AU ‘SILK WAY RALLY’, COUP DOUBLE À ASTANA, AU KAZAKHSTAN POUR PERHANSEL ET NIKOLAEV

SILK WAY RALLY 2016 - STEPHANE PETERHANSEL et son 2008 DKR  leader à ASTANA ---

 

SILK WAY RALLY 2016 Logo

 

 

La deuxième spéciale au Kazakhstan a dû malheureusement être raccourcie ; en cause les intempéries, un pont cassé et un gué transformé en fleuve!

Au lieu des 345 km initialement prévus, les concurrents ont donc parcouru seulement 223,72 km en spéciale et ce après avoir auparavant parcourus 144 km de liaison.

Mais ce n’était pas fini car 366 autres kilomètres supplémentaires les attendaient ensuite pour rejoindre Astana, la magnifique capitale du Kazakhstan!

Astana est la capitale du Kazakhstan depuis le 10 décembre 1997. Connue auparavant sous le nom d’Akmolinsk jusqu’en 1961, de Tselinograd jusqu’en 1992 puis d’Akmola jusqu’en 1998, elle est choisie comme nouvelle capitale du Kazakhstan indépendant par le président Noursoultan Nazarbayev en 1994, transfert devenu effectif trois ans plus tard. Forte de 814 435 habitants, c’est la deuxième ville du pays pour ce qui est de la population, derrière Almaty, l’ancienne capitale.

Almaty, où le Silk Way fera étape le 14 juillet, le lendemain étant la journée de repos dans cette même localité!

 

SILK-WAY-RALLY-2016-ASTANA. La jeune et très moderne capitale du KAZAKHSTAN

SILK-WAY-RALLY-2016-ASTANA. La jeune et très moderne capitale du KAZAKHSTAN

 

Ce mardi matin, le départ était donné autos et camions mélangés, les équipages quittant le bivouac humide à la suite d’une averse nocturne. Humide est également le terrain du début de la Spéciale qui commence dans la boue.

Arrivés à Astana, la configuration du terrain change. L’air et sec et sent le désert… proche et le thermomètre grimpe allègrement au-dessus des 30°C!

Stéphane Peterhansel l’un ses trois pilotes du Team Peugeot Total et Eduard Nikolaev de l’impressionnante équipe Kamaz Master, remportent  cette 4éme étape du Silk Way Rally 2016, entre Kostanaï à Astana et prennent les commandes du classement général.

 

SILK WAY RALLY 2016 - STEPHANE PETERHANSEL et son 2008 DKR leader à ASTANA

SILK WAY RALLY 2016 – STEPHANE PETERHANSEL et son 2008 DKR leader à ASTANA

Peterhansel et Cottret tels des boomerangs…

 

Si la chaleur était au rendez-vous au terme de l’étape à Astana, capitale du Kazakhstan, la spéciale de 223, 48 km s’est déroulée dans des conditions très difficiles du fait de la végétation haute et des fortes pluies qui ont transformé la terre des pistes en boue collante.

– De retour de spéciale, les Peugeot 2008 DKR pesaient ‘200 kg’ de plus qu’au départ ce matin, d’après les sensations de pilotage des équipages du Team Peugeot Total.

La boue est venue s’accrocher partout, arrachant notamment les protections de passage de roue arrière, tandis que des obstacles cachés dans la végétation ont entraîné des crevaisons lentes sur la N°102 et la N°104.

Réduite on l’a dit à 223 km au lieu des 366 initialement prévus, à la suite d’un pont emporté et d’une rivière infranchissable, cette 4éme spéciale du Silk Way Rally 2016, a apporté son lot de bouleversements.

Grands perdants de l’étape de lundi à cause de deux crevaisons, Stéphane Peterhansel et Jean-Paul Cottret qui roulent dans le Peugeot DKR2008, N°100, contraints de s‘élancer en 8éme position ce matin, ont réussi l’excellente opération du jour, faisant coup double, en gagnant d’abord la spéciale et en récoltant ensuite également, le commandement au classement provisoire!

 

 SILK WAY RALLY 2016 - STEPHANE PETERHANSEL et son 2008 DKR leader à ASTANA


SILK WAY RALLY 2016 – STEPHANE PETERHANSEL et son 2008 DKR leader à ASTANA

 

Peter, le pilote le plus titré de l’histoire du rallye-raid. qui lâchait d’abord:

« C’était vraiment plus facile de partir derrière, sous le déluge, en profitant des traces des premières voitures dans la boue. Le buggy glissait beaucoup, mais c’était très amusant en pilotage et rude en navigation »

 

 SILK WAY RALLY 2016 - STEPHANE PETERHANSEL et son 2008 DKR leader à ASTANA


SILK WAY RALLY 2016 – STEPHANE PETERHANSEL et son 2008 DKR leader à ASTANA

 

Victorieux de cette 4éme étape, le duo français réussit une entrée triomphale dans les rues d’Astana, où il reprend la tête du classement général avec près de trois d’avance sur la MINI All4 Racing des Russes Vasilyev et Zhiltsov,

 

 SILK WAY RALLY 2016 La MINI DE VASSiLYEV


SILK WAY RALLY 2016 La MINI DE VASSiLYEV

 

Et sur une autre Peugeot DKR 2008, la N°102 du tandem, Loeb et Elena, respectivement seconds et troisièmes de l’étape.

