SENSATIONNELLE VICTOIRE DE LA McLAREN 650 S DE LEDOGAR-VAN GISBERGEN-BELL AUX 1000 KM ‘PAUL RICARD’

Blancpain-2016-Paul-Ricard-Mc-Laren-650-S-GT-du-Team-Garage-59-photo-Jean-FRançois-THIRY

 

Victoire sur le fil pour McLaren lors des 1000 Km du Circuit Paul Ricard

 

BLANCPAIN-2016-PAUL-RICARD-La-McLAREN-650-S-victorieuse-Photo-Nicolas-PALUDETTO.

BLANCPAIN 2016-PAUL RICARD-La McLAREN 650 S, victorieuse des 1000 km- Photo : Nicolas PALUDETTO.

 

La dernière heure de course, entre vingt-trois heures et minuit ce samedi au cœur de la nuit Provençale, des 1000 Km du Circuit Paul Ricard en Blancpain Endurance Séries, a été assurément fertile en rebondissements!

La McLaren N°58 du Team Garage 59 et que se partageaient le Français Côme Ledogar, le Néo-Zélandais Shane Van Gisbergen, et le Britannique Rob Bell, s’est finalement imposée et ce après avoir pris la tête lors de la dernière salve de ravitaillement.

 

 Blancpain 2016 Paul Ricard Bentley Continental GT3 N°8 photo Jean-François THIRY


Blancpain 2016 Paul Ricard -La Bentley Continental GT3 N°8 finalement quatrième – Photo Jean-François THIRY

 

A ce moment, la Bentley N°8 qui avait dominé le début de course a été victime, hélas malheureusement d’un début d’incendie dans la pit-lane.

Van Gisbergen qui se trouvait derrière le volant de la McLaren N°58, a alors vu revenir peu à peu, la Ferrari N°50 de la Scuderia AF Corse – voiture qui s’était élancée depuis la pole – durant la dernière heure de course…

 

BLANCPAIN 2016 - Paul Ricard - La Ferrari 488 GT3 N°50 AF Corse de LATHOURAS-PIER GUIDI et RUGOLO - photo Jean-François THIRY.

BLANCPAIN 2016 – Paul Ricard – La Ferrari 488 GT3 N°50 AF Corse de LATHOURAS-PIER GUIDI et RUGOLO – photo Jean-François THIRY.

 

Mais le trio composé des Italiens Alessandro Pier Guidi et Michele Rugolo et du Thaïlandais Pasin Lathouras, a dû se contenter de la deuxième place finale, devancé de seulement… 3. 376 par cette McLaren!

 

BLANCPAIN 2016 PAUL RICARD L'AUDI R8 LMS AUDI BELGIAN WRT - Photo Nicolas PALUDETTO.

BLANCPAIN 2016 PAUL RICARD  – L’AUDI R8 LMS de l’AUDI BELGIAN WRT – Photo Nicolas PALUDETTO.

 

La dernière marche du podium, revenant à minuit sous le damier, à l’une des quatre R8 LMS du Belgian Audi Club Team WRT, la N°3 que pilotaient le Brésilien Rodrigo Baptista, le Portugais Felipe Albuquerque et  le Danois Jan Magnussen, ce dernier père du pilote de l’équipe Renault en F1, Kevin Magnussen.

A noter que cinq marques différentes figurent dans le Top 5 final!

La Bentley Continental GT3, la N°8 de l’Espagnol Andy Soucek, du Belge Maxime Soulet et de l’Allemand Wolgang Reip et l’une des Nissan GT-R Nismo, la N°23 de l’équipe TJN, de l’Espagnol Lucas Ordonez, du Britannique John Buncombe et du Japonais Mitsunori Takaboshi, complétant ce Top 5 Varois.

 

 BLANCPAIN 2016 PAUL RICARD - La FERRARI F488 du KESSEL Racing de BRONISZEWSKI- BONACINI et RIZOLI - Photo Nicolas PALUDETTO.


