WSBK : TARIFS À LA TÊTE DU CLIENT MAIS TOUJOURS PAS DE CHANGEMENT DES RÈGLES DE PARTICIPATION !

LAGUNA SECA,LE PLUS BEAU CIRCUIT,LES PLUS BELLES GRID GIRLS ET LE PLUS PETIT BUDGET!

LAGUNA SECA,LE PLUS BEAU CIRCUIT, LES PLUS BELLES GRID GIRLS ET LE PLUS PETIT BUDGET!

Il y a des infos persistantes qui circulent…

Pas de confirmation, on est dans le domaine du business et c’est plus étanche que Fort Knox !

Donc au conditionnel mais on le répète, c’est récurrent et en plus logique…

La Malaisie ne veut plus du WSBK parce qu’elle a déjà le MotoGP et ça fait double emploi, en plus Dorna, qui possède à la fois le MotoGP et le WSBK demande deux millions de dollars de royalties pour le droit d’organiser une manche du WSBK. (Quatre millions pour les MotoGP).

 

SEPANG A DES SOUS MAIS SAIT AUSSI COMPTER

SEPANG A DES SOUS MAIS SAIT AUSSI COMPTER

 

Et à Sepang on sait compter…

Par exemple, depuis que Dorna l’a pris en main, le WSBK baisse en intérêt.

On sait, je l’écris à chaque manche, que Kawasaki ne joue pas le jeu et tue la plupart des matches avec ses motos d’usine.

Tout le monde (hormis Kawasaki) veut que ça change, y compris Dorna, mais personne n’a l’ébauche d’une solution, alors on continue à assister au double championnat du monde, celui entre les deux Kawasaki et celui du reste du monde…

Ce n’est pas seule raison du désintérêt pour ces courses, mais le fait est là.

 

UN CHAMPIONNAT DU MONDE A DEUX,RAS LE BOL!

UN CHAMPIONNAT DU MONDE A DEUX, RAS LE BOL!

 

Et pour déplacer les foules voraces de show, c’est assez peu alléchant…

Du coup il y a des conséquences sur d’une part la rentabilité financière de ces courses et d’autre part sur le refus de certains circuits de payer les sommes astronomiques demandées par Dorna.

Jusqu’à présent, le WSBK organise cinq courses lointaines, le Qatar, la Thaïlande, la Californie, L’Australie, la Malaisie.

Les calendriers du WSBK comportent d’ailleurs des erreurs énormes, comme en 2015 où il n’y avait pas de course en Allemagne, qui est un marché  « kolossal » pour les motos hypersportives, celles qui courent en WSBK, et cette année 2016 pas de courses à Brno qui a un potentiel de public énorme.

En plus Monza a été annulé, du coup entre le 10 juillet où ils courront en Californie à Laguna Seca et le 18 septembre, on sera alors au Lausitzring en Allemagne, les pilotes vont avoir de très longues vacances !

 

LA THAÎLANDE NE MANQUE PAS DE PUBLIC MAIS ELLE VEUT LE MOTOGP

LA THAÎLANDE NE MANQUE PAS DE PUBLIC MAIS ELLE VEUT LE MOTOGP

 

Donc Sepang ne veut plus des deux courses et se contentera du MotoGP, quant à la Thaïlande, qui  avec 83 000 spectateurs au circuit de Buriram, affirme avoir battu le record du public de toute la saison de WSBK, c’est aussi en pointillés.

Parce que ce voulaient les Thaïlandais c’était le MotoGP et Dorna a refusé.

Du coup eux aussi trouvent l’addition salée…

Les contrats signés vont être respectés, ils courent jusqu’en 2018, mais ensuite on va juste garder ceux qui paient ou les incontournables.

C’est là que ça se fait à la tête du client.

Côté argent, l’Australie et le Qatar sont d’accords pour payer.

 

LAGUNA SECA INCONTOURNABLE

LAGUNA SECA INCONTOURNABLE

 

La Californie, à savoir Laguna Seca, c’est différent parce qu’aux USA, les courses de Superbike mobilisent beaucoup plus de monde que les GP.

C’est donc une étape incontournable.

Les propriétaires du circuit, la « Sports Racing Cars Association Monterey Peninsula » (SCRAMP), qui sont des amateurs (fortunés), doivent déjà un pognon monstre à Dorna, qui remonte à la période (bénie) où ils recevaient les GP.

Pourtant ils ne paient que 500 000 dollars de royalties pour le WSBK…

Et oui quand c’est incontournable, la Dorna sait faire le dos rond.

Kif kif en Europe, on fait rouler le WSBK cette année en Allemagne et l’an prochain à Brno.

Et ces deux circuits sont au tarif de Laguna Seca, c’est l’avantage d’être demandé plutôt que demandeur !

Dorna dit-on, commencerait à discuter, pour les GP et/ou pour le WSBK avec la Finlande, le Kazakhstan et l’Autriche (Spielberg).

On va alors rappeler la règle à ces braves gens de la Dorna, qui ne font tout que pour l’amour du sport (ouaf !).

Pour qu’une course ou une série de courses soient intéressantes, il faut de la bagarre, du suspense, de l’imprévu.

La moto a la chance d’être le sport le plus impressionnant en télévision, mais si c’est pour faire comme en F1, avoir tout le temps les deux mêmes devant, les spectateurs fuient les circuits et les retransmissions.

 

DUCATI ROULE MAINTENANT AVEC LES GRANDS

EN MOTOGP, DUCATI ROULE MAINTENANT AVEC LES GRANDS

 

Voilà une piste à suivre, c’est d’autant plus étonnant que Dorna ne comprenne pas cela qu’en MotoGP (à coups de nouvelles règles parfois crétinissimes) on a finalement réussi à réduire les écarts et à ouvrir (un peu…) le championnat du monde.

On rappellera aussi que les industriels, les constructeurs qui courent (en MotoGP et en WSBK), demandent absolument que l’Indonésie construise un circuit digne des GP parce que le potentiel de spectateurs (et d’acheteurs !) y est colossal.

Et il y a un peu d’argent en Indonésie pour la moto, Yamaha et Honda doivent y avoir pas loin de dix usines à eux deux…

Reste l’intérêt sportif, si vous avez des idées c’est le moment…

Jean Louis BERNARDELLI

Photos WSBK    

 

 

Moto Moto - Superbike Sport

About Author

jeanlouis