ANDRÉ GUELFI, ALIAS ’DÉDÉ LA SARDINE’ EST MORT À ST BARTHÉLÉMY.

ANDRE GUELFI

 

 ANDRE-GUELFI-aux-24-HEURES-du-MANS.


ANDRÉ-GUELFI-aux-24-HEURES-du-MANS.

 

 

On apprend ce mercredi la disparition d’André Guelfi alias « Dédé la Sardine », décédé aux Antilles ce mardi 28 juin 2016, dans l’Île de St Barthélemy, où il s’était retiré !

Tout récemment, il venait de fêter ses 97 ans, étant né le 6 mai 1919 à Mazagan, désormais dénommée El Jadida, au sud de Casablanca, au Maroc.

Dans le milieu des affaires, on l’a surnommé  « Dédé la Sardine », car il avait fait fortune dans la pêche à la… sardine ! Et ce après avoir mis au point les premiers bateaux-usines.

Pour ce qui nous concerne, Guelfi reste un grand passionné de compétitions automobiles.

André Guelfi que nous avions fréquemment croisé et fréquenté au fameux restaurant ‘Le Volant‘ de notre ami commun, le regretté Jojo Houel, à Paris avait  participé à de nombreuses courses et rallyes dans les années 1950 à 1960.

Dont les ’24 Heures du Mans’ à plusieurs reprises en  1950 avec une Delahaye 175S, en 1951, avec une Ferrari 212, en 1953 avec une Gordini R15 S en 1954, avec une Gordini T30, en 1956 avec une Gordini R23 S et en 1957 avec une Gordini T24S, associé au Marseillais Jean Guichet.

En 1958, il pilote une Jaguar Type D.

Cette même année, il dispute le Grand Prix Automobile du Maroc de Formule 1.   

Considéré comme l’un des protagonistes de la rocambolesque ‘’Affaire Elf’’, Dédé la Sardine avait été condamné à trois ans de prison dont 18 mois avec sursis et 1,5 million d’€ d’amende pour recel d’abus de biens sociaux en 2003.

À l’époque, il résidait à Senlis, dans l’Oise.

Tout dernièrement, son nom avait de nouveau été évoqué dans l’affaire des « Panama Papers« . Et dans l’Affaire Tapie, aussi !

 

Gilles GAIGNAULT

Photos :
DR

Nécrologie Sport

About Author

gilles