BLANCPAIN 2016 PAUL RICARD – La FERRARI F488 du KESSEL Racing de BRONISZEWSKI- BONACINI et RIZOLI – Photo Nicolas PALUDETTO.

 

Dans la catégorie Pro-Am, la Ferrari F488 N°11 du Kessel Racing, avec l’équipage formé du Polonais Michal Broniszewski et des transalpins Alessandro Bonacini et Andréa Rizzoli, a remporté une nouvelle victoire, l’équipe Suisse enlevant en plus l’Am Cup avec la F458 N°888 pilotée par l’Australien Liam Talbot, le Russe Vadim Gitlin et l’Italien Marco Zanuttini.

 

BLANCPAIN-2016-PAUL-RICARD-La-FERRARI-AF-CORSE-en-pole-sur-la-grille-de-départ-Photo-Autonewsinfo

BLANCPAIN-2016-PAUL-RICARD-La-FERRARI-AF-CORSE-en-pole-sur-la-grille-de-départ-Photo-Autonewsinfo

 

La température avoisinait encore les 30°C quand sous le coup des 18 Heures ce samedi 25 juin, le départ des 1000 Km du Circuit Paul Ricard, a été donné sur le plateau du Castellet, surchauffé.

Les deux Bentley Continental GT3 du Bentley Team M-Sport partaient depuis la deuxième ligne de la grille de départ, mais elles s’étaient déjà emparé des deux premières places à la fin du premier tour!

 

 BLANCPAIN 2016 PAUL RICARD - Le depart samedi 25 Juin a 18 Heures par 30° Photo Nicolas PALUDETTO


BLANCPAIN 2016 PAUL RICARD – Le depart samedi 25 Juin a 18 Heures par 30° Photo Nicolas PALUDETTO

 

Les deux bolides Britanniques ont ensuite poursuivi leur domination durant toute la première partie de la course avant qu’un problème d’ABS ne retarde la N°7 du Français Vincent Abril, et des Britanniques Guy Smith et Steven Kane.

 

 BLANCPAIN-2016-PAUL-RICARD-BENTLEY-Continental-N°7-de-ABRIL-SMITH-KANE-Photo-Nicolas-PALUDETTO


BLANCPAIN-2016-PAUL-RICARD-BENTLEY-Continental-N°7-de-ABRIL-SMITH-KANE-Photo-Nicolas-PALUDETTO

 

A l’inverse, la voiture-sœur, la N°8 parvenait à accentuer son avance au point de compter et ce jusqu’à quarante-cinq secondes de bonus, à un peu plus de deux heures de l’arrivée.

Mais durant une période de ‘Full Course Yellow’, l’un de ses pilotes, le Belge Maxime Soulet, n’a pas ralenti assez rapidement et la N°8 a alors immédiatement écopé d’un Drive Through, purgé ensuite par son équipier, Andy Soucek.

 

BLANCPAIN-2016-PAUL-RICARD-La-FERRARI-F488-AF-CORSE-N°-50-Photo-Nicolas-PALUDETTO

BLANCPAIN-2016-PAUL-RICARD-La-FERRARI-F488-AF-CORSE-N°-50-Photo-Nicolas-PALUDETTO

 

L’Espagnol parvenait à conserver un avantage de six secondes, mais Alessandro Pier Guidi, au volant de la Ferrari N°50 AF Corse, fondait sur lui…

La Bentley perdait ensuite enfin toutes ses chances de victoire durant le dernier ravitaillement quand du carburant coulait sur les disques de freins surchauffés et qu’un incendie se déclarait.

Les flammes étaient éteintes assez rapidement, mais la Bentley laissait un tour dans l’aventure et elle glissait même au quatrième rang!

