EN ‘VdeV’, NEUF HEURES DE FOLIE À MOTORLAND! EN PROTO, VICTOIRE DE LA NORMA DB AUTOSPORT

VdeV-2016-MOTORLAND-PROTO-La-NORMA-victorieuse

 

LOGO VdeV 2016

 

L’épreuve d’Endurance Proto la plus longue de la saison en VdeV Endurance Series, a tenu toutes ses promesses en offrant, sous une chaleur écrasante, une véritable course à rebondissements.

Avec à l’arrivée une victoire amplement méritée pour l’équipe Dijonnaise DB Autosport que dirige Daniel Bassora

 

VdeV Endurance Proto : DB Autosport touche à la consécration

deV-2016-CIRCUIT-de-MOTORLAND-ARAGON-Victoire-du-Team-DB-AUTODPORT.

deV-2016-CIRCUIT-de-MOTORLAND-ARAGON-Victoire-du-Team-DB-AUTODPORT.

 

 

 

Engagé dans la très réputée série prototypes Européenne depuis 2013, le Team DB Autosport a construit patiemment son épopée vers les avant-postes du VdeV. Les efforts de la structure Bourguignonne, qui a considérablement musclé son niveau de jeu cette saison, en alignant pour la toute première fois, trois Norma M20 FC, sont aujourd’hui récompensés par la magnifique victoire, laquelle est à mettre à l’actif du trio formé de Marc-Antoine Dannielou, Damien Delafosse et Jens Petersen.

Neuf heures plus tôt, l’équipage de la N°22 s’élance en première ligne aux côtés de la voiture sœur, laquelle n’est autre que celle du…  ‘BOSS’  Daniel Bassora,  le pilote-propriétaire, qu’épaulent Monclair et Perroy.

Cette N°21, alors aux mains de Jordan Perroy, va d’ailleurs mené un début de course, tambour battant, emmenant dans sa roue la N°22 et la Norma N°2 de l’équipe TFT des leaders  du classement provisoire du Championnat, l’équipage,composé de Vilarino, Illiano et le toujours ‘ vert ‘ Alain Ferté. Mais, hélas ses espoirs sont néanmoins soudainement réduits à néant, lorsqu’un début d’incendie immobilise cette Norma de tête, dès la deuxième heure!

 

 VdeV-2016-MOTORLAND-PROTOS-FERTE-ILLIANO-VILARINO


VdeV-2016-MOTORLAND-PROTOS-FERTE-ILLIANO-VILARINO

 

Au volant de la seconde Norma de cette écurie DB, le trio Dannielou, Delafosse, Petersen prend alors le relais  et s’empare du commandement en tête et, malgré une frayeur en roulant sur un débris, qui la voit céder provisoirement le commandement d’abord à la N°2 puis ensuite à la seconde Norma TFT, la N°6  de Bazaud, Thirion, Caillon, la voiture de DB Autosport, s’illustre et demeure leader, jusqu’à la présentation du drapeau à damier, qu’elle coupe finalement avec une solide avance de deux tours d’avance sur la N°2 au terme des Neuf Heures de course.

La N°6 complète le podium et remporte par la même occasion la catégorie Prestige. Une course de neuf heures se jouant sur la régularité, les concurrents de ce classement s’en sont d’ailleurs donnés à cœur joie, le trio de tête s’invitant dans le Top 5 final, la Ligier JS 53 Evo 2, N°15 de l’écurie IDEC Sport Racing de Frédéric Da Rocha et Gwenael Delomier et la Tatuus PY012 N°50 de la Scuderia Bi & Bi, de Rinaldi et Biffis – seulement 16éme au terme de la première heure – complétant le podium.

Trois marques différentes, donc, dans un tiercé où les N°15 et N°50 n’évoluaient, précisons-le, qu’à deux pilotes.

 

VdeV-2016-MOTORLAND-DA-ROCHA.

VdeV-2016-MOTORLAND- La LIGIER de Fred DA ROCHA et Gwenael DELOMIER

 

Cette course ayant mis à mal la mécanique, soulignons encore parmi les premiers rôles ayant joué de malchance, la seconde Ligier de chez IDEC Sport Racing, la N°17 de Patrice Lafargue et Dimitri Enjalbert, la Norma N°32 de CD Sport de Maulini, Bole Besançon, Foubert, qui a perdu près d’une demi-heure et ce à la suite d’une crevaison, ou bien encore la Norma N°40 de l’Equipe Palmyr de David Zollinger, Philippe Mondolot et Fabien Thuner, victime de coupures moteur!

 

VdeV-2016-MOTORLAND-GT-La-pomle-pour-lune-des-RENAULT-RS-01.j

VdeV-2016-MOTORLAND-GT-La pole pour l’une des RENAULT RS-01, la N°45 et la 3éme pour la N°11

4 Heures Endurance GT / Tourisme / LM P3 : Première pole pour la Renault R.S. 01

 

Aux mains de l’équipage Thybaud, Proust et Maxime Jousse, l’une des Renault R.S. 01 de l’équipe AB Sport Auto, la NJ°45, s’élancera pour la première fois, ce dimanche, en pole position au départ des 4 heures de course de cette manche de Motorland-Aragon.

