GRANDE FÊTE NATIONALE DE LA MOTO 2016 : SOLEIL ET SUCCÈS

MERCI LA PLUIE ARTIFICIELLE

MERCI LA PLUIE ARTIFICIELLE

 

Il a fait grand beau temps sur cette GFNM 2016, et même caniculaire le dimanche à Carole.

Du coup, l’arrosage artificiel de certains virages a du être une bénédiction pour les pilotes chauds bouillants sous les combinaisons !

Affluence donc, peut-être moindre que prévue à cause de la finale de l’Euro du dimanche soir, mais succès certain, pour une troisième édition de rêve, avec les grands classiques, les effets spéciaux de cinéma sur la piste, le folklore permanent entretenu par un « boss » à la gouaille percutante, l’envahissement de la piste, c’est unique au monde cette idée là et c’est génial…

 

L'ENVAHISSEMENT DE LA PISTE,GRAND MOMENT

L’ENVAHISSEMENT DE LA PISTE,GRAND MOMENT

 

Alain Brochery: Ambiance phénoménale, les gens sont venus en famille, une vraie fête nationale!

Les équipes ont magnifiquement joué le jeu, tu sais qu’Adrien Goguet est venu avec une bande de copains déguisés comme au carnaval de Dunkerque, il m’avait appelé pour me demander l’adresse d’une boîte de location d’engins pour le cinoche, il a débarqué avec un tank, carrément!

Et comme il gagne le Gant d’Or, effet spécial très réussi!

 

LE CHAR DE VICTOIRE D'ADRIEN GOGUET

LE CHAR DE VICTOIRE D’ADRIEN GOGUET

 

Ce qui est clair, c’est qu’aujourd’hui, les courses de type X Roaster exisqtent vraiment, elles regroupent une énorme quantité de pilotes, et elles ont trouvé leur public.

Ce qui n’est pas la moindre des réussites de cet événement unique au monde…

Le récit du week end selon l’organisation.

PARI GAGNÉ POUR LA 3ème EDITION

La 3ème édition de la Grande Fête Nationale de la Moto s’est conclue de la plus belle des manières.

Deux jours de fête autour de la moto avec un public conquis et une grosse centaine de concurrents partagée entre X-Roadster/X-Treme Bike et SuperMot’Games, la nouvelle attraction de la GFNM.

Le programme sur le papier était alléchant et il fut grandiose.

Encore plus d’animations et de courses.

Et malgré la concurrence de date avec la finale de l’Euro 2016 à quelques km du Circuit Carole avec le match au sommet entre la France et le Portugal, Alain Brochery peut être satisfait de la Grande Fête Nationale de la Moto cuvée 2016.

 

ALAIN BROCHERY MENEUR DE JEU

ALAIN BROCHERY MENEUR DE JEU

 

« J’ai un peu sous-estimé l’Equipe de France en choisissant la date de notre événement à Carole et j’avoue que la concurrence avec la Finale de l’Euro au Stade de France a perturbé nos plans », a confié Alain Brochery, créateur et organisateur de la Grande Fête Nationale de la Moto. « Néanmoins, le public était bien là. Il a pu profiter de toutes les animations et des fantastiques courses ». 

 

LUCAS MAHIAS

LUCAS MAHIAS

 

En effet, près de 100 pilotes ont servi de fil rouge avec une journée de samedi réservée uniquement aux essais libres avec 12 séances, ponctuées par le défi de Lucas Mathias (Yamaha MT-09) d’établir le record de la piste de Carole en mode X-Roadster (asphalte, terre et X-Water au virage de l’Hôtel).

Avec un chrono en 1’19.707, le pilote Yamaha a posé les bases d’un record à battre avant de rejoindre le GMT94 aux huit Heures de Suzuka.

Lucas Mahias est en effet pilote officiel en endurance mondiale, il roule pour un des teams qui se battent pour le titre, il a donc été décidé de lui laisser la piste tout seul, avec comme objectif d’établir un record du tour de circuit.

Ce qu’il a fait d’ailleurs…

 

 

Dimanche, jour de course, Emmanuel Dewitte, dit Manu Le Belge (Suzuki SV1000), s’imposait en Finale X-Trême Bike devant Mike Belissa, dit Bencathy La Légende (Ducati 1199 Panigale) et Nicolas Leprêtre, dit La Lopette (Honda CBR954).

Chez les gros bras du X-Roadster, la palme revenait à Adrien Goguet, dit Looping sur une Yamaha MT-09, 2.777 secondes devant Christopher Auzoux, dit Chouchou sur une magnifique Triumph Street Triple.

 

ICI LE SPECTATEUR EST ROI

ICI LE SPECTATEUR EST ROI

 

La Finale SuperMot’Games affichait complet avec 30 pilotes au départ dont des ‘World Champions’ comme Stéphane Chambon (Yamaha YZ450F-Les 2 Roues), son frère Boris (Yamaha YZ450F-Les 2 Roues) et le quadruple Champion du Monde Supermoto Thomas Chareyre (TM).

C’est justement ce dernier, auteur de la pole position le matin en 1’36.553, qui prendra le meilleur départ pour finalement s’imposer au terme des 15 tours de course, laissant Jean-Charles Decabooter, dit JCD 25 (Honda CR450F) en découdre pour le podium avec Adrien Goguet (Yamaha YZ450F).

Mention spéciale à Alexandre Salvatore, dit Coco (Yamaha YZ450F-Les 2 Roues Yamaha Racing), pour sa 12ème place.

Le patron de la plus importante concession Yamaha en Europe, qu’il partage avec Gérard Depardieu à Roissy (95), est un pilote passionné et chevronné depuis 30 ans.

 

SONIA BARBOT,MEILLEURE FEMININE DU WEEK END

SONIA BARBOT, MEILLEURE FEMININE DU WEEK END

 

A l’heure du bilan, Alain Brochery pense déjà la préparation de la 4ème édition de la Grande Fête Nationale de la Moto 2017.

Il m’a fait une confidence, que je ne révélerai pas, j’ai promis et je ne trahis jamais mes amis, mais l’an prochain, il prépare en effet un coup qui sera une explosion nucléaire dans le PMF, le paysage motard français.

Bref, quand les dates seront révélées, cochez le week end en rouge sur vos agendas, sinon vous allez le regretter durant des années.

Jean Louis BERNARDELLI

Photos Organisation 

 

 

 

 

FFM Moto Moto - Divers Sport

About Author

jeanlouis