 

Blancpain-2016-Paul-Ricard-Mc-Laren-650-S-GT-du-Team-Garage-59-photo-Jean-FRançois-THIRY

Blancpain-2016-Paul-Ricard-Mc-Laren-650-S-GT-du-Team-Garage-59-photo-Jean-FRançois-THIRY

 

Au même moment que ces événements dramatiques dans le stand Bentley, la McLaren N°58 de l’équipe Garage 59, rentrait elle aussi pour son dernier pit-stop. Celui-ci étant effectué durant une période de neutralisation, le Néo-Zélandais Shane Van Gisbergen limitait ainsi le temps perdu par rapport à la Ferrari de tête.

Quand, deux tours plus tard, Pier Guidi quittait la pit-lane avec la N°50, l’Italien comptait vingt-sept secondes de retard sur le Kiwi. Et même si Pier Guidi attaquait sans relâche durant la dernière heure de course, il ne pouvait pas combler tout à fait l’écart et le trio composé de Rob Bell, Côme Ledogar et Shane Van Gisbergen remportait sa deuxième victoire de la saison après le triomphe déjà décroché en début de saison à Monza.

Ce nouveau succès permet aux pilotes de la McLaren de reprendre la tête de la Blancpain GT Series Endurance Cup et à Rob Bell de se retrouver de nouveau aux commandes de la Blancpain GT Series.

 

 BLANCPAIN-2016-PAUL-RICARD-La-MERCEDES-AMG-HTP-MOTORSPORT-de-BAUMANN-JAAFAR-et-BUHK-Photo-Nicolas-PALUDETTO


BLANCPAIN-2016-PAUL-RICARD-La-MERCEDES-AMG-HTP-MOTORSPORT-de-BAUMANN-JAAFAR-et-BUHK-Photo-Nicolas-PALUDETTO

 

Anciens leaders, Maxi Buhk et Dominik Baumann, épaulés ici sur la piste Varoise par Jazeman Jaafar, ayant dû renoncer eux, à la suite de problèmes de transmission sur leur Mercedes-AMG du Team HTP Motoprsport, la N°84.

Derrière la McLaren N°58 et la Ferrari N°50, la R8 N°3 du Belgian Audi Club Team WRT, croisait la ligne d’arrivée en troisième position. La voiture de Felipe Albuquerque, Rodrigo Baptista et du « rookie » de la Blancpain GT Series Jan Magnussen, s’était pourtant qualifiée à une lointaine 20éme position, mais un parcours sans faute et une stratégie très inspirée propulsaient la meilleure Audi au troisième rang.

IMMENSE RÉUSSITE POUR STÉPHANE RATEL ET SRO

 BLANCPAIN-2016-PAUL-RICARD-Les-deux-Stéphane-CLAIR-et-RATEL-Directeur-du-circuit-Varois-et-Promoteur-de-SRO-sur-la-grille-de-départ-Photo-Autonewsinfo


BLANCPAIN-2016-PAUL-RICARD-Les deux Stéphane-CLAIR et RATEL-Directeur du circuit Varois et Promoteur de SRO sur la grille de départ-Photo-Autonewsinfo

 

Avec la Bentley malchanceuse et la GT-R N°23 du Nissan GT Academy Team RJN, cinq marques différentes étaient donc finalement représentées dans le Top 5 final.

Pour la plus grande satisfaction de Stéphane Ratel, le promoteur de ces Blancpain Endurance Séries, l’ami Stéphane Ratel.

Lequel a fait depuis plusieurs années de ce Trophée Blancpain, le plus grand Championnat mondial GT avec des plateaux, non seulement exceptionnels, en témoigne les cinquante-sept concurrents au départ ici en Provence mais qui présentent aussi et surtout toutes les plus fabuleuses GT, onze marques étant en piste ce week-end sur la piste Varoise du Paul Ricard!

 

 BLANCPAIN 2016 PAUL RICARD - La FERRARI F488 de l'équipe PRAHA de KOX - PISARIK et MALUCELLLI - Photo Nicolas PALUDETTO.j


BLANCPAIN 2016 PAUL RICARD – La FERRARI F488 de l’équipe PRAHA de KOX – PISARIK et MALUCELLLI – Photo Nicolas PALUDETTO

 

En Pro-Am Cup, l’Italien Matteo Malucelli était l’homme de la première heure avec la Ferrari N°34 de la Scuderia Praha.

