AU ‘SILK WAY RALLY’, PEUGEOT AVEC PETERHANSEL-COTTRET ET RENAULT EN CAMION, OUVRENT LE BAL À KAZAN

SILK WAY RALLY 2016 Logo

 

 

Top départ pour la sixième édition du Silk Way Rally 2016 avec une Super-Spéciale de 2 km disputée à Kazan, sur les rives de la Volga. Kazan, une très jolie ville de plus d’un million d’habitants, située à 900 km à l’est de Moscou, où nous étions déjà passé à l’époque de la Transorientale avec l’ami René Metge, il y a une petite dizaine d’années.

 

KAZAN-SILK-WAY-RALLY-2016.

KAZAN accueille le SILK-WAY-RALLY 2016.

 

Le pilote Français du Team Peugeot, Stéphane Peterhansel, signe d’emblée le meilleur temps des autos, tandis qu’en catégorie camions c’est le Néerlandais Maarten Van Den Brink qui s’impose.

Premiers arrivés, premiers partis… En autos, la paire Peterhansel-Cottret déjà en tête mais les écarts sont minimes, infimes. Et certains ne souhaitaient pas finir en tête et ce afin de ne pas ouvrir la route ce dimanche matin dés l’aube…

 

 SILK WAY RALLY 2016 KAZAN Victoire de la PEUGEOT 2008 DKR de PETERHANSEL-COTTRET


SILK WAY RALLY 2016 KAZAN Victoire de la PEUGEOT 2008 DKR de PETERHANSEL-COTTRET

La plus longue étape et aussi la plus courte

 

Aprés le magnifique départ vendredi soir sur la Place Rouge, au terme d’une liaison libre de 849,85 km, direction plein est, entre Moscou et Kazan, la caravane du Silk Way Rally a longé les rives de la Volga pour établir son premier bivouac autour du stade ultra moderne du FK Rubin Kazan, dans la capitale de la République du Tatarstan.

 

SILK WAY 2016 Le magnifique KAZAN ARENA

SILK WAY 2016 Le magnifique KAZAN ARENA de foot qui se transforme en… Piscine Olympique !

 

La plus longue liaison de cette 6éme édition avant de disputer… la plus courte spéciale du rallye, tracée sur un petit parcours 100% sable et développant seulement deux ‘petits’ kilomètres, étendue de… sable baignée par le Kazanka, affluent du plus long fleuve d’Europe.

Une mise en bouche à ne négliger sous aucun prétexte selon Luc Alphand, l’ambassadeur et consultant sportif de ce Silk Way Rally.

 

 SILK-WAY-RALLY-2016-MOSCOU-5-Juillet-Luc-ALPHAND


SILK-WAY-RALLY-2016-KAZAN :  9 Juillet-Luc-ALPHAND – Photo autonewsinfo

 

Lequel nous confiait :

« Si on n’y gagne pas le rallye, on peut déjà y laisser de  plumes. En cas d’erreur, il n’y a pas de reclassement possible. Les leaders tentent de gérer le chrono en fonction de leur stratégie de début de rallye. »

Car comme le stipule le règlement, les vainqueurs respectifs de la Super-Spéciale, sont également ceux qui s’élanceront en tête des catégories autos et camions au départ de la seconde étape tôt ce dimanche matin.

 

 SILK-WAY-2016-KAZAN-Le-PEUGEOT-2008-DKR-de-STEPHANE-PETERHANSEL-et-Jean-Paul-COTTRET


SILK-WAY-2016-KAZAN-Le-PEUGEOT-2008-DKR-de-STÉPHANE-PETERHANSEL-et-Jean-Paul-COTTRET

 

Autos : Peterhansel-Cottret déjà en tête

 

Premiers à s’élancer sur cette Super-Spéciale tout en… sable, les Français Stéphane Peterhansel et Jean-Paul Cottret dans le baquet du Peugeot DKR 2008 N°100, ont parfaitement enroulé  ces deux kilomètres du parcours pour signer d’emblée le temps de référence.

Le duo le plus titré de la discipline devance de quatre petites secondes la MINI ALL4 Racing des Russes Vladimir Vasilyev et Konstantin Zhiltsov et ex-aequo, la deuxième Peugeot DKR 2008 de leurs équipiers, le duo Sébastien Loeb et Daniel Elena.

 

SILK-WAY-RZALLY-2016-SUPER-SPECIALE-A-KAZAN-La-MINI-X-RAID-de-VASILYEV

SILK-WAY-RZALLY-2016-SUPER-SPECIALE-A-KAZAN-La-MINI-X-RAID-de-VASILYEV

 

Quatrième, le Saoudien Yazeed Al Rahji qu’épaule l’Allemand Timo Gottschalk avec une autre MINI ALL4 Racing et qui  pointent à cinq secondes du leader, tandis que le Hummer H3 du Tchéque Miroslav Zapletal  et de son navigateur Polonais Bartosz Momot, complète le Top 5 à sept secondes du vainqueur du jour.

 

SILK WAY 2016 KAZAN Le PEUGEOT 2008 DKR de STEPHANE PETERHANSEL et Jean Paul COTTRET.

