DAVID SALANON SE RETIRE DU CHAMPIONNAT DE FRANCE DES RALLYES 2016

Rallye d'Antibes 2016 - David SALANON - FORD Fiesta WRC  - Photo Jean-François THIRY

 

LOGO FFSA

Quand certains osent dire tout haut que la FFSA est une coquille vide, quinze jours après l’annonce par ORECA, le promoteur du Championnat de France GT TOUR, de l’arrêt de l‘épreuve-reine de cette discipline, le GT, on apprend par notre confrère Mediarallye une nouvelle ‘bombe’:

David Salanon venant d’annoncer ‘’ On se retire du Championnat de France des Rallyes’’

La cohabitation entre WRC et R5 semble bien difficile à gérer pour la FFSA. Elle vient de perdre un de ses animateurs du Championnat de France à cause de cela.

David Salanon se retire du Championnat de France des Rallyes. La faute à une réglementation assez particulière.

 

 Rallye d'Antibes 2016 - DAVID SALANON FORD Fiesta WRC - Photo - Jean-François THIRY.


Rallye d’Antibes 2016 – DAVID SALANON FORD Fiesta WRC – Photo – Jean-François THIRY.

 

Second du Rallye du Touquet, avant de remporter successivement le Lyon-Charbonnières et l’Antibes puis de se classer une fois encore deuxième le dimanche 19 juin dernier du Rallye du Limousin, le pilote de la Ford Fiesta WRC se retrouve en effet pourtant seulement second à vingt-deux points du leader Sylvain Michel !

Lequel n’a pourtant précisons-le, remporté aucune manche du Championnat de France des Rallyes 2016 !

 

 Rallye-dAntibes-2016-David-SALANON-Portrait-Photo-Jean-François-THIRY.


Rallye d’Antibes 2016-David SALANON-Portrait-Photo-Jean-François-THIRY.

 

Salanon a fait le point pour Mediarallye.

« On avait dit en début de saison qu’on prenait course par course. On termine à la deuxième place au Limousin avec deux crevaisons mais même sans cela, cela aurait été compliqué car Éric Brunson -le vainqueur- a très bien roulé. Nous, on a pas été tranchant comme on a pu l’être à l’Antibes par exemple.»

Avant d’ajouter :

« Un Championnat est un Championnat, il faut être régulier et compétitif. J’ai investi dans cette voiture sur un programme de trois à quatre années, pour se donner les moyens de gagner. En termes de résultat, on compte deux victoires. On arrive à la 3 ème année, avec les moyens de le gagner. Si on applique le barème de 2015, on serait en tête avec une dizaine de points d’avance. Aujourd’hui, on en compte vingt-deux de retard. Le Limousin était le dernier en championnat de France.»

Et il précise et enchaîne :

« Persévérer, investir et gagner mais perdre du terrain sur Sylvain Michel qui est très rapide et très talentueux évidemment, c’est illogique. Prenons l’exemple du foot, c’est comme si une équipe gagnait et se retrouvait avec moins de points à la clé, pour être deuxième ou troisième au final. Je ne comprends pas du tout ce règlement en France. Là, c’est trop. On ne peut pas mettre des sommes importantes à chaque manche et se retrouver à perdre du terrain en étant compétitif. On se retire du championnat, c’est clair, net, précis et ferme. »

 

ORECA GT TOUR logo ---

 

Qu’ajouter ?

Qu’après le règlement du GT TOUR FFSA qui ne convenait pas ou plus aux écuries Françaises, celles-ci se sont engagées ailleurs dans d’autres Championnats non contrôlés par la FFSA, tels ceux de l’ELMS (European  Le Mans Séries) le Blancpain Endurance Séries, ou encore le VdeV Endurance Série et qui cartonnent avec des plateaux records !

Désormais c’est le seul dernier Championnat de France digne de cette appellation qui est à son tour frappé.

Il est grand temps de faire le ménage au sommet de la FFSA, qui est comme le clame haut et fort,
notre Rédac-Chef, Gilles Gaignault, en état de mort clinique et en coma dépassé…

Après le fiasco du GT Tour 2016, le Championnat de France des Rallyes amputé, sans évoquer et parler du Championnat de France de la montagne, lequel n’autorise des voitures qui ne peuvent concourir qu’ uniquement en France !

Car non éligible en Championnat d’Europe…

Il serait oui grand temps effectivement, que ceux qui usurpent le titre de GO à la tête de la FFSA redescendent un peu sur terre…

Il y aura des élections à l’automne prochain, il est oui grand temps de changer d’équipe et de placer à la tête de la Fédération, des hommes neufs et compétents et qui eux aiment le sport automobile et savent de quoi ils parlent ! Et qui soient respectés, ce qui est loin, très loin d’être le cas avec l’équipe en place…

L’heure est venue de dégager ces incompétents qui gouvernent la FFSA, ces carriéristes inutiles… et de trouver les hommes idoines.

 

Christian COLINET

Photos :
Jean François THIRY

 

 Rallye-dAntibes-2016-David-SALANON-N°1-sur-la-voiture-et-aussi-sur-le-podium-Photo-Jean-François-THIRY.j


David-SALANON avec le N°1 sur la voiture et aussi sur les podiums! Déja de l’histoire ancienne….-Photo-Jean-François-THIRY.j

Evenements FFSA Rallyes Français

About Author

gilles