MOTOGP 2016 EN ALLEMAGNE : MARQUEZ SEPT SUR SEPT ! DOUBLE CHUTE DE LORENZO. POLE DE NAKAGAMI ET BASTIANINI

ENEA BASTIANINI EN POLE

ENEA BASTIANINI EN POLE

 

On s’attendait à des surprises, et il y en a eu.

D’abord le soleil, qui ne sera peut-être pas de la partie dimanche, mais cela a donné de superbes qualifs ce samedi.

Sur un circuit aussi tortueux fait de pif-paf de bout en bout, spectacle forcément top.

Les Moto3 ont démarré la journée, mais de façon étonnante, dès le deuxième tour, un paquet de pilotes vont au tas dans la courbe No 5.

En fait, la moto de Danny Webb a lâché de l’huile !

Sur tous les pilotes qui sont allés au gravier, Antonelli se casse la clavicule, son GP est fini.

Quand on repart, jolie bataille entre la KTM Leopard de Locatelli, la Honda d’Aron Canet, et plus tard, il sortira même avec la pole, Enea Bastianini, le pilote qui a fait le meilleur chrono vendredi et samedi matin, logique respectée, c’est rare dans cette cylindrée.

Brad Binder, très large dominant au classement général partira en deuxième ligne, ce qui veut dire qu’il est dans le bon wagon.

 

JULES DANILO MEILLEUR FRANÇAIS

JULES DANILO MEILLEUR FRANÇAIS

 

A noter deux très belles perfs, celle de Jorge Navarro, dont la blessure est à peine cicatrisée, qui termine avec le cinquième temps, après avoir roulé très sagement le vendredi.

Et Jules Danilo, meilleur Français, c’est fréquent en essais, qui est septième temps, il est définitivement le pilote espoir des tricolores dans cette cylindrée.

Fabio Quartararo est douzième temps, Masbou vingt quatre, ce n’est en effet pas ça qui va nous faire rêver.

Précision, Quartararo a la même moto que Locatelli, ce n’est donc pas un problème de moto…

Résultats pole GP d’Allemagne 2017 en Moto3

http://resources.motogp.com/files/results/2016/GER/Moto3/QP/Session.pdf?v1_5d201d46

 

MOTOGP : MARQUEZ LA TOTALE, SEPT SUR SEPT

PERSONNE DEVANT,TOUT LE MONDE DERRIERE

PERSONNE DEVANT,TOUT LE MONDE DERRIERE

 

Marc Marquez est arrivé ici avec au compteur six pole et six victoires d’affilée.

De façon non accessoire, avec une moto plutôt ratée en début de saison, il est en tête au classement général du mondial MotoGP 2016.

Il a déclaré la veille que c’est la météo qui jugera du destin de la course, et il a raison.

Mais ce samedi, il fait grand beau, Marc nous fait un festival de samba et de tortillages de la roue arrière, il a fait le meilleur temps le matin, l’après midi Iannone ne va pas cesser de s’accrocher à lui, chaque fois que Marquez rentre au stand l’Italien (peu élégant dans ses messages Twitter me dit-on, je ne pratique pas ce genre de com…) lui pique la pole d’un chouia.

La pole se fait en deux fois, et pour la première fois de sa carrière en MotoGP, Lorenzo doit passer par la Q1, qu’il remporte devant Petrucci.

Lorenzo qui n’a confiance en rien, qui n’est pas bien, va chuter deux fois dans l’après midi, sa qualif va être un désastre.

Et on imagine que s’il pleut le lendemain, sa confiance très réduite dans le matériel ne va pas s’améliorer !

Cela dit ce diable de pilote est capable de tout, du pire durant les deux derniers GP mais aussi du meilleur quand il est en rage…

 

BARBERA,L'AUTRE HÉROS DE CE MOTOGP

BARBERA,L’AUTRE HÉROS DE CE MOTOGP

 

En pole, Iannone va se battre très peu de temps, il va au tas, reviendra sur sa deuxième moto mais terminera neuvième.

