BABYBOOMER’S ADVENTURE 2017 : DU 16 AU 25 MAI 2017, OUVERTURE DES INSCRIPTIONS

 

Yann Duffillot, créateur de ce superbe raid automobile au Maroc, me fait savoir que les inscriptions pour la neuvième édition, celle de 2017, sont ouvertes.

Autonewsinfo suit ce raid autant que nous le permettent nos agendas, le concept est finalement très finement vu, il n’y a évidemment pas de chrono, ce n’est pas non plus le Camel Trophy, il y a des bancs de sable, ou de boue comme en 2016, qu’il faut essayer de passer, ce qui fait office de chrono, ce sont les vivats des petits camarades massés autour de la difficulté.

Et si on ne passe pas, il y a des 4X4, Classic pour les concurrents, modernes pour l’organisation, qui ont la corde voire le treuil prêt à bondir pour aller tirer.

J’ai vu aussi l’an dernier, mais je suis de mauvaise foi, j’ai un faible pour ce garçon qui a une très belle auto et un enthousiasme absolu, plus un joli coup de volant, bref j’ai vu Nano Magne en bagarre avec les 4X4 sur une immense étendue de sable autour de Merzouga où il ne fallait surtout pas ralentir sinon c’était enlisement garanti.

 

NANO MAGNE ET SA 504 COUPÉ V6

NANO MAGNE ET SA 504 COUPÉ V6

 

Et le Nano passait léger comme une libellule avec le coup d’oeil lointain pour repérer les passages de sable mou à éviter…

Grand souvenir, il y en a 300 comme ça par jour.

Pour se diriger il y a un road book comme dans le temps, avec les bons vieux « TDSPP », « Tout Droit Sur Piste Principale »,  et on s’arrête le soir dans de très beaux endroits, souvent peu connus, repérés par Yann et son fidèle « Ali » durant les recos qui auront lieu en novembre.

Les autos ?

 

Côté équipages c’est ouvert à tous sans limite d’âge ni supérieure ni inférieure, sauf bien entendu à posséder le permis.

Il y a  des Baby Boomers, mais tout le monde peut prendre le départ.

Les autos sont des deux roues motrices ou des 4X4 antérieurs à 1990, parce que Yann veut retrouver l’âme des premiers rallyes africains, il n’était pas rare de voir en effet au départ du (vrai) Paris Dakar des engins étonnants, à moto, en auto ou en side-car.

 

 

Par ailleurs, à l’époque, le Sahara était traversé tous les jours par des jeunes ou des moins jeunes qui descendaient des autos d’occase depuis l’Europe jusqu’à l’Afrique Noire, ce n’était pas un vrai trafic, le bénef leur permettait de rentrer et de voyager et découvrir un monde extraordinaire à peu de frais.

On en croisait souvent, le Sahara était relativement balisé par des caisses abandonnées.

Bref, l’esprit de cette époque magique renaît grâce à Yann et quelques accros à son épreuve, que je revois chaque année avec bonheur.

 

 

Les dates sont du 16 au 25 mai ce qui vous permettra de voter pour la présidentielle avant le grand et beau départ.

On part de Marrakech, ville que j’ai adorée il ya 40 ans et que je ne supporte plus, et pourtant l’hôtel déniché par Yann est sublime et permet surtout d’oublier  cette ville tellement authentique auparavant et qui est aujourd’hui un décor de théâtre.

Cela dit, j’admets que l’on aime, surtout si l’on y va pour la première fois.

Il y a donc 7 jours de raid et un jour de repos.

 

 

Yann a bien voulu, alors qu’il est plein en pleine reco du  Babyboomer’s Classic Aquitaine, entre Bordeaux et le pays Basque, me faire un crobard du parcours 2017.

On partira donc et on arrivera à Marrakech, l’avantage est qu’il ya de l’autoroute partout, pour venir du nord comme de l’ouest du pays, on passera par Boulmane Dades, ce qui laisse augurer les gorges du même nom ou celles du Todra.

On ira ensuite passer deux jours autour d’Erfoud, et là encore grand moment car l’escale du Xalucca d’Erfoud, c’est un peu l’Hôtel de la Poste à St Louis du Sénégal époque Mermoz/Saint Ex,  tout ce qui roule à la rencontre du désert à moto ou en auto se retrouve là, ambiance phénoménale.

On repasse à Boulmane Dades, qui est aussi une sorte de carrefour historique dans l’est du pays, pour aller, nouvelle et très belle destination, vers Tafaropute et Agadir avent de rentrer sur Marrakech.

 

MOMENT SACRÞ,LE DEJEUNER SUR LE CAPOT

MOMENT SACRÉ,LE DEJEUNER SUR LE CAPOT

 

Il y a comme dans tous les rallyes africains grande époque de la liaison sur route et de la piste en général facile, sauf en navigation où il fait être attentif au road book, mais bien sûr les « bacs à sable » restent les grands moments…

Les prix incluent la demi-pension dans des hôtels superbes, avec grand parc pour permettre aux mécanos de l’organisation et aux concurrents de réparer les dégâts de la journée.

 

 

Parmi les accros, il y a un autre garçon que j’adore, Michel Casavecchia, fana des R20 et R18 de l’époque où les frères Marreau roulaient au Paris Dakar, mécano de génie et toujours prêt à donner un coup de main à l’un des concurrents qui n’arrive pas trop à se dépêtrer d’un souci technique.

En 2016, il est venu avec une R18 rallongée pour recevoir le moteur V6, une merveille de préparation.

La bande est énorme de bonheur et d’envie de découverte, si vous ne savez pas ce que c’est que le Babyboomer’s Adventure, vous serez passés à côté d’un grand moment de votre vie.

La preuve ?

 

 

 

Daniel Adrian, ex mécano de GP, qui suit le Dakar depuis des millions d’années, et Michel Maindru, photographe entre autres de Dakar depuis les toutes premières expéditions, sont venus sur le Babyboomer’s Adventure en 2016, et ont adoré.

Mon ami Arnaud Delmas Marsalet , qui signe les photos de ce papier, qui est dakarien (vrai) et recordman de vitesse sur la distance Paris-Dakar, est fou de ce raid.

 

L'AUTO D'ARNAUD DELMAS MARSALET,SURNOMMÉE "LE DROM"

L’AUTO D’ARNAUD DELMAS MARSALET, SURNOMMÉE « LE DROM »

 

Avec de telles références, et en sachant que c’est l’esprit des Paris-Dakar que l’on retrouve, pas les galères, pas les accidents, pas le chrono, seulement la découverte des paysages et de la caravane au sens noble du terme qu’est ce raid, c’est tout bonnement inratable.

Et si vous n’avez pas de voiture ancienne, et si vous avez envie de vivre un vrai moment authentique, Yann vous trouvera une solution.

Infos sur www.babyboomersadventure.com

Jean Louis BERNARDELLI

Photos Arnaud DELMAS MARSALET

 

 

 

 

Sport

About Author

jeanlouis