L’Italien parvenait même, le temps d’un instant, à placer sa 488 GT3 entre les deux Bentley de tête. Son équipier, le Tchéque Jiri Pisarik conservait le leadership dans la classe après le premier ravitaillement

 

BLANCPAIN-2016-PAUL-RICARD-Jiri-PISARIK-sur-la-grille-de-départ-Photo-Autonewsinfo.

BLANCPAIN-2016-PAUL-RICARD-Jiri-PISARIK-sur-la-grille-de-départ-Photo-Autonewsinfo.

 

Mais un accrochage avec l’une des R8 LMS, la N°2 du Belgian Audi Club Team WRT, endommageait fortement la Ferrari de la Scuderia Praha, qui devait être longuement réparée dans son stand.

Une autre Ferrari, la N°11 du Kessel Racing, récupérait alors les commandes. Tout profit pour le leader du Championnat, Michal Broniszewski. Le Polonais, associé aux transalpins Alessandro Bonacini et Andrea Rizzoli, gardait la tête froide et il remportait sa quatrième victoire en cinq courses!

 

 BLANCPAIN-2016-PAUL-RICARD-FERRARI-F458-N°49-de-MOISSEEV-et-LEMERET-Photo-Nicolas-PALUDETTO.j


BLANCPAIN-2016-PAUL-RICARD-FERRARI-F458-N°49-de-MOISSEEV-et-LEMERET-Photo-Nicolas-PALUDETTO.

 

Enfin, l’Am Cup semblait promise à une autre Ferrari, la N°49 du Kaspersky Motorsport, voiture sur laquelle le Belge Stéphane Lémeret, effectuait ses débuts. Avec son équipier Russe Alex Moiseev, le Belge avait distancé la concurrence mais, à deux heures de l’arrivée, la Ferrari blanche s’arrêtait dans la ligne droite du Mistral.

 

BLANCPAIN-2016-PAUL-RICARD-La-FERRARI-F488-du-KESSEL-de-EARLE-DELHEZ-et-PEREL-Photo-Nicolas-PALUDETTO

BLANCPAIN-2016-PAUL-RICARD-La-FERRARI-F488-du-KESSEL-de-EARLE-DELHEZ-et-PEREL-Photo-Nicolas-PALUDETTO

 BLANCPAIN-2016-PAUL-RICARD-La-MERCEDES-AMG-AKKA-de-RICCI-BEAUBELIQUE-VANNELET-Photo-Nicolas-PALUDETTO.


BLANCPAIN-2016-PAUL-RICARD-La-MERCEDES-AMG-AKKA-de-RICCI-BEAUBELIQUE-VANNELET-Photo-Nicolas-PALUDETTO.

 BLANCPAIN-2016-PAUL-RICARD-FERRARI-F458-Italia-du-KESSEL-de-ZANULTINI-GITLIN-TALBOT-Photo-Nicolas-PALUDETTO

BLANCPAIN-2016-PAUL-RICARD-FERRARI-F458-Italia-du-KESSEL-de-ZANULTINI-GITLIN-TALBOT-Photo-Nicolas-PALUDETTO

 

Cet abandon ouvrait la voie pour une lutte à trois entre la Ferrari N°111 du Kessel Racing, la Mercedes-AMG N°87 de l’écurie Française AKKA ASP de Jérôme Policand et la Ferrari N°888 Kessel Racing.

Finalement, grâce à une magnifique dernière heure de Liam Talbot, c’est le dernier qui enlevait la mise et triomphait.