Et, Stéphane Peterhansel qui cumule la 1ére place de la spéciale et la 21ére du Général, confiait encore:

« Les soixante premiers kilomètres étaient boueux et très glissants, plutôt sympa à conduire. Il y a eu encore une fois beaucoup de navigation. Nous avons été avantagés, car partant loin derrière, les traces étaient faites. Avec les projections de boue des concurrents qui nous précédaient, la visibilité était parfois réduite. Nous avons quand même fait une pointe à 185 km/h alors que la piste était à peine praticable. La voiture fonctionne bien. »

 

 SILK-WAY-RALLY-2016-Seb-LOEB


SILK-WAY-RALLY-2016-Seb-LOEB

 

A ses côtés Sébastien Loeb, 3éme de l’étape et également ce soir 3ème du général, expliquait, lui :

« La navigation était très compliquée. Les pistes étaient parfois presque invisibles dans de l’herbe haute. Nous sommes bien partis dans la spéciale et avons rattrapé rapidement Cyril et Al-Rahji. Nous nous sommes perdus plusieurs fois tous les trois ensembles et avons roulé ensuite sur le rythme de la voiture qui ouvrait. Nous finissons troisièmes de la spéciale sans grosse fausse note. »

 

 SILK-WAY-RALLY-2016-CYRIL-DESPRES


SILK-WAY-RALLY-2016-CYRIL-DESPRES

 

Quant à Cyril Despres seulement -10éme de l’étape mais 4éme au Général, lui, il précisait:

«  Nous sommes partis sous la pluie. Les cinquante premiers kilomètres étaient tracés dans des champs vierges, sans aucune trace, avec de la boue très épaisse. Notre rythme n’était pas énorme.  Al-Rahji nous a rattrapés, puis Sébastien, et nous avons roulé tous les trois. Nous avons joué au jeu du chat et de la souris, jusqu’à ce que nous touchions un morceau de béton dans les hautes herbes. Nous avons crevé mais avons décidé de finir la spéciale sans nous arrêter pour changer la roue. Nous avons évité le pire. »

 

SILK-WAY-RALLY-2016-La-MINI-de-RAKHIMBAYEV-et-NIKOLAEV.

SILK-WAY-RALLY-2016-La-MINI-de-RAKHIMBAYEV-et-NIKOLAEV.

 

Célébrant sportivement l’arrivée dans sa très jeune capitale ultra moderne, le Kazakh Rakhimbayev, secondé par le Russe Nikolaev qui roulent eux aussi avec l’une des MINI All4 Racing du Team X-raid, finit quatrième ce jour à 8’07, tandis que les Américains Jefferies et Eddy Jr, complètent le Top 5 sur leur Buggy Jefferies à 9’20.

 

 SILK WAY RALLY 2016 - Le 2008 DKR de Cyril DESPRES et David CASTERA sur la piste vers ASTANA.


SILK WAY RALLY 2016 – Le 2008 DKR de Cyril DESPRES et David CASTERA sur la piste vers ASTANA.

 

Mauvaise journée, en revanche, pour les héros de la veille, vainqueurs de leur toute première spéciale en rallye-raid, la paire que forme les deux anciens motards, Cyril Despres et David Castera, avec la troisième Peugeot DKR2008 la N°104, premiers en piste ce matin et qui concèdent près de 13’ pour rétrograder à la 4éme place du général, suite à des soucis de navigation et à une crevaison lente (jante endommagée) à 100 km de l’arrivée.

Même topo pour le Saoudien Al Rahji et son navigateur Allemand Timo Gottschalk, eux aussi au volant d’une MINI ALL4 Racing, partis juste derrière et contraints de ralentir en fin de spéciale à cause d’une surchauffe moteur due aux herbes hautes coincées dans la grille d’aération du radiateur.

Douzièmes seulement de la spéciale du jour, ils plongent à la 6éme place au général  provisoire, accusant  7’21 de retard sur Peterhansel, le nouveau leader à Astana.

 

T2 : La Raptor frappe encore!

 

Le moins que l’on puisse écrire est que le Ford Raptor F150 des Russes Terentiev et Berkut démarre fort sur ce Silk Way rally 2016!

Déjà vainqueur hier lundi, l’impressionnant pickup a remis le couvert aujourd’hui en catégorie T2, réservée aux voitures de production.

Deuxième du jour et au général, la Toyota VDJ200 Autobody du Japonais Akira Miura et du Français Laurent Lichtleuchter devance l’autre Toyota des Kazakhs Marat Akybaev et  Andrei Chipenko.

