AU SILK WAY, TROIS LIONS ET QUATRE KAMAZ DANS LES 1éres DUNES CHINOISES

SILK WAY 2016 Le 2008 DKR de DESPRES CASTERA

 

SILK WAY RALLY 2016 Logo

 

 

Trois lions et quatre Kamaz dans les premières dunes en Chine!

La performance et l’endurance des machines et des pilotes du Team Peugeot Total est incontestable :

Les trois Peugeot 2008 DKR ont réalisé une course quasi sans-faute aujourd’hui, pour terminer groupées et en tête à l’arrivée.

À Hami, le podium était 100% bleu, 100% Peugeot avec Cyril Despres, Sébastien Loeb et Stéphane Peterhansel en tiercé gagnant !

À la moitié de l’épreuve d’aujourd’hui, les concurrents du Silk Way Rally, ont franchi le cap de la mi-course, en ayant parcouru 1800 km de spéciale, autant étant encore à venir.

Si la météo fut capricieuse en Russie et au Kazakhstan, les premières étapes en Chine ont lieu sous une chaleur écrasante, ce qui n’est pas sans rappeler aux équipes Peugeot Sport que le plus dur reste à venir.

La 9éme étape du Silk Way Rally 2016  ce lundi entre Ürümqi et Hami, a été marquée par les premiers franchissements de grandes dunes, mais également par la chaleur écrasante qui est montée à près de 45° dans cette région la plus chaude de Chine…

Cyril Despres, le leader au volant de son 2008 DKR   Peugeot et Airat Mardeev qui pilote lui l’un des nombreux Kamaz du Team officiel, remportent cette étape, conviant dans leurs sillage, leurs équipiers pour deux impressionnants tirs groupés.

 

 SILK WAY RALLY 2016 CYRIL DESPRES et DAVID CASTERA decrochent un 4éme succes enspévciale ce 18 juillet


SILK WAY RALLY 2016 CYRIL DESPRES et DAVID CASTERA decrochent un 4éme succes enspévciale ce 18 juillet

DESPRES, LE… MARCHAND DE SABLE!

 

A 154 mètres sous le niveau de la mer, la ‘Dépression de Turfan’, l’un des endroits les plus bas de la terre, mais également reconnu comme … le plus chaud de Chine, avec des températures pouvant avoisiner parfois  les 60°C, servait de paysage féerique au départ de cette 9éme spéciale du Silk Way Rally 2016.

Face aux concurrents, le mur de dunes, annoncé depuis Moscou par Luc Alphand qui a effectué les reconnaissances au printemps dernier, placé en guise de mise en bouche, avait de quoi en impressionner certains!

 

SILK-WAY-RALLY-2016-YAZEES-AL-RAHJI-Team-MINI-X-Raid

SILK-WAY-RALLY-2016-YAZEES-AL-RAHJI-Team-MINI-X-Raid

 

Partis en tête, le pilote Saoudien – victorieux la veille de la spéciale – Yazeed Al Rhaji et son navigateur Allemand Timo Gottschalk, ont parfaitement négocié l’obstacle, même si, à la sortie de cet erg de 24 km, la Saoudien voyait déjà pointer le museau de la Peugeot DKR 2008 des leaders, la paire Cyril Despres et David Castera, partis à la conquête d’une 4éme victoire d’étape sur huit disputées.

S’ils étaient arrivés à Moscou avec comme principal objectif d’engranger des kilomètres et de trouver des automatismes, ils ont désormais franchi un cap. En ne faisant aucune erreur sur cette étape de désert, ils affirment leur position de leader du classement général provisoire, avec leur Peugeot 2008 DKR en tête d’affiche depuis cinq jours consécutifs.