SILK WAY 2016 KAZAN Le PEUGEOT 2008 DKR de STEPHANE PETERHANSEL et Jean Paul COTTRET.

 

À l’arrivée de ce mono parcours, Stéphane Peterhansel, lâchait :

« C’est toujours un danger d’ouvrir la spéciale du lendemain car nous serons les premiers à découvrir les pièges du parcours. Mais c’était un crime de lever le pied sur un parcours si court et tellement bien tracé… »

De son côté, Konstantin Zhiltsov, le co-pilote de la MINI ALL4 Racing N°101, seconde indiquait :

« Le but était de ne pas prendre le moindre risque. Mais pour le public russe, nous avons joué le jeu. Une 4éme ou 5éme position aurait été plus avantageuse. Mais nous ne pouvions pas rêver mieux qu’avoir Peterhansel comme ouvreur pour la première vraie spéciale du rallye. »

 

 SILK-WAY-2016-KAZAN-Le-PEUGEOT-2008-DKR-de-SEB-LOEB-et-DANIEL-ELENA


SILK-WAY-2016-KAZAN-Le-PEUGEOT-2008-DKR-de-SEB-LOEB-et-DANIEL-ELENA

 

Pour sa part, Daniel Elena, le fidéle navifgateur de Séb Loeb dans le baquet de la Peugeot DKR2008 N°102, conckuait :

«Notre intention n’était certainement pas d’ouvrir la piste demain. Sur une bosse, ma portière s’est ouverte et cela nous a un peu calmé. Deux voitures devant nous pour la deuxième étape, c’est vraiment bien. »

Quant au boss Bruno Famin, Team manager du Team Peugeot Total, lui, il expliquait :

« Cette courte entrée en matière a été une mise en bouche en attendant la première vraie spéciale de ce dimanche. Les trois voitures sont revenues intactes et sur ce genre de tracé très court, c’est toujours une satisfaction car les pièges peuvent être nombreux. Les résultats sont très corrects. Stéphane remporte la spéciale et Sébastien et Cyril sont aux avants postes. Ces résultats correspondent à nos objectifs. Le terrain demain s’annonce très glissant et boueux avec les pluies de ces derniers jours. Nous devrons éviter tous les pièges et rester sur notre ligne de conduite : ne pas faire d’erreur. »

Le mot de la fin après ce premier roulage, nous le laissons à Sébastien Loeb :

« La piste était entièrement… sablonneuse, tracée sur une plage avec quelques bosses et quelques virages. Le…sable était très lourd avec la pluie d’aujourd’hui. Nous n’avons pas pris de risque. Dans ces conditions, on peut facilement se mettre sur le toit. L’objectif comme l’a dit Daniel , n’était pas non plus d’ouvrir la route demain. »

 

 SILK-WAY-RALLY-2016-KAZAN-SUCCES-du-RENAULT-SHERPA-en-camion


SILK-WAY-RALLY-2016-KAZAN-SUCCES-du-RENAULT-SHERPA-en-camion

 

Camions : Van Den Brink & Amp Cie ouvrent la voie

 

Maarten Van Den Brink, le Hollandais et ses équipiers, le Belge Peter Willemsen et le Tchèque Daniel Kozlovsky, à bord de leur impressionnant Renault Sherpa K520 dont le moteur 12,5 l developpe la bagatelle de 900 cv, remportent la Super-Spéciale en catégorie camions. Le tout nouveau poids lourd qui début ici en compétition devance de trois secondes, le MAZ 5309RR du trio Biélorusse Viasovich, Haranin, Zhyhulin et l’autre Renault du Team Mammoet aux mains du trio De Baar, Roesink, Rosegaar.

Le Kamaz composé de l’équipage mixte sino-russe Hongning/Xin/Mokeev, particulièrement spectaculaire en piste, ne pointe qu’en 4 ème position à cinq secondes des vainqueurs, juste devant le tout nouveau Kamaz ‘Kapotnik’ des Russes Nikolaev, Iakovlev, Rybakov, seulement cinquième à sept secondes.

 

 

 SILK WAY RALLY 2016 - Le parcours entre MOSCOU et PÉKIN.


SILK WAY RALLY 2016 – Le parcours entre MOSCOU et PÉKIN.

 

 

Etape 2 : La piste Bachkirie

 

Stéphane Peterhansel et Jean-Paul Cottret ouvriront donc la deuxième étape du rallye, ce dimanche entre Kazan et Ufa (626,66 km, dont 135,78 km de spéciale), balayant la piste pour leurs concurrents, sur un tracé typé terre et annoncé comme rapide mais également particulièrement glissant suite aux intempéries des derniers jours.

Avec dix voitures en moins de onze secondes au départ, le classement général risque assurément de subir de profonds  bouleversements…

 

Gilles GAIGNAULT

Photos :
SILK WAY-DPPI-autonewsinfo

 

 KAZAN - SILK WAY RALLY 2016


KAZAN Samedi 9 juillet 2016 – SILK WAY RALLY

Sport

About Author

gilles