 

 SILK-WAY-RALLY-2016-Le-buggy-SMG-dEric-MOZAS


SILK-WAY-RALLY-2016-Le-buggy-SMG-dEric-MOZAS

Des nouvelles du buggy 2 Wheels

 

53émes de la Spéciale en 2h34’52 et 36émes au général provisoire, des nouvelles du buggy 2 Wheels présenté dimanche dernier sur autonewsinfo. Eric Mozas raconte sa journée :

« Le début du secteur sélectif s’est déroulé dans la boue, explique Éric Mozas, une boue lourde qui a arraché le capot, le protecteur de carter, le passage des roues arrière… La pompe d’eau s’est aussi désamorcée et nous n’avions plus d’eau pour les essuie-glaces… La voiture a vraiment souffert et nous avons perdu un quart d’heure pour attacher le capot avec des sangles. Une fois la boue terminée, nous sommes passés sur des pistes au milieu des champs, peu visibles, où la navigation était relativement compliquée. Malheureusement, nous n’avons pas pu rouler à notre rythme car le capot se soulevait… Sans le temps perdu, nous aurions été classés comme hier, 26es. C’était donc un peu frustrant et en plus, il faisait vraiment très chaud dans l’habitacle.»

Et il précisait encore:

« Arrivés à Astana, la police avait monté un check point, ils nous ont arrêtés et nous avons fait le tour de la ville, encadrés par des voitures avec gyrophare. De ce que j’ai vu, Astana est une ville superbe, vraiment très belle!»

C’est bien l’opinion général.

 SILK WAY RALLY 2016 - Le nouveau KAMAZ de l'équipage NIKOLAEV-IAKOVLEV-RIBAKOV.


SILK WAY RALLY 2016 – Le nouveau KAMAZ de l’équipage NIKOLAEV-IAKOVLEV-RIBAKOV.

Kamaz reçu six sur six !

 

En catégorie camions, l’entrée du Silk Way Rally au Kazakhstan coïncide avec la prise de pouvoir des Kamaz. Eduard Nikolaev, Evguenii Iakovlev et Vladimir Rybakov ont fait parler la puissance de leur leur nouveau Kamaz ‘Kapotnik’. Il remportent l’étape devant le Renault des Néerlandais De Baar/Roesink/Rosegaar, tandis que le Kamaz aux couleurs chinoises de Hongning/Xin/Mokeev se hisse sur la 3e marche du podium du jour. Karginov, vainqueur hier et Sotnikov complètent le top 5 de l’étape et offrent au constructeur russe un tir groupé aux six première places du classement général.

 

 SILK WAY RALLY 2016 - Le 2008 DKR de Seb LOEB et Daniel ELENA squr la piste vers ASTANA.


SILK WAY RALLY 2016 – Le 2008 DKR de Seb LOEB et Daniel ELENA squr la piste vers ASTANA.

Demain mercredi 13 juillet : le lac des sept rivières !

 

La 5éme étape, la plus longue de ce Silk Way Rally 2016 (905 km) entre Astana et le fameux lac Balkash, sera celle de tous les superlatifs…

La spéciale la plus longue de l’épreuve avec ses 569 km, dessinée sur des terrains variés, alternant sable et terre, avec de nombreux passages de gués et changements de rythme, risque d’être le premier véritable juge de paix de cette édition 2016.

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : SILK WAY – DPPI -AUTONEWSINFO

 

 LES CLASSEMENTS DU JOUR

Classement provisoire Etape 4 (Kostanay – Astana)

 

  1. Stéphane Peterhansel (France) – Jean-Paul Cottret (France), PEUGEOT 2008 DKR, en 1h57’58’’
  2. Vladimir Vasilyev (Russie) – Konstantin Zhiltsov (Russie), Mini, à 6’22
  3. Sébastien Loeb (France) – Daniel Elena (Monaco), PEUGEOT 2008 DKR, à 7’33
  4. Aidyn Rakhimbayev (Kazakhsatan) – Anton Nikolaev (Russie), Mini, à 8’07
  5. Damen Scott Jefferies (USA) – Max Brien Eddy Jr (USA), Jefferies buggy, à 9’20
  6. Cyril Despres (France) – David Castera (France), PEUGEOT 2008 DKR, à 12’51

 

Classement général provisoire après Etape 4

 

  1. Stéphane Peterhansel (France) – Jean-Paul Cottret (France), PEUGEOT 2008 DKR, en 4h05’14’’
  2. Vladimir Vasilyev (Russie) – Konstantin Zhiltsov (Russie), Mini, à 2’41
  3. Sébastien Loeb (France) – Daniel Elena (Monaco), PEUGEOT 2008 DKR, à 2’51
  4. Cyril Despres (France) – David Castera (France), PEUGEOT 2008 DKR, à 3’59
  5. Aidyn Rakhimbayev (Kazakhstan) Anton Nikolaev (Russie), Mini, à 6’52

 

SILK WAY

About Author

gilles