De son côté Yazeed Al Rahji, pilote lui de la MINI All4 Racing N°103, lâchait :

« On était très bien partis, même si c’était difficile de suivre le rythme des Peugeot sur ce terrain. On a perdu 3’ sur une erreur de navigation. Je crois que nous devons désormais viser le podium final et attendre, qui sait, un problème éventuel pour nos adversaires… »

 

SILK-WAY-RALLY-2016-SEB-LOEB-DANIEL-ELENA-namusent-pas-le-terrain

SILK-WAY-RALLY-2016-SEB-LOEB-DANIEL-ELENA-n’amusent-pas-le-terrain

 

Ensablés sur la crête… de l’ultime grande dune, et immobilisés avec un vérin coincé, leurs équipiers et seconds au classement général provisoire, le tandem formé de Sébastien Loeb et Daniel Elena avec le 2008 DKR N°102, se sont fait une frayeur en restant coincés au sommet de cette dune au kilomètre 27 et voyaient eux, s’envoler une nouvelle occasion de prendre le pouvoir…

Secourus par leurs équipiers, le troisième équipage Peugeot qui sert désormais de ‘dépanneur’ n’ayant plus aucune  chance de triompher, le duo Peterhansel-Cottret, dorénavant assigné à une mission… d’assistance tous risques, les nonuples Champions du Monde des Rallyes WRC, signent néanmoins du coup, le … deuxième chrono du jour à seulement 5’19 de Despres, toujours plus que solide leader au général.

 

SILK-WAY-RALLY-2016-STEPHANE-PETERHANSEL-Le-ST-BERNARD-pôur-LOEB-ce-18-juillet

SILK-WAY-RALLY-2016-STÉPHANE PETERHANSEL-Le ST BERNARD pour LOEB ce 18 juillet

 

Ce lundi, Peterhansel bien qu’ayant joué le ‘ Saint Bernard’ complétant malgré tout, le triplé de la marque au Lion, devant les MINI All4 Racing d’Al Rahji et du Britannique Harry Hunt.

 

SILK-WAY-RALLY-2016-HARRY-HUNT-Team-MINI-X-Raid.j

SILK-WAY-RALLY-2016-HARRY-HUNT-Team-MINI-X-Raid.j

 

Loeb et Elena, ont ensuite imprimé un rythme furieux pour rattraper le temps perdu. Sur la ligne d’arrivée, ils signent, rappelons-le, le second chrono du jour et creusent l’écart sur leurs poursuivants car ils ont désormais quinze minutes d’avance sur les 3èmes du classement général provisoire.

 

 

 SILK-WAY-RALLY-2016-Derriére-les-pilotes-une-armée-surveille-analyse-controle-verifie.


SILK-WAY-RALLY-2016-Derrière-les-pilotes-une-armée-surveille-analyse-contrôle-vérifie.

 

Bruno FAMIN, Team manager, Directeur de Peugeot Sport, lançait:

« On l’a manqué de peu hier, on l’a eu aujourd’hui. Ce triplé Peugeot c’est surtout des minutes précieuses gagnées au classement général. C’est un très bon résultat obtenu avec un très bon esprit d’équipe, très constructif. »

 

SILK-WAY-RALLY-2016-STEPHANE-PETERHANSEL-Le-ST-BERNARD-pôur-LOEB-ce-18-juillet

SILK-WAY-RALLY-2016-STEPHANE-PETERHANSEL-Le-ST-BERNARD-pôur-LOEB-ce-18-juillet

 

A ses côtés, Cyril Despres, vainqueur de l’Étape et qui consolide sa place de leader au Général, expliquait:

« Ce n’est jamais facile d’aborder une spéciale où nous savons qu’un cordon de dunes nous attend d’entrée de jeu. On avait un peu de pression, beaucoup de questionnement et finalement tout s’est bien passé et on gagne même l’étape! Nous avons rattrapé Sébastien arrêté dans la dernière dune et avons dû ouvrir la route ensuite. Les choses se passent bien en ce moment pour nous, nous gagnons à peu près une spéciale sur deux. C’est euphorisant mais on reste sur nos gardes. La voiture était parfaite aujourd’hui. »

 

SILK-WAY-RALLY-2016-SEB-LOEB-à-fond-pour-rattrper-les-inutes-perdues-aprés-être-tanqué-

