ACCIDENT POUR PETERHANSEL AU SILK WAY RALLY LORS DE L’ÈTAPE ASTANA-BALKASH AU KAZAKHSTAN. DESPRES A NOUVEAU LEADER

SILK-WAY-RALLY-2016-Stephane-PETERHANSEL-apres-son-crash-le-mercredi-13-Juillet-entre-ASTANA-et-BALKASH

 

SILK WAY 2016 LOGO

 

 

Desprès gagne, Peter s’envole…

Chaud et froid ce mercredi dans le clan Peugeot!

L’équipage Stéphane Peterhansel –Jean Paul Cottret, leader du Silk Way Rally 2016, a été victime d’un accident ce mercredi matin 13 Juillet et ce lors de la cinquième étape qui se déroule au Kazakhstan, entre Astana et Balkash

Au volant de son 2008 DKR, Peterhansel est en effet parti en tonneaux, abîmant plus que sérieusement la Peugeot… mais le tandem Peter-Cottret, n’est pas blessé.

 

 SILK-WAY-RALLY-2016-Stephane-PETERHANSEL-apres-son-crash-le-mercredi-13-Juillet-entre-ASTANA-et-BALKASH


SILK-WAY-RALLY-2016-Stéphane-PETERHANSEL- Juste  après son crash le mercredi 13 Juillet entre ASTANA et BALKHASH

 

C’est son équipier Cyril Despres au volant du 2008 DKR Peugeot N°104 qui remporte cette étape en signant le meilleur temps  des 568,24 km de cette cinquième spéciale en 5 Heures 37’52.

Il précède trois des Mini X-raid, avec dans l’ordre, celle du Saoudien Yazeed Al-Rahji second à 11’16,  celle du Kazakh Aidyn Rakhimbayev, troisième à 13’11 et celle enfin du Britannique Harry Hunt à 13’31.

 

 . SILK-WAY-RALLY-2016-La-MINI-de-AL-RAHJI-et-GOTTSCHALK

.
SILK-WAY-RALLY-2016-La-MINI-de-AL-RAHJI-et-GOTTSCHALK

 

Sébastien Loeb avec la troisième 2008 DKR Peugeot qui s’est arrêté pour aider Peterhansel mais que pouvait-t-il faire, pointe à la 5éme place à 15’30 mais il précède la Mini des Russes  Vladimir Vasilyev et Konstantin Zhiltsov, en principe les plus sérieux adversaires du clan Peugeot, seulement 6éme à 16’34.

Au classement général provisoire, Cyril reprend la tête qu’il avait cédée mardi soir à Astana à Despres possédant maintenant 14’22 d’avance sur Sébastien Loeb et 14’38 sur Yazeed Al-Rahji.

Vassilyev pointe au 4éme rang à 15’16 devant le Kazakh Aidyn Rakhimbayev, qui complète le Top 5 à 16’04

 

 SILK-WAY-RALLY-2016-La-PEUGEOT-2008-DKR-de-DESPRES-CASTERA-entre-ASTANA-et-BALKLASH-le-13-juillet.


SILK-WAY-RALLY-2016-La-PEUGEOT-2008-DKR-de-DESPRES-CASTERA-entre-ASTANA-et-BALKLASH-le-13-juillet.

 

Cyril Despres et son 2008 DKR Peugeot  et Martin Van Den Brink aux commandes de son surpuissant Renault Sherpa, remportent la 5éme étape du Silk Way Rally 2016, la plus longue du rallye, et ses 820,75 km entre Astana et Balkash.

Mais la journée a été marquée, on l’a dit, par un événement inattendu, l’accident spectaculaire survenu aux leaders de la catégorie auto, la paire que forme Stéphane Peterhansel et Jean Paul Cottret.

 SILK-WAY-2016-Le-2008-DKR-de-PETERHANSEL-COTTRET-apres-ses-tonneaux-le-mercredi-13-Juillet


SILK-WAY-2016-Le-2008-DKR de PETERHANSEL-COTTRET après les 1éres réparations ses tonneaux le mercredi 13-Juillet

 

Cyril Despres et David Castera avec leur Peugeot DKR2008 N°104, ont frappé un grand coup sur la plus longue spéciale du rallye, laquelle comportait 568 km!

Les deux anciens motards ont remporté un véritable marathon, par plus de 35°, aussi éprouvant pour les hommes que pour les machines.

