24 HEURES PAUL RICARD. UN SACRÉ ÉQUIPAGE POUR LA PORSCHE SPARK, AVEC ORTELLI-DUMAS ET GOUNON

24 HEURES PAUL RICARD 2016 - La PORSCHE SPARK

 

24-HEURES-PAUL-RICARD-2016-La-PORSCHE-SPARK.

24-HEURES-PAUL-RICARD-2016-La-PORSCHE-SPARK.

 

Le constructeur de voitures miniatures SPARK, n’en est pas à sa première apparition en sport auto, ni même sur les flancs d’une voiture ou d’une combinaison de pilote, loin s’en faut.

Avec Romain Dumas, SPARK vient de remporter la plus grande course d’endurance au monde, les 24 Heures du Mans. À peine une semaine plus tard, SPARK toujours avec Romain Dumas, remportait pour la deuxième fois, la célèbre course de Pikes Peak aux États-Unis.

SPARK dans la course et auprès de pilotes, c’est une histoire de passions et de partages.

Ce week-end, aux 24 Heures Paul Ricard, c’est la Porsche 997 Cup n°94 qui arbore les couleurs grises et rouges fluos de SPARK. Elle sera pilotée par un équipage qui n’aspire qu’à une chose : partager l’expérience, enseigner et apprendre.

C’est ainsi que Stéphane Ortelli et Romain Dumas, deux pilotes ayant remporté les 24 Heures du Mans avec Porsche, partageront leur expérience de la course, de la marque et de l’endurance, avec Jules Gounon, jeune pilote de pointe qui participera pour la première fois à une course de 24 Heures.

Les trois pilotes confirmés mettront toute leur expérience au profit de François Denis et Hugues Ripert, tous deux gentlemen drivers avisés qui ont déjà roulé ensemble à plusieurs reprises.

La nouvelle aventure sera attentivement suivie par Sparky la mascotte, qui tout au long du week-end, comme elle le fait depuis de nombreuses années, ne manquera pas de soutenir les pilotes dans leur aventure Varoise.

A l’issue des deux séances de roulage, jeudi 14 juillet, la Porsche 997 Cup n°94 de Spark Motorsport, entre les mains du très expérimenté Axel Plankenhorn, ancien pilote et surtout depuis le début des années 2000, préparateur de voitures de course (pardon, de Porsche (!)), est désormais fin prête à affronter les quelques 50 autres voitures qui prendront le départ des 24 Heures Series Paul Ricard ce samedi à 14h30.

 

24 HEURES PAUL RICARD 2016 - La PORSCHE SPARK

24 HEURES PAUL RICARD 2016 – La PORSCHE SPARK

 

Dès les premiers tours de roues jeudi, Stéphane Ortelli, triple Champion du Monde GT, a profité de l’occasion pour offrir à Jules, François et Hugues, ses conseils avisés, de la piste, de la Porsche et de l’Endurance.

Lors de la séance d’essais libres d’hier vendredi, Axel et les pilotes ont poursuivi les réglages pour que la n°94 soit adaptée à tous et à chacun. Et Jules Gounon a réalisé le 12éme temps au classement général lors de la qualification.

Stéphane Ortelli se réjouissait de partager l’aventure de Spark Motorsport au Castellet :

« C’est juste fabuleux de rouler ici, au volant de cette superbe Porsche 997 avec des pilotes qui sont là par passion. Bien sûr, une fois dans la voiture chacun veut faire le maximum pour réaliser de bons temps, mais entre les moments de roulage, nous passons beaucoup de temps ensemble à regarder les chronos, étudier les performances pour les améliorer. J’ai énormément de plaisir à faire partie de cette équipe qui rassemble des personnes passionnées et qui ne veulent qu’une chose, c’est arriver au bout en prenant du bon temps. Et c’est exactement l’ambiance que l’on retrouve ici sur les 24 Heures Series. »