SILK-WAY-RALLY-2016-SEB-LOEB-à-fond-pour-rattrper-les-inutes-perdues-aprés-être-tanqué-

 

Quant à Sébastien Loeb, à nouveau second d’Étape et qui assure sa seconde place au Général, lui, il confiait:

« On avait une petite appréhension sur la partie dunes de cette spéciale, parce que le sable ne nous avait pas forcément été très profitable au Dakar. On a vu Yazeed Al Rahji plonger violemment derrière une dune donc j’ai freiné et du coup, on s’est tanqué. On a perdu dix minutes, Daniel croyait même que c’était plié… On a remercié Jean-Paul d’avoir creusé pour nous sortir de là ! Après on a dû cravacher pour remonter le temps et on finit avec le deuxième meilleur chrono, autant dire qu’on n’a pas amusé la galerie! Ce n’était pas évident car le rythme était élevé mais on avait des superbes sensations de pilotage. Au général on perd du temps sur Cyril, le premier, mais on en prend aux autres qui sont derrière. Si on peut arriver à Pékin avec le doublé Peugeot, on va le faire et jouer l’équipe. »

 

SILK WAY RALLY 2016 PETERHANSEL et LOEB en debriefing.

SILK WAY RALLY 2016 PETERHANSEL et LOEB en debriefing.

 

Enfin, Stéphane Peterhansel, 3éme de l’Étape et qui grappille de nombreuses places, étant remonté ce lundi à la 17éme place, enchaînait:

«  Cela faisait longtemps que nous n’avions pas fait une spéciale 100% désert. Les paysages étaient magnifiques. Après le départ, nous avons attendu Cyril, puis aidé Sébastien à sortir la voiture qui s’était coincée au sommet d’une dune. Jean-Paul a creusé comme un fou pendant une dizaine de minutes. Nous avons fini la spéciale dans la poussière de Al Rahji, que nous n’avons jamais réussi à doubler. Même si nous sommes loin au général, nous sommes ravis de pouvoir aider nos coéquipiers et participer à leurs succès. »

 

 SILK-WAY-RALLY-2016-Pour-les-debuts-en-CHINE-des-paysages-sublissimes.


SILK-WAY-RALLY-2016-Pour-les-debuts-en-CHINE-des-paysages-sublissimes.

CATÈGORIE T2 : LE SAMOURAÏ CONTRE-ATTAQUE!

 

La Samouraï Akira Miura et son équipier le Français Laurent Lichtleuchter au volant de leur Toyota VDJ200, l’équipage officiel du Team Autobody, a profité de cette première étape de dunes Chinoises pour conforter sa place en tête du classement T2, réservé aux voitures de série.

Vainqueur de la spéciale avec 6’21 d’avance sur Denis Berezovskiy et Ignat Falkov qui roulent avec un Toyota Landcruiser, la ‘Samouraï du désert’ compte désormais 53’31 d’avance au général sur ce même duo Kazakh.

Respect!

 DÉTAILS DU FICHIER JOINT SILK-WAY-2016-LE-KAMAZ-de-MARDEEV.

SILK-WAY-2016-LE-KAMAZ-de-MARDEEV.

CHEZ LES CAMIONS : KAMAZ, PUISANCE QUATRE!

 

Intraitable depuis l’entrée en Chine, le Renault ‘Sherpa’ de Martin Van Den Brink, a connu ce lundi, un coup d’arrêt…

Malgré une belle cavalcade dans la traversée des dunes, le Néerlandais, victime d’un manque de puissance moteur dû à la chaleur, a dû laisser filer l’armada des Kamaz, lancée à ses trousses dans une longue portion de 30 km de ligne droite tout en ‘fesh-fesh’.

Emmenés par un Airat Mardeev littéralement déchaîné, les poids lourds tatars, signent à l’arrivée un beau quadruplé.

Eduard Nikolaev, Dmitry Sotnikov et Anton Shibalov, arrêté 15’ à 30 km de l’arrivée pour un problème d’échappement, complètant l’impressionnant tir groupé, devant un Martin Van Den Brink, passablement affaibli.