Elle y précédera dans cette catégorie GT / Tourisme, la Dodge Viper GT3 R de l’écurie Suisse ANTeam, la N°70  du tandem Stucky et Yerly. Pour…  1/10éme de seconde, l’autre R.S. 01, la N°11 VdeV-AB Sport Auto, arrache la 3éme place confirmant la belle pole de la voiture-soeur, au détriment des deux  Ferrari, la F 488 GT3 N°1 de l’équipe Visiom des Champions en titre et leaders,  le trio Jean Paul Pagny, Thierry Perrier et Jean Bernard Bouvet et la Ferrari fF 458 GT3, N°51 de la Scuderia AF Corse de la paire, Cordoni- Zanuttini.

En S1, la SF de Solution F, prend sa revanche sur la veille, en signant le meilleur chrono de la catégorie devant la Vortex N°20 du Motorsport de Coigny, Alexander David.

Enfin, en GTV2,  le temps de référence est à mettre au crédit de la Porsche 991 GT3 Cup, la N°56 de Mallegol, Bachelier, Blank.

 

VdeV-2016-MOTORLAND-La-GINETTA.

VdeV-2016-MOTORLAND-La-GINETTA.

LM P3 – PFV : Tomlinson / Simpson toujours sans faux pas

 

S’ils cèdent le meilleur chrono de la séance à l’une des Ginetta G57, la N°55 de chez CWS Recycling, celle que se partagent Robertson et White, Lawrence Tomlinson et Mike Simpson, associés sur une autre G57, la N°57 du Simpson Motorsport, demeurent invaincus cette saison en qualifications.

Une quatrième pôle en PFV, donc, quand la Ligier LMP3 du Team Inter Europol Compétition, domine le classement LM P3. Au volant de la Ligier JS P3 N°13, le duo Smiechowski, Hippe précède une autre Ligier, la N°93 N’Race de l’équipage Pierre Fontaine, Hérvé Decultot et Jordan Perroy, et les deux JS P3 du Graff, la N°10 de Pasian, Gauvin, Chila, premiers Prestige, et la N°888 de Trouillet, Rosselo, Dagoneau.

Suivent  ensuite, la Ginetta N°50 Simpson Motorsport de Holden, Deguffroy et la Ligier N°14 Be Motorsport de Ibran Pardo? Bakker et Castillo.

 

VdeV-2016-MOTORLAND-MONOPLACE-PERONI.

VdeV-2016-MOTORLAND-MONOPLACE-PERONI.

 

Single-Seater – Course 1 : Peroni transforme l’essai

 

Auteur de la pole position, l’Australien Alex Peroni de TS Corse, ne tremble pas à l’extinction des feux et réalise le hole-shot devant Gilles Hériau le pilote Formula Motorsport et Alexey Chuklin du MP Motorsport, bien parti depuis la 4éme place et ce aux dépends de Grégoire Saucy du GSK Grand Prix.

Le classement n’évoluera pas en dépit de l’intervention du Safety Car, à l’issue du premier tour, mais s’engage alors une superbe lutte avec un peloton de jeunes espoirs âgés de 16 ans, comme Chuklin, constitué, dans l’ordre à l’arrivée, de Gilles Magnus de la formation Zig Zag, Antoine Robert de RC Formula et Thomas Neubauer de Formula Motorsport.

Luis Sanjuan de Sports Promotion, mène quant à lui de bout en bout au classement Gentleman, qu’il remporte devant son équipier Christophe Hurni, le leader Pietro Peccenini de TS Corse, et Grégory Choukroun du Lamo Racing Car.

 

VdeV-2016-MOTORLAND-FUNYO-HOULLIER.

VdeV 2016-MOTORLAND-FUNYO- Nouveau succés pour HOULLIERqui triomphe devant QUELET

Sprint CN – Course 1 : Houllier malgré un Drive-Through

 

Bien que devancé dans le premier tour par Arlan Boulain d’AGR Bleu Mercure, Romain Houillier semble parti pour mener à nouveau cavalier seul, jusqu’à ce qu’une pénalité de passage obligatoire par les stands, pour un départ anticipé – à l’issue duquel il reprend la piste au 5éme rang – ne relance le suspense!

Boulain prend en effet les commandes, mais s’en voit déloger dans le 5éme tour par Jean Quelet de Prom’Auto Sport, initialement mal parti. Dans la boucle suivante, l’apparition de la voiture de sécurité permet alors au pilote HMC Racing et leader du Challenge de recoller à ses rivaux.

La course est relancée dans le dernier tour et Houllier met finalement tout le monde d’accord en décrochant son 7éme succès consécutif, le 8éme en 2016, devant Quelet et Boulain.

Christophe Girardot de Prom’Auto Sport, 12éme sur la grille, remonte jusqu’au 4éme rang. Au tableau des F5, Cyril Denis de Wintec, résiste à la pression de Cédric Gardin de SBD, tandis qu’Aurélien Robineau du HMC Racing, arrache le Top3 au détriment de l’Albigeois Renaud Malinconi du Team V-USA.

 

Stéphane ENOUT

Photos : Hugues LAROCHE

 

 

VdeV-2016-MOTORLAND-Le PODIUMS en FUNYO.

VdeV-2016-MOTORLAND- Le PODIUMS en FUNYO.

 

 

 

 

Sport V DE V VdeV Michelin

About Author

gilles