MOTOGP 2016 AU SACHSENRING : MARQUEZ ET PAWI AMIRAUX DE LA FLOTTE

a a a a a a a a a a a a marquez
PAWI INTOUCHABLE SOUS LA PLUIE

PAWI INTOUCHABLE SOUS LA PLUIE

 

Il pleut des cordes quand les Moto3 se mettent en grille de départ.

Au warm up, sous les hallebardes, Pawi, le pilote malaisien qui avait pulvérisé tout le monde sous la pluie en Argentine, a fait le meilleur temps.

Il partira de la 20ème place sur la grille, on va voir s’il est toujours l’amiral de la flotte !

Tristesse totale sur la grille, les grid girls se sont même partiellement rhabillées, les pilotes savent que ça va être une p… de course avec visibilité zéro à partir du troisième…

Le public toujours énorme a sorti les pèlerines.

Bastianini est parti en pole, il réussit à la garder dans le premier tour, il est sûr que c’est lui qui voit le mieux.

Même l’hélico, par moments, est dans le brouillard, tellement les nuages sont bas.

Puis, à partir du quatrième tour, Pawi prend les devants, on ne le reverra plus, il terminera avec 11 secondes d’avance sur le second, Locatelli, qui décroche dans ces conditions démentielles sur son premier

podium.

PREMIER PODIUM DE LOCATELLI

PREMIER PODIUM DE LOCATELLI

 

A signaler que Locatelli a la même moto que Quartararo, le jeune pilote français s’enfonce dans les ténèbres, mais bon, on en sort un jour des ténèbres.

Danilo, en revanche, est brillant, il termine neuvième, meilleur français et de loin !

Mais le vrai qui en a dans la tronche, c’est Brad Binder, qui n’ira jamais se mêler d’une bagarre qui se fait entre pilotes loin au général, la victoire il s’en fout Binder, ce sont les points qui l’intéressent.

Il a deux adversaires au championnat, il est d’ailleurs loin devant, Navarro et Fenati.

Navarro va tenter de finir aussi loin que possible devant Binder mais il lui prendra seulement une place.

Quant à Fenati, il est hors des points.

Alors, certes il faut souligner la folie sublime de Pawi, qui a failli se mettre au tas à chaque virage,  mais le vrai vainqueur tactique, c’est Binder !

Résultats Moto3 Gp d’Allemagne 2016

http://resources.motogp.com/files/results/2016/GER/Moto3/RAC/Classification.pdf?v1_e57aca36

Classement général Moto3 après l’Allemagne 2016

http://resources.motogp.com/files/results/2016/GER/Moto3/RAC/worldstanding.pdf?v1_2918f3f3

 

MOTOGP : LA FORMIDABLE TACTIQUE DE MARQUEZ, LA FORMIDABLE ERREUR DE ROSSI

MARQUEZ LE HÉROS,DOVIZIOSO JUSTE PODIUM

MARQUEZ LE HÉROS,DOVIZIOSO JUSTE PODIUM

 

Lorenzo s’est pris trois gaufres dans le week end, il part onze, il ne fera pas le holeshot, il restera invisible, il terminera quinze, on comprend qu’il se soit méfié de ce circuit mais quand même, deux GP nuls de suite, ça fait beaucoup.

Ce qui s’est passé sur ce GP c’est qu’au départ, tout le monde (sauf Miller qui est en durs) est en pneus pluie soft, parce que si la pluie a cessé, la piste est encore détrempée.

Mais si elle sèche, ces pneus là vont partir en lambeaux.

Et justement, à mi course, il y aura une  trace sèche, étroite mais sèche, d’un bout à l’autre du circuit.

Marquez a eu un début de course difficile, perdant des places à qui mieux mieux et il lui sera facile moralement, de changer vite pour les intermédiaires.

En revanche, devant, Rossi a pris la tête, puis les deux Ducati de Dovizioso et Petrucci le passent, on sait la Yamaha peu performante ici, il est en train de faire une bonne opération, devant Marquez, loin devant Lorenzo.

 

MAGNIFIQUE TACTICIEN,MAGNIFIQUE GEURRIER,MARQUEZ INTOUCHABLE

 

Chez Ducati, on y croit à la première victoire depuis Stoner en 2008 !

Mais Petrucci tombe, Dovizioso est encore en tête, devant Rossi qui lui remonte dessus, Rossi sait rouler sur des pneus dégradés…

Mais, pêché d’orgueil, il ira trop loin, attendant que tout son groupe rentre, six tours avant la fin.

Son stand lui a fait savoir qu’il devait rentrer, on les voyait s’arracher les tifs parce que Rossi ne rentrait pas.

Pendant ce temps, Marquez reprend des places à raison de cinq secondes gagnées sur tout le monde par tour.

Quand le groupe de tête est rentré pour changer de moto, Marquez s’est retrouvé deux derrière Miller,  il lui a repris six secondes par tour et revient en tête, bien avant la fin.

Superbe pilote, sublime tactique.

Miller rentre aussi, trop tard, course finalement ratée, si la piste n’avait pas séché en revanche, il se battait avec Rossi…

Deuxième belle histoire, celle de Crutchlow, qui remonte tout le monde, change de pneus quand il faut et termine deuxième en passant Redding dans le dernier tour !

Redding qui verra aussi Dovizioso lui ravir le podium in extremis !

Bref, Ducati que l’on voyait faire un doublé légendaire est encore passé à côté, Rossi pouvait faire un résultat phénoménal mais s’est fait piéger, Marquez prend une avance considérable au mondial, alors qu’en début de saison les Yamaha étaient intouchables.

Rossi s’est un peu rapproché de Lorenzo, il n’y a plus que onze points entre eux, mais il a quand même bien raté son coup.

Prochain GP en Autriche, mi août.

Résultats MotoGP d’Allemagne 2016

http://resources.motogp.com/files/results/2016/GER/MotoGP/RAC/Classification.pdf?v1_db306b06

Classement général MotoGP après l’Allemagne 2016

http://resources.motogp.com/files/results/2016/GER/MotoGP/RAC/worldstanding.pdf?v1_72b2f586

Jean Louis BERNARDELLI

Photos MotoGP

 

 

Moto Moto - Vitesse Sport

About Author

jeanlouis