Cyril qui signe sa seconde victoire d’étape sur le Silk Way Rally 2016, qui confiait:

« C’est la première fois que je participe à une spéciale aussi longue. C’est du vrai rallye-raid! La spéciale était très belle avec beaucoup de changements de rythme dans la végétation. Ce n’est pas évident à gérer car je dois à chaque fois adapter mon pilotage. Si on m’avait dit ce matin qu’en partant dixième, nous allions ouvrir la piste sur les 100 derniers kilomètres, je n’y aurais pas cru. Nous sommes des marathoniens avec David. Quand l’étape commence à être longue et dure, nous pouvons tirer notre épingle du jeu. Ça a été le cas aujourd’hui. »

Le duo Français qui retrouve la tête et récupère le commandement abandonné la veille à Peter, s’installe confortablement en tête du classement général provisoire

 

SILK-WAY-RALLY-2016-La-MINI-de-RAKHIMBAYEV-et-NIKOLAEV-entre-ASTANA-et-BALKLASH.

SILK-WAY-RALLY-2016-La-MINI-de-RAKHIMBAYEV-et-NIKOLAEV-entre-ASTANA-et-BALKLASH.

 

Dans la 5éme spéciale ce mercredi, le 2008 DKR N°104, devance dans l’ordre, rappelons-le, les MINI All4 Racing du Saoudien Yazeed Al Rahji, victime de trois crevaisons et relégué à 11’16, du Kazakh Aidyn Rakhimbayev à 13’11 et du Britannique Harry Hunt à 13’31, offrant, au passage, une 4éme victoire consécutive en spéciale au Team Peugeot Total.

 

 

 SILK WAY 2016 LE 2008 DKR de SEB LOEB et Daniel ELENA entre ASTANA et BALKHASH le 13 juillet.j


SILK WAY 2016 LE 2008 DKR de SEB LOEB et Daniel ELENA entre ASTANA et BALKHASH le 13 juillet.j

 

Cinquième sur les bords du lac Balkash, Sébastien Loeb avec l’autre Peugeot DKR2008, la N°102, occupe néanmoins ce mercredi soir, la deuxième place du général à 14’22 de Despres, mais il se trouve sous la menace directe de la MINI d’Al Rahji qui pointe à 16 secondes

Sébastien Loeb, désormais second du classement général, lâchait :

« Nous étions très bien partis. Nous avons doublé Vasilyev et Stéphane, avant d’ouvrir la route. Nous avons perdu une douzaine de minutes à jardiner entre deux Way Point, puis quelques minutes également lorsque nous avons aidé Stéphane à remettre la voiture sur ses roues. Notre accélérateur s’est bloqué à 100 kilomètres de l’arrivée. Nous n’avons pas pris de risque ensuite, l’objectif était de finir la spéciale. Nous faisons le quatrième temps malgré tous ces problèmes. Notre rythme était vraiment bon. »

 SILK-WAY-RALLY-2016-Stephane-PETERHANSEL-apres-son-crash-le-mercredi-13-Juillet-entre-ASTANA-et-BALKASH


SILK-WAY-RALLY-2016-Stephane-PETERHANSEL-apres-son-crash-le-mercredi-13-Juillet-entre-ASTANA-et-BALKASH

Peterhansel : le vol plané

 

Parti en tête ce matin d’Astana, Stéphane Peterhansel et Jean-Paul Cottret avec le Peugeot DKR2008  N°100, ont été victimes d’un accident spectaculaire, heureusement sans conséquences pour l’équipage.

Parti en tonneau par l’avant dans une saignée au kilomètre 416 de la spéciale, le buggy de la marque au lion, passablement endommagé à l’avant gauche et à l’arrière droit, a été remis sur les roues grâce à l’intervention de Loeb et Elena, arrivés sur place quelques instants après l’accident.

 

 SILK-WAY-RALLY-2016-Jean-Paul-COTTRET-et-Stephane-PETERHANSEL-tentent-de-reperer-leur-PEUGEOT-2008-DKR-apres-leurs-tonneaux-entre-ASTANA-et-BALKLASH-le-13-juillet.


SILK-WAY-RALLY-2016-Jean-Paul-COTTRET-et-Stephane-PETERHANSEL-tentent-de-reperer-leur-PEUGEOT-2008-DKR-apres-leurs-tonneaux-entre-ASTANA-et-BALKLASH-le-13-juillet.