 

PAROLES DE PILOTES

 BLANCPAIN-2016-PAUL-RICARD-Le-trio-vainqueur-Rob-BELL-Come-LEDOGAR-et-Shane-VAN-GISBERGEN-Photo-Autonewsinfo.j


BLANCPAIN-2016-PAUL-RICARD-Le-trio-vainqueur-Rob-BELL-Come-LEDOGAR-et-Shane-VAN-GISBERGEN-Photo-Autonewsinfo

 

Shane Van Gisbergen (N°58 Garage 59 McLaren) :

« Effectuer le dernier pit-stop sous Full Course Yellow était un magnifique coup et cela nous a donné l’avance dont nous avions besoin. Nous n’avions pas la vitesse de la Ferrari ou de la Bentley aujourd’hui, mais la stratégie et les pits-stops nous ont fait gagner cette course. Nous étions toujours à la limite pour faire les arrêts les plus courts possibles, donc l’équipe a fait un travail remarquable. C’est génial de remporter une seconde victoire cette année. »

Alessandro Pier Guidi (N°50 AF Corse Ferrari) :

« Nous étions trop proches de l’entrée de la pit-lane pour rentrer quand le Full Course Yellow a été annoncé et nous avons perdu plus de 30 secondes. L’équipe a fait un fantastique travail mais il n’y avait pas assez de temps pour rentrer avant. Sans cela, nous aurions pu gagner la course. Mais ça fait partie du jeu et nous sommes heureux d’être là, spécialement quand on analyse les deux premières courses et que nous voyons à quel point le podium nous semblait éloigné. AF Corse et Ferrari ont fait un très bon travail et nous nous réjouissons d’être à Spa. »

Jan Magnussen (N°3 Belgian Audi Club Team WRT R8) :

« Ce championnat est absolument fantastique : il y a tellement de voitures et elles sont assez différentes de ce à quoi je suis habitué. J’ai pris le départ de la course et j’étais assez surpris de l’agressivité des pilotes en piste. Il y avait beaucoup de touchettes et de poussettes. Mais je savais que mon travail aujourd’hui était d’être régulier, de gagner quelques places et de prendre soin de ma monture. J’ai appliqué la même stratégie durant mon second relais donc j’ai pu céder la voiture à Filipe [Albuquerque] en bon état. J’adorerais revenir. Je discute avec Vincent Vosse, qui avait été mon équipier en Formule Ford, pour conduire cette voiture depuis 2010. Finalement c’est arrivé et peut-être que je pourrai remettre cela à l’avenir. »

Michal Broniszewski (N°11 Kessel Racing Ferrari) :

 « Ce n’était certainement pas la victoire la plus facile de l’année. Au milieu de mon premier relais j’ai été percuté par une Audi et nous avons eu des problèmes avec la porte suite à cela. Mais l’équipe a travaillé dur, mes équipiers ont fait de très bons relais et nous avons gagné. »

Liam Talbot (N°888 Kessel Racing Ferrari) :

« Marco et Vadim ont fait un excellent travail durant leurs relais et nous avons effectué de très bons pit-stops aussi. Quand j’ai vu que notre avantage était suffisant, j’ai contrôlé la course jusqu’au drapeau à damier. »

 

 BLANCPAIN-2016-PAUL-RICARD-Le-Team-IMSA-Performance-fete-lanniversaire-ce-samedi-25-juin-de-son-pilote-Maxime-JOUSSE-Photo-Eric-DAMAGNIEZ


BLANCPAIN-2016-PAUL-RICARD-Le Team-IMSA Performance fête l’anniversaire ce samedi 25 juin de son pilote Maxime JOUSSE-Photo-Eric-DAMAGNIEZ

 

De cette épreuve des 1000 km du Paul Ricard, on retiendra encore l’anniversaire du jeune pilote Français Maxime Jousse fêté samedi à l’heure du déjeuner par l’équipe IMSA Performance de Raymond Narac. Dont la Porsche 911 GT3 R terminera 23éme de la course.