Pour sa part, Hugues Ripert, précisait :

« Avec Spark Motorsport, nous voulions créer un événement au sein du quel tout le monde se fait plaisir, un moment agréable à partager des expériences. Nous avons un équipage super avec des très bons, des jeunes, des moins jeunes et beaucoup de passion. Ca fait presqu’un an que je n’ai pas roulé car je n’ai pas eu trop de temps, mais après les essais d’hier et ceux d’aujourd’hui je commence à reprendre le rythme et ça fait plaisir. C’est d’ailleurs pour ça que j’ai choisi de revenir à l’endurance cette année. Le sprint demande un entrainement constant et très, très régulier, alors qu’avec l’endurance on partage, on échange, on travaille ensemble et c’est plus sympathique. On a beaucoup plus de temps de roulage aussi et cela nous permet de nous adapter à la voiture et vice-et-versa. Plus on roule, plus on se libère, plus on arrive à notre objectif qui est bien de prendre du plaisir à la course. »

 

24-HEURES-PAUL-RICARD-2016-La-PORSCHE-SPARK.

24-HEURES-PAUL-RICARD-2016-La-PORSCHE-SPARK.

 

Jules Gounon participera pour la première fois à une course d’endurance de 24 Heures et s’appliquera à emmagasiner de l’expérience :

« Oui en effet, ce sont mes premières vraies 24 heures, et que dire… faire une course d’endurance avec Stéphane Ortelli et Romain Dumas, c’est juste magique. Je me souviens qu’en 2005, j’avais à peine 11 ans, j’étais fasciné par Stéphane qui partageait l’Audi PlayStation du Team Oreca aux 24 Heures du Mans avec mon père (Jean-Marc) et Franck Montagny… ça me faisait rêver. (L’Audi R8 n°4 terminant 4ème au classement général). Rouler avec lui et Romain Dumas ce week-end, c’est magnifique. Je suis vraiment ravi d’avoir eu cette opportunité de rouler ici avec Hugues, avec François et bien sûr avec Romain et Stéphane… Tous deux sont de grands pilotes d’endurance et je suis là pour apprendre tout ce que je peux à leurs côtés. Certes je connaissais la marque de voitures miniatures Spark, d’ailleurs j’en ai plein chez moi, surtout les voitures de mon père… mais je ne connaissais ni Hugues ni François personnellement, et c’est une très belle rencontre. Notre objectif à tous est d’aller au bout de la course et de se faire plaisir. »

Quant à François Denis, lui, il poursuivait :

« Participer à une course de 24 heures au volant d’une belle GT c’est mon deuxième rêve d’enfant… le premier c’était d’avoir une Porsche. Hier nous avons travaillé sur les réglages de la voiture, car nous nous retrouvions pour la première fois tous ensembles. C’était important de valider un bon nombre de petites choses. Aujourd’hui nous avons continué et ça va de mieux en mieux, nous commençons à bien appréhender la voiture. Jules a qualifié la voiture, c’est sûr, c’est le plus rapide et c’est bien normal, le contraire aurait été surprenant…  Je dois avouer que je suis le prototype de gentlemen driver et mon objectif est de maitriser la voiture sans dépasser mes limites, ne pas sortir et ramener la voiture intacte à chaque relais. Stéphane et Jules ont super bien réglé la voiture hier, alors nous, il faut qu’on assure. »

Hier soir vendredi, Jules, Hugues et François ont participé à la séance d’essais de nuit, histoire de prendre toute la mesure de la piste dans la nuit Varoise.

La Porsche 997 Cup n°94 signée Sparky du team Spark Motorsport s’élancera de la douzième place sur la grille de départ des 24 Heures Series Paul Ricard ce samedi 16 juillet à 14h30.

 

Marie Pierre DUPASQUIER

Photos : MAPIDU et CREVENDIC

24 HEURES PAUL RICARD Endurance

About Author

gilles