP2

9 – Gonzalez/Albuquerque/Senna (Ligier JS P2-Nissan)  RGR by Morand, à 16 tours

10 – Dalziel/Derani/Cumming (Ligier JSP2-Nissan) ESM, à 18 tours

11 – Leventis/Williamson/Kane (Gibson 015S-Nissan) Strakka, à 18 tours

12 – Graves/Howson/Pizzonia(Oreca 05-Nissan) Manor, à 18 tours

13 – Petrov/Ladygin/Shaitar (BR01-Nissan) SMP, à 19 tours

14 – Cheng/Tung/Panciatici (Alpine A460-Nissan)  Baxi DC Alpine, à 19 tours

15 – Minassian/Mediani/ (BR01-Nissan) SMP, à 19 tours

16 – Sharp/Brown/Van Overbeek (Ligier JS P2-Nissan) ESM, à 22 tours

17 – Prost/Beche/Heidfeld (Rebellion R-One-AER) Rebellion, à 23 tours

18 – Bruni/Calado (Ferrari 488) AF Corse, à 24 tours –1er LMGT/PRO

19 – Rigon/Bird (Ferrari 488) AF Corse, à 24 tours

20 – Thiim/Sørensen/Turner (Aston Martin Vantage)  Aston Martin, à 24 tours

21 – Mücke/Pla (Ford GT) Chip Ganassi, à 25 tours

22 – Stanaway/Turner (Aston Martin Vantage) Aston Martin, à 25 tours

23 – Lietz/Christensen (Porsche 911) Proton, à 25 tours

24 – Dalla Lana/Lamy/Lauda (Aston Martin Vantage) Aston Martin, à 28 tours – 1er LMGT AM

25 – Ried/Henzler/Camathias (Porsche 911) KCMG, à 28 tours

26 – Perrodo/Collard/Aguas (Ferrari 458) AF Corse, à 28 tours

27 – Rusinov/Brundle/Rast (Oreca 05-Nissan) G-Drive, à  29 tours

28 – Al Qubaisi/Heinemeier Hansson/Long (Porsche 911) Proton, à 30 tours

29 – Wainwright/Carroll/Barker (Porsche 911) Gulf, à 30 tours

30 – Franchitti/Priaulx/Tincknell (Ford GT) Chip Ganassi, à 39 tours

 

ABANDONS

149° tour :  Trummer-Webb-Rossiter

98° tour : Franchitti-Priaulx-Tincknell

74° tour: Rao-Bradley-Mehri

WEC 2016 - NURBURGRING - Porsche 919 Hybrid de Romain Dumas, Neel Jani, Marc Lieb  en

WEC 2016 – NURBURGRING – Porsche 919 Hybrid de Romain Dumas, Neel Jani, Marc Lieb en tête du Championnat des pilotes 2016

LE CLASSEMENT PROVISOIRE DU CHAMPIONNAT DES PILOTES

 

1. Lieb, Jani, Dumas : 106 points –  2. Duval, Di Grassi, Jarvis : 73 pts – 3. Kobayashi, Conway, Sarrazzin : 62 pts – 4. Lotterer, Fassler : 52 pts – 5. Imperatori, Kraihamer, Tuscher : 36 pts – 6. Treluyer : 35 pts.

 

 

 WEC 2016 NURBURGRING - Les pilotes PORSCHE N°1 sur le podium fetent la victoire.


WEC 2016 NURBURGRING – Les pilotes PORSCHE N°1 sur le podium fetent la victoire.

WEC-2016-NURBURGRING-Le-trio-des-vainqueurs-des-SIX-Heures-du-NURBURGRING-WEBBER-BERNHARDet-HARTLEY-

WEC-2016-NURBURGRING-Le-trio-des-vainqueurs-des-SIX-Heures-du-NURBURGRING-WEBBER-BERNHARDet-HARTLEY-

 WEC 2016 NURBURGRING - OLIVER BLUME patron de PORSCHE


WEC 2016 NURBURGRING – OLIVER BLUME, le patron de PORSCHE, assistait à la course

WEC Championnat du monde

About Author

gilles