 

Contraints d’attendre l’arrivée de leur camion d’assistance, le duo français, encore leader ce matin, espère pouvoir réparer et rallier le bivouac de Balkash dans les délais!

Mais vu l’état de la voiture, ya du boulot avant que le 2008 DKR ne puisse repartir.

 

T2 :  Le Japonais Muira prend le pouvoir

 

Le paysage a changé et les régions deviennent désertiques pour arriver à Balkhash, au bord du lac du même nom. S’il y a encore un peu de boue sur le terrain, il y a aussi de la steppe, de la petite montagne, du terrain rapide mais sinueux… soit une spéciale pour se faire plaisir en pilotage

En T2, Akira Muira et son navigateur, le Français Laurent Lichtleuchter qui roulent avec un Toyota VDJ200, prennent le pouvoir en devançant le Ford Raptor F150 des Russes Aleksandr Terentiev et Alexey Berkut, vainqueurs des deux dernières étapes.

Konstantin Ivanov et Aleksandr Gorkov, également avec un Toyota, type LC200, finissent troisièmes de cette catégorie réservée aux véhicules de série.

 

 SILK WAY RALLY 2016 - Le Buggy SMG d'Eric MOZAS et Rafael TORNABELL.


SILK WAY RALLY 2016 – Le Buggy SMG d’Eric MOZAS et Rafael TORNABELL.

 

Quant à l’équipage du buggy SMG qu’autonewsinfo suit quotidiennement, la paire Éric Mozas et Rafael Tornabell, pointe ce soir au 32éme rang.

Son pilote raconte:

« La spéciale était vraiment très belle et très agréable à piloter. Il y avait de nombreux changements de rythme et cela passait du caillou, au sablonneux, à la piste de terre et à la boue sur du sinueux avec une navigation parfois très pointue et des pistes peu visibles.»

 

 SILK WAY RALLY 2016 - Le Buggy SMG d'Eric MOZAS et Rafael TORNABELL.


SILK WAY RALLY 2016 – Le Buggy SMG d’Eric MOZAS et Rafael TORNABELL.

 

Et, il enchaîne :

« J’ai vraiment beaucoup aimé la spéciale et au volant du buggy SMG 2WD, je me suis régalé. Nous avons roulé avec un bon rythme, régulier, en doublant plusieurs concurrents mais par contre, nous avons été bloqués derrière un camion qui ne nous laissait pas passer et nous avons mangé sa poussière pendant plus de 80 km. La voiture n’a connu aucun problème, elle est très saine et j’apprécie chaque jour un peu plus son confort et sa puissance. »

 

 

Le ‘Sherpa’ grimpe parmi les Kamaz

 SILK WAY RALLY 2016 - Le RENAULT SHERPA remporte la 5éme spéciale entre ASTANA et BALKHASH.


SILK WAY RALLY 2016 – Le RENAULT SHERPA remporte la 5éme spéciale entre ASTANA et BALKHASH.

 

Au volant de son Renault ‘Sherpa ‘, Martin Van Den Brink a assuré le spectacle dans la course camion. Dépassant au cours de la spéciale trente voitures et huit camions sur la piste, le ‘Hollandais volant’ s’adjuge la spéciale et signe même le second chrono absolu au classement scratch du jour, malgré de nouveaux soucis de refroidissement sur les 150 derniers kilomètres!

 

SILK-WAY-2016-Le-nouveau-KAMAZ-de-NIKOLAEV-IAKOVLEV-et-RYBAKOV

SILK-WAY-2016-Le-nouveau-KAMAZ-de-NIKOLAEV-IAKOVLEV-et-RYBAKOV

 

Lancé dans un mano-à-mano à distance avec le Renault, le Russe Airat Mardeev et son Kamaz, le N°306, a dû lâcher prise en vue de l’arrivée sur bris de turbo.

Deuxième de l’étape, son équipier Eduard Nikolaev qui pilote le nouveau Kamaz, le N°310, conserve la tête du général avec 11’42 d’avance sur Van den Brink.

 

 SILK-WAY-RALLY-2016-La-MINI-de-HUNT-et-SCHULZ-entre-ASTANA-et-BALKLASH.


SILK-WAY-RALLY-2016-La-MINI-de-HUNT-et-SCHULZ-entre-ASTANA-et-BALKLASH.