 

 BLANCPAIN-2016-Paul-Ricard-La-Mercedes-AMG-GT3-du-Team-BLACK-FALCON-N°00-de-BUURMAN-SCHNEIDER-et-AL-FAISAL-Photo-Jean-François-THIRY.

BLANCPAIN-2016-Paul-Ricard-La Mercedes AMG-GT3 du Team BLACK FALCON N°00 de BUURMAN-SCHNEIDER AL FAISAL-Photo-Jean-François-THIRY.

 

Le prochain rendez-vous se déroulera fin juillet sur un autre tracé mythique, celui de Francorchamps, tracé au cœur des Ardennes Belges, avec un autre monument des épreuves GT, les très prestigieuses 24 Heures de Spa!

L’événement GT de l’année chaque saison en été.

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Nicolas PALUDETTO et Jean François THIRY

 BLANCPAIN 2016 - PAUL RICARD - McLAREN 650 S GARAGE 59 de LEDOGAR BELL VAN GISBERGEN Photo Nicolas PALUDETTO


BLANCPAIN 2016 – PAUL RICARD – McLAREN 650 S GARAGE 59 de LEDOGAR BELL VAN GISBERGEN Photo Nicolas PALUDETTO

LE CLASSEMENT GENERAL FINAL DES 1000 KM DU PAUL RICARD

http://d2uv4t0ox1pknx.cloudfront.net/fr/wp-content/uploads/sites/2/2016/06/Blancpain-GT-Series-Endurance-Cup_Race_ResultList_1.0.pdf

 BLANCPAIN-2016-PAUL-RICARD-Stéphane-RATEL-Patron-et-Promoteur-de-SRO-Photo-Autonewsinfo


BLANCPAIN-2016-PAUL-RICARD-Bravo à Stéphane-RATEL, le Patron et Promoteur de SRO pour le formidable succès sportif de ces 1000 Km – Photo-Autonewsinfo

 BLANCPAIN-2016-PAUL-RICARD-La-FERRARI-F488-de-la-Scuderia-AF-Corse-sur-la-grille-de-départ-Photo Jean François THIRY


BLANCPAIN-2016-PAUL-RICARD-La-FERRARI-F488 de la Scuderia AF Corse en pole sur la grille de départ-Photo :  Jean François THIRY

BLANCPAIN-2016-PAUL-RICARD-PORSCHE-IMSA-de-NARAC-JOUSSE-et-CORNAC-Photo-Nicolas-PALUDETTO.

BLANCPAIN-2016-PAUL-RICARD-PORSCHE-IMSA-de-NARAC-JOUSSE-et-CORNAC-Photo-Nicolas-PALUDETTO.

 BLANCPAIN-2016-PAUL-RICARD-AUDI-R8-LMS-Du-Team-ISR-de-HASSID-GIAUQUE-PERERA-Photo-Nicolas-PALUDETTO


BLANCPAIN-2016-PAUL-RICARD-AUDI-R8-LMS-Du-Team-ISR-de-HASSID-GIAUQUE-PERERA-Photo-Nicolas-PALUDETTO

 BLANCPAIN 2016 - PAUL RICARD - LAMBORGHINI HURACAN Team ATTEMPTO de BABINI ZAMPIERI NIEDERHAUSER - Photo Nicolas PALUDETTO.


BLANCPAIN 2016 – PAUL RICARD – LAMBORGHINI HURACAN Team ATTEMPTO de BABINI ZAMPIERI NIEDERHAUSER – Photo Nicolas PALUDETTO.