Son rêve de rapporter la première victoire de Ducati depuis Stoner en 2008 n’est pas vraiment en cours…

En revanche, très belle histoire pour deux pilotes de la première ligne.

Hector Barbera, qui pilote la même Avintia que Loris Baz, arrive au Sachsenring meilleur de toutes les Ducati.

Sur un des tours de qualif, il suit Marquez et décroche le deuxième temps !

C’est mérité, ce pilote se bat comme un démon avec une moto vieille de deux ans !

 

ROSSI TROP FORT!

ROSSI TROP FORT!

 

Autre très belle perf avec Rossi, très en forme, un moment en pole provisoire, mais qui ne trouve pas de tour clair en deuxième roulage, sur une Yamaha qui fait mauvais ménage avec les pneus et avec ce type de circuit, le « Dottore » décroche le troisième temps, son coach Luca Cadalora (triple champion du monde) est sans doute très fier de lui.

Et puis il ya le maestro absolu du Sachsenring.

Marquez ne s’énervera pas de voir Iannone, puis Barbera lui sucer la roue arrière (expression de circuit…), il teste différentes cadres, différentes combinaisons de pneus et dans le tour rapide, il claque superbement sa septième pole d’affilée sur ce circuit, en collant une demi seconde au reste du monde.

Alors bien sûr, il est pole.

Mais si dimanche il pleut, le GP sera très long pour ceux qui doivent absolument marquer des points (Marquez, Rossi) ou faire oublier un début de week end décevant (Lorenzo).

Résultats pole MotoGP 2017 au Sachsenring

http://resources.motogp.com/files/results/2016/GER/MotoGP/Q2/QualifyingResults.pdf?v1_55cdd78d

 

MOTO2 : NAKAGAMI GAGNE LA BATAILLE DEVANT ZARCO

NAKAGAMI IMPRENABLE

NAKAGAMI IMPRENABLE

 

Bien sûr, on rappelle que Zarco, qui roulera chez Tech3 l’an prochain en MotoGP, veut doubler cette année son titre Moto2 2015.

On sait qu’il en tête au classement général, à égalité de points avec Rins.

On arrive au neuvième GP sur dix huit, tout bon résultat devient un vrai plus, toute erreur va se payer très cher.

Vingt minutes après le début de la séance, Zarco est meilleur temps, devant Rins et Nakagami, l’Allemand Cortese ravissant ses supporters, il ya une foule énorme au Sachsenring, avec le quatrième temps.

Et Zarco va garder la tête, et l’on sera dans cette configuration durant très longtemps, y compris à l’amorce des fatidiques cinq dernières minutes !

Et puis, Nakagami sort, il était temps, le drapeau à damiers s’agite, un dernier tour de folie, pas un concurrent sur ses trajos, qui sont d’ailleurs d’une précision d’horloger, bref le tour parfait.

Il est donc pole, devant Zarco.

 

ZARCO SUPERBEMENT PLACÉ

ZARCO SUPERBEMENT PLACÉ

 

Très belle session, mais avec peu de rebondissements.

La situation pour la bagarre au titre, où Nakagami est très loin en fait.

Zarco part en première ligne, avec Nakagami d’un côté et Rins de l’autre.

Il lui faudra donc, il sait faire, courir en construisant sa course de bout en bout.

Lowes est loin, dixième temps.

S’il pleut, Zarco devient grand favori, sauf incident, il est quasiment imbattable sur piste mouillée.

En somme, à priori, demain, le GP est très prometteur, qu’il pleuve ou non.

Résultats pole Moto2 GP d’Allemagne 2017  

http://resources.motogp.com/files/results/2016/GER/Moto2/QP/Session.pdf?v3_f8da74b3

Jean Louis BERNARDELLI

Photos MotoGP

 

 

 

Moto Moto - Vitesse Sport

About Author

jeanlouis