OTT TANAK TOUJOURS EN TETE AU RALLYE DE POLOGNE, VISE LA VICTOIRE SA 1ére EN WRC, DIMANCHE

WRC-2016-POLOGNE-La-FORD-FIESTA-WRC-d-OTT-TANAK

 

 

 OTT TANAK TOUJOURS EN TETE AU RALLYE DE POLOGNE


OTT TANAK TOUJOURS EN TÈTE AU RALLYE DE POLOGNE

 

Formidable Ott Tänak !

Leader vendredi soir au terme de la 1ére étape du Rallye de Pologne, le pilote Estonien est parvenu à conserver sa position ce samedi soir, à l’issue de la deuxième journée

Au volant de sa Ford Fiesta d Mark, il entamera en patron ce dimanche l’ultime étape de l’épreuve avec 21’’3 d’avance sur la VW Polo WRC du Norvégien Andreas Mikkelsen et 27’’8 sur la Hyundai I20WRC du Néo-Zélandais Hayden Paddon, avec un seul objectif :

Tout faire pour conserver cette 1ére place et viser de décrocher sa toute première victoire en Championnat du monde des rallyes WRC !

L’Estonien qui lâchait:

« C’était vraiment une bonne journée. Je savais que l’après-midi allait être difficile pour nous dans la chaleur, ce n’était pas facile pour les pneus. Mais ce matin, le nettoyage était important, nous avions un avantage et j’ai fait tout mon possible pour conforter ma première place. Demain, ce sera encore difficile mais je suis impatient de repartir en spéciale. »

 

 WRC 2016 POLOGNE La POLO VW WRC de MIKKELSEN -JAEGER


WRC 2016 POLOGNE La POLO VW WRC de MIKKELSEN -JAEGER

 

Pour sa part son suivant immédiat, Mikkelsen, expliquait, lui:

« C’était une bonne journée hormis mon erreur dans un carrefour de la spéciale de Goldap. Je ne pouvais pas faire mieux que ça. Je pense que l’écart est trop important avec Tänak. Je dois surveiller Paddon et m’assurer qu’il reste derrière. »

 

 WRC 2016 POLOGNE La HYUNDAI I20WRC de HAYDEN PADDON.


WRC 2016 POLOGNE La HYUNDAI I20WRC de HAYDEN PADDON.

 

Paddon qui lui confiait:

« Ce n’était pas une mauvaise journée pour nous. Nous avons été réguliers. Pas forcément le plus rapide mais je n’ai pas fait d’erreurs et c’est la chose la plus important. Nous perdons encore un peu de temps en fin de journée. »

Derrière ce trio de tête identique à celui de la veille, le Belge Thierry Neuville avec la seconde Hyundai demeure à la quatrième place, bien positionné en embuscade au cas où, pointant, lui, à 43”5 de Tanak

 

WRC 2016 POLOGNE La POLO VW WRC de JARI MATTI LATVALA

WRC 2016 POLOGNE La POLO VW WRC de JARI MATTI LATVALA

 

Ensuite, on retrouve la seconde VW Polo du Finlandais Jari-Matti Latvala, lequel complète à 1’04”5, le top cinq

Mais il est sous la pression du triple Champion du monde, son partenaire chez VW, le leader du Championnat, le Français Sébastien Ogier car il ne le précède que de 3.6 avant la dernière étape ce dimanche.

 

 WRC 2016 POLOGNE La POLO VW WRC de SEB OGIER


WRC 2016 POLOGNE La POLO VW WRC de SEB OGIER

 

Ce dernier une fois de plus, s’estimant  terriblement handicapé par sa position d’ouvreur sur la route.

Suivent aux septième et huitième rangs, les deux DS3 Citroën, avec dans l’ordre celle du jeune espoir tricolore Stéphane Lefebvre à  1’21”2 qui devance son  équipier Craig Breen de douze secondes.

 

WRC-2016-POLOGNE-La-DS3-CITROEN-de-STEPHANE-LEFEBVRE

WRC-2016-POLOGNE-La-DS3-CITROEN-de-STEPHANE-LEFEBVRE

 

Belle journée pour Lefebvre qui a remporté ce jour son premier succès en spéciale WRC, en enlevant l’ES15 le second passage en après-midi dans Babki et ses 21,02 km!

Lefebvre, lui, racontait:

« Il est certain qu’un premier scratch en WRC constitue une étape importante dans la carrière d’un pilote! Nous avions réalisé le deuxième temps au premier passage dans la spéciale de Babki et nous avons réussi à être encore plus rapides au second tour. Dans l’ensemble, c’est une journée encourageante car nous étions également dans le rythme des meilleurs sur les portions nouvelles pour tout le monde. Je sens que je m’approche des limites de la voiture quand la route est relativement plane et ‘lisible’. C’est plus difficile dans les ornières et les portions défoncées. Dans ces moments, je pense que j’ai encore trop de réflexes issus des catégories inférieures et je n’exploite pas 100% du potentiel des suspensions. Nous chercherons à poursuivre de la sorte demain. »

Les pilotes de la firme aux chevrons pointent devant les deux Ford M-Sport du Français Éric Camilli, neuvième à 2’10”6 avec quatre secondes et trois dixièmes d’avance sur le Norvégien Mads Ostberg, lequel devance toujours la Hyundai de l’Espagnol Dani Sordo d’une poignée de secondes : Très exactement 12”7. 

Quant au classement provisoire du WRC2, ce samedi la Skoda Fabia R5 du Finlandais Esapekka Lappi, qui pointe à 3’59”1  de Tanak, elle s’est emparée du commandement en dépassant, l’autre Fabia de son compatriote Teemu Suninen qu’elle devance ce soir de 10”8.

Côté Français, Quentin Gilbert avec sa DS3 R5, occupe la 4éme place de la catégorie, la 17éme du général. Et le jeune Loubet, la dixième et la 24éme.

Julien Maurin ayant dégringolé au classement, loin car il occupe la 53éme place du général

 

Christian COLINET

Photos : TEAMS

 WRC-2016-POLOGNE-La-FORD-FIESTA-WRC-d-OTT-TANAK


WRC-2016-POLOGNE-La FORD FIESTA WRC d’OTT TANAK

LE CLASSEMENT GÉNÉRAL PROVISOIRE SAMEDI SOIR 2 JUILLET

 

  1. Tanak-Molder (Ford Fiesta RS WRC) en 2h05’37”2
  2. Mikkelsen-Jaeger (VW Polo WRC) à 21”3
  3. Paddon-Kennard (Hyundai i20 WRC) à 27”8
  4. Neuville-Gilsoul (Hyundai i20 WRC) à 43”5
  5. Latvala-Anttila (VW Polo WRC) à 1’04”5
  6. Ogier-Ingrassia (VW Polo WRC) à 1’08”1
  7. Lefebvre-Moreau (Citroen DS3 WRC) à 1’21”2
  8. Breen-Martin (Citroen DS3 WRC) à 1’33”2
  9. Camilli-Veillas (Ford Fiesta RS WRC) à 2’10”6
  10. Ostberg-Floene (Ford Fiesta RS WRC) à 2’14”9

WRC

About Author

gilles