 BLANCPAIN 2016 - PAUL RICARD - NISSAN GT-R NISMO de ORDONEZ -BUNCOMBE -TAKABOSHI - Photo Nicolas PALUDETTO


BLANCPAIN 2016 – PAUL RICARD – NISSAN GT-R NISMO de ORDONEZ -BUNCOMBE -TAKABOSHI – Photo Nicolas PALUDETTO

 BLANCPAIN 2016 - PAUL RICARD - NISSAN GT-R NISMO de ORDONEZ -BUNCOMBE -TAKABOSHI - Photo Nicolas PALUDETTO


BLANCPAIN 2016 – PAUL RICARD – NISSAN GT-R NISMO de ORDONEZ -BUNCOMBE -TAKABOSHI – Photo Nicolas PALUDETTO

BLANCPAIN-2016-PAUL-RICARD-AUDI-R9-LMS-SAINTELOC-de-GUILVERT-PARISY-HAASE-Photo-Nicolas-PALUDETTO

BLANCPAIN-2016-PAUL-RICARD-AUDI-R9-LMS-SAINTELOC-de-GUILVERT-PARISY-HAASE-Photo-Nicolas-PALUDETTO

 BLANCPAIN-2016-PAUL-RICARD-MERCEDES-AMG-BLACK-FALCON-de-AL-FAISAL-SCHNEDER-BUURMAN-Photo-Nicolas-PALUDETTO


BLANCPAIN-2016-PAUL-RICARD-MERCEDES-AMG-BLACK-FALCON-de-AL-FAISAL-SCHNEDER-BUURMAN-Photo-Nicolas-PALUDETTO

 BLANCPAIN-2016-PAUL-RICARD-FERRARI-AF-CORSE-N°53-de-BERETTA-BOMTEMPELLI-et-MOTOAKI-Photo-Nivolas-PALUDETTO-

BLANCPAIN-2016-PAUL-RICARD-FERRARI-AF-CORSE-N°53-de-BERETTA-BOMTEMPELLI-et-MOTOAKI-Photo-Nivolas-PALUDETTO-

BLANCPAIN-2016-PAUL-RICARD-MERCEDES-AMG-Team-HTP-MQOTORSPORT-de-VAUMANN-JAAFAR-et-BUHK-Photo-Nicolas-PALUDETTO

BLANCPAIN-2016-PAUL-RICARD-MERCEDES-AMG-Team-HTP-MOTORSPORT-de-BAUMANN-JAAFAR-et-BUHK-Photo-Nicolas-PALUDETTO

 BLANCPAIN-2016-PAUL-RICARD-MERCEDES-AMG-GT3-Team-BLACK-FALCON-de-HAUPT-SIMONSEN-et-CHRISTODOULOU-Photo-Nicolas-PALUDETTO


BLANCPAIN-2016-PAUL-RICARD-MERCEDES-AMG-GT3-Team-BLACK-FALCON-de-HAUPT-SIMONSEN-et-CHRISTODOULOU-Photo-Nicolas-PALUDETTO

 BLANCPAIN-2016-PAUL-RICARD-FERRARI-F458-AF-CORSE-de-PEREZ-COMPANC-GIANMARIA-et-BALZAN-Photo-Nicolas-PALUDETTO.


BLANCPAIN-2016-PAUL-RICARD-FERRARI-F458-AF-CORSE-de-PEREZ-COMPANC-GIANMARIA-et-BALZAN-Photo-Nicolas-PALUDETTO.

BLANCPAIN-2016-PAUL-RICARD-LAMBORGHINI-HURACAN-Team-GRT-GRASSER-de-BERETTA-PICCINI-STOLZ-Photo-Nicolas-PALUDETTO

BLANCPAIN-2016-PAUL-RICARD-LAMBORGHINI-HURACAN-Team-GRT-GRASSER-de-BERETTA-PICCINI-STOLZ-Photo-Nicolas-PALUDETTO

BLANCPAIN-2016-PAUL-RICARD-LAMBORGHINI-HURACAN-Team-BARWELL-de-MACHITSKI-KEEN-MAPELLI-Photo-Nicolas-PALUDETTO

BLANCPAIN-2016-PAUL-RICARD-LAMBORGHINI-HURACAN-Team-BARWELL-de-MACHITSKI-KEEN-MAPELLI-Photo-Nicolas-PALUDETTO

 

 

TROPHEE BLANCPAIN

About Author

gilles