 

Accusant de nombreux dommages mécaniques, l’équipage de la 2008 DKR N°100, a redoublé d’effort pour repartir en course et tente actuellement de ramener l’auto au bivouac où l’ensemble des techniciens Peugeot Sport, les y attendent et sont prêts à réagir pour qu’ils puissent s’aligner au départ à l’aube demain matin jeudi et prendre le départ de la sixième étape celle qui méne vers Almaty à l’issue des 855, 88 km dont 411, 35 en spéciale.

Bruno FAMIN, Team manager de l’équipe Peugeot Total et Directeur Peugeot Sport, faisait le point mercredi soir alors que Peterhansel n’avait toujours pas rejoint le bivouac à Balkhash :

« La performance de Cyril et de David  est remarquable aujourd’hui. Ils ont réussi à créer des écarts important grâce  à un magnifique sans faute. Malheureusement trois kilomètres avant le CP3, Stéphane et Jean-Paul ont commis une erreur d’appréciation sur un danger indiqué dans le road-book. La voiture est lourdement abimée avec des dégâts sur les suspensions avant gauche et arrière droite. Nous ne savons pas encore si ils seront capables d’atteindre l’arrivée de la spéciale puisqu’il leur reste environ 150 kilomètres à parcourir. L’objectif de notre participation au Silk Way Rally est aussi de cumuler les kilomètres pour tester nos améliorations apportées à la voiture, et nous ferons donc le maximum pour que Stéphane et Jean-Paul repartent demain. La course est encore longue. D’autres concurrents auront des problèmes. Nous sommes très satisfaits d’avoir deux PEUGEOT 2008 DK aux deux premières positions du classement général. »

Jeudi : L’entre deux lacs

 

Pour des raisons de sécurité, la 6éme étape entre Balkash et Almaty (848,53 km) se disputera en deux spéciales  distinctes, de 111 et 229 km, reliées par une liaison de 69 km.

On annonce un terrain varié, alternant pistes rapides et techniques, mais aussi des longues portions hors-piste parfois rapides. Attention à la navigation qui sera encore omniprésente…

Vendredi, à Almaty, les équipages profiteront d’une journée de repos dans l’ancienne capitale du Kazakhstan, aux confins des frontières du Kirghizistan et de la Chine.

La Chine où le rallye débarquera samedi en fin d’étape à Bortala.

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : SILK WAY – DPPI

 SILK WAY RALLY 2016 - Le 2008 DKR PEUGEOT de DESPRES-CASTERA vainqueur de la 5éme étape enttre ASTANA et BALKASH.


SILK WAY RALLY 2016 – Le 2008 DKR PEUGEOT de DESPRES-CASTERA vainqueur de la 5éme étape enttre ASTANA et BALKASH.

LE CLASSEMENT DE LA 5éme ETAPE

 

1.Despres (France) – Castera (France) Peugeot 2008 DKR en 5h 37’ 52

2.Al-Rajhi (Arabie) – Gottschalk (Allemagne) MINI ALL4 Racing en 5h 49’08

3.Rakhimbayev (Kazakhstan) – Nikolaev (Russie) MINI ALL4 Racing en 5h 51m 03s

4.Hunt (GB) – Schulz (Allemagne) MINI ALL4 Racing en 5h 51’23

5.Loeb (France) – Elena (Monaco) Peugeot 2008 DKR en 5h 53’22

6.Vasilyev (Russie) – Zhiltsov (Russie) MINI ALL4 Racing en 5h 54’26

 

LE CLASSEMENT GÉNÉRAL PROVISOIRE

 

1.Despres (France) – Castera (France) Peugeot 2008 DKR en 9h 47’05

2.Loeb (France) – Elena (Monaco) Peugeot 2008 DKR en 10h 01’ 27

3.Al-Rajhi (Arabie) – Gottschalk (Allemagne) MINI ALL4 Racing en 10h 01’43

4.Vasilyev (Russie) – Zhiltsov (Russie) MINI ALL4 Racing en 10h 02’21

5.Rakhimbayev (Kazakhstan) – Nikolaev (Russie) MINI ALL4 Racing en 10h 03’09

 

 SILK WAY RALLY 2016 - La MINI de VASILYEV et ZHILTSOV entre ASTANA et BALKLASH


SILK WAY RALLY 2016 – La MINI de VASILYEV et ZHILTSOV entre ASTANA et BALKLASH

WAY-RALLY-2016-Remise-à-neuf

WAY-RALLY-2016-Remise à neuf par de superbes petites mains!

Rallye Raid SILK WAY

About Author

gilles