Le Néerlandais sauve néanmoins sa première place au général, où Mardeev et Sotnikov le talonnent désormais à, respectivement, 1’41 et 2’07.

Et, Eduard Mardeev lançait :

« L’étape nous convenait parfaitement. Du sable, des dunes, mais physiquement, c’était très dur par cette chaleur. Il y avait 55° dehors et même plus dans la cabine! La climatisation était cassée depuis le départ et la ventilation ne soufflait que de l’air chaud. Nous avons terminé la spéciale sur un mode mineur car j’étais épuisé et j’avais peur de commettre une erreur. Aujourd’hui, c’était plus dur qu’hier mais aussi nettement plus beau… »

 

 

SILK-WAY-RALLY-2016-ISABAYEV-duTeam-MINI-X-Raid

SILK-WAY-RALLY-2016-   Bauyrzhan ISSABAYEV du Team-MINI-X-Raid

 

« LA PISTE DES GROTTES  »

 

Ce mardi 19 juillet, la 10éme étape du Silk Way Rally, entre Hami et Dunhuang longue de 525,24 km dont 340,40 km de spéciale, sera un nouveau morceau de choix car composé de pistes poussiéreuses, de franchissements d’oueds et de canyons!

Attention aux crevaisons, car les cailloux seront omniprésents sur cette spéciale qui grimpera à près de 2.000 mètres d’altitude.

De Hami à Dunhuang : 340km de spéciale pour rejoindre la province de Gansu, sur des pistes de terre et de sable, beaucoup de roches au sol et 95% de terrain tirant.

Des grosses chaleurs sont attendues, avec des prévisions de température ressentie estimées à 43°.

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : SILK WAY-DPPI-X RAID

SILK WAY 2016 Le 2008 DKR de DESPRES CASTERA

SILK WAY 2016 Le 2008 DKR de DESPRES CASTERA

LE CLASSEMENT DE L’ETAPE (Urimqi-Hami)

 

1.Cyril Despres (France) – David Castera (France), PEUGEOT 2008 DKR, en 3h38’42’’

2.Sébastien Loeb (France) – Daniel Elena (Monaco), PEUGEOT 2008 DKR, à 5’19

3.Stéphane Peterhansel (France) – Jean-Paul Cottret (France), PEUGEOT 2008 DKR, à 8’29

4.Yazeed Al Rahji (Arabie) – Timo Gottschalk (Allemagne), Mini, à 11’40

5.Harry Hunt (GB) – Andreas Schulz (Allemagne) , Mini, à 15’43

 SILK-WAY-RALLY-2016-Les-2008-DKR-sont-desossés-et-auscultés-chaque-soir.


SILK-WAY-RALLY-2016-Les-2008-DKR-sont-desossés-et-auscultés-chaque-soir.

LE CLASSEMENT GÉNÉRAL PROVISOIRE

 

1.Cyril Despres (France) – David Castera (France), PEUGEOT 2008 DKR, en 19h02’44

2.Sébastien Loeb (France) – Daniel Elena (Monaco), PEUGEOT 2008 DKR, à 12’17

3.Yazeed Al Rahji (Arabie) – Timo Gottschalk (Allemagne), Mini, à 27’22

4.Vladimir Vasilyev (Russie) – Konstantin Zhiltsov (Russie), Mini, à 40’25

5.Harry Hunt (GB) – Andreas Schulz (Allemagne) , Mini, à1h19’45

  1. Stéphane Peterhansel (France) – Jean-Paul Cottret (France), PEUGEOT 2008 DKR, à 9h23’49
 SILK-WAY-RALLY-2016-RIEN-NECHAPPE-lors-des-VERIFICATIONS-chaque-soir-au-bivouac.

SILK-WAY-RALLY-2016-RIEN-NECHAPPE-lors-des-VERIFICATIONS-chaque-soir-au-bivouac.

SILK WAY Sport

About Author

gilles