MOTOGP 2017 D’ASSEN : ZARCO EN TÊTE DU MONDIAL MOTO2, PREMIERE VICTOIRE POUR NAKAGAMI, BAGNAIA, LA LOTERIE DE LA PLUIE DÉSIGNE MILLER EN MOTOGP

LE DESTIN TERRIFIANT DE ROSSI VA BASCULER

LE DESTIN TERRIFIANT DE ROSSI VA BASCULER

 

On a d’abord eu deux courses démentielles en Moto3 et Moto2.

Puis un MotoGP sous une pluie battante.

Les Moto3 ont roulé sur un circuit sec mais menaçant, les Moto2 ont été stoppées deux tours avant la fin.

On a eu deux premières au drapeau à damiers de ces deux courses.

Bagnaia a même fait une double première, sa première victoire et la première de Mahindra.

En Moto2, première victoire de Nakagami en 111 GP courus, c’est la première victoire d’un pilote japonais depuis 2010.

Bref un début de journée énorme.

MOTO TROIS, DOUBLE PREMIERE

BAGNAIA VAINQUEUR DE LA MEUTE

BAGNAIA VAINQUEUR DE LA MEUTE

 

En Moto3, on a vu une bagarre rangée et totale du début à la fin, avec une meute d’Italiens, ils seront un moment huit aux huit premières places, contre Binder d’abord, mais le leader au mondial a fait une énorme faute sur la fin, s’est retrouvé douze et a perdu beaucoup de points potentiels, puisque Navarro, son second, était absent pour cause de blessure.

Dans la mêlée effroyable de l’arrivée, ils étaient douze de front, un formidable Jules Danilo a réussi à décrocher la sixième place,  d’autant plus méritoire que dans cette bagarre au couteau, Quartararo a été accroché par Guevara, Masbou par Suzuki, et que c’était vraiment chaud bouillant à la dernière chicane.

Fenati a mené un gros bout de temps, en bagarre avec Bagnaia et Migno, mais la dernière chicane a été mal prise, Bagnaia a été une sorte de guerrier façon Rossi !

 

ARRIVÉE TRES SERRÉE!

ARRIVÉE TRES SERRÉE!

 

Fenati termine quatre, derrière Bagnaia, Giannantonio, Migno a été déclassé d’une place pour avoir vraiment roulé dans les fraises lors de l’attaque finale.

Trois Italiens sur le podium, l’hymne « Fratelli d’Italia » résonne très fort, Bagnaia dans presque sur le podium…

 

Résultats Moto3 Assen 2016

http://resources.motogp.com/files/results/2016/NED/Moto3/RAC/Classification.pdf?v1_d8384792

Classement général Moto3 après Assen 2016.

http://resources.motogp.com/files/results/2016/NED/Moto3/RAC/worldstanding.pdf?v1_10a734aa

 

MOTO2 : NAKAGAMI VAINQUEUR, ZARCO LEADER

NAKAGAMI ET SA PREMIERE VICTOIRE EN GP!

NAKAGAMI ET SA PREMIERE VICTOIRE EN GP!

 

En Moto2, la course a été interrompue deux tous avant la fin car la pluie, les pilotes étaient en slicks, devenait un piège mortel.

En fait, Zarco est parti doucement, trois, puis très vite quatre, puis cinq, puis six, laissant les fous furieux se battre devant à coups de carénages.

Il est apparu très vite que Nakagami avait un lion dans le ventre, il laisse en fait tout le m :onde sur place, il ne sera jamais rejoint.

En fin de course, Zarco lui revenait un peu dessus, disant à l’arrivée que « Nerveusement ces derniers tours étaient terribles, je savais que je pouvais aller le chercher mais c’était risquer de gros points, alors que le général en ce moment est très serré. Et puis Nakagami mérite cette victoire »…

 

ZARCO FORMIDABLE FINISHER

ZARCO FORMIDABLE FINISHER

 

Et puis, au fil des tours, Zarco entre vraiment dans la danse, on n’est plus à quatre de front dans les courbes, il va prendre tous les pilotes devant lui un par un.

Morbidelli, Luthi, Aegerter, Baldassari, Lowes, tout le monde y passe, sauf Nakagami, on sait que Zarco est un redoutable « finisher », là il est un superbe killer.

Et ça vaut le coup et il le sait, il a du être panneauté, Lowes et Rins, ses deux adversaires au mondial, sont respectivement quatre et six, il peut donc reprendre peu de points, on sait que ce championnat se fera au compte gouttes, mais justement chaque point vaut le coup d’être joué.

La pluie arrive, Zarco que l’on sait excellent quand ça glisse, et en slicks ça doit glisser joyeusement, reprend Nakagami mais il l’a dit, pas question de risquer de tout perdre, et au soir de ce GP d’Assen, il est en tête du Moto2 à égalité avec Rins.

Oui ça valait le coup, et de tuer tout le monde un par un, et de laisser échapper la gloire de la victoire, c’est frustrant, mais parfois, un pilote doit aussi savoir compter.

On verra d’ailleurs qu’en MotoGP, Marquez fera le même calcul…

Résultats Moto2 Assen 2016

http://resources.motogp.com/files/results/2016/NED/Moto2/RAC/Classification.pdf?v3_efddf036

Classement général Moto2 après Assen 2016

http://resources.motogp.com/files/results/2016/NED/Moto2/RAC/worldstanding.pdf?v3_170f0505

 

MOTOGP : LE DESTIN FRAPPE EN DEUX FOIS

MILLE, VAINQUEUR TRES INATTENDU

MILLE, VAINQUEUR TRES INATTENDU

 

Il y a eu deux courses, deux GP différents.

Le premier, sur quatorze tours, voit une formidable baston entre Rossi et trois Ducati, celles de Dovizioso, il part devant lui et doit le laisser passer quand le temps tourne à l’ouragan, celle de Redding, celle de Petrucci.

On est parti en pneus pluie, la flotte n’a pas cessé de tomber depuis l’arrivée des moto2.

Mais elle cesse au moment du départ, on s’attend alors à un joli « Flag to Flag », changement de pneus et donc de moto.

Sous la flotte il se passe des trucs déments, Pedrosa passe Marquez, et surtout Lorenzo tombe à la vingtième place !

Autrement dit, Rosi est en train de faire une superbe opération au général, ses deux adversaires sont derrière lui, largement derrière pour Lorenzo, et il s’amuse en baston, tout en laissant à Petrucci ou à Dovizioso le soin de donner à Ducati sa première victoire depuis 2008 avec Stoner.

 

LES DUCATI DE IANNONE,DOVIZIOSO, PETRUCCI SERONT FRAPPÉES PAR LE DESTIN

LES DUCATI DE IANNONE,DOVIZIOSO, PETRUCCI SERONT FRAPPÉES PAR LE DESTIN

 

Iannone, qui a été un moment en bagarre avec Marquez, se met au tas, il repart, il a raison, car au quatorzième tour, drapeau rouge, il ya tellement d’eau sur la pite que cela devient hyper dangereux, la visibilité est nulle.

On ne sait pas si on repartira, il manque douze tours.

Et Rossi a repris quelques points à Marquez, il est même en tête au général d’un point, et un paquet à Lorenzo, qui n’est pas dans les points.

Puis le terrible destin, la loterie absolue qu’est la pluie vont entrer en scène.

La pluie cesse, on décide de repartir.

Toujours en pneus pluie, il y a tellement d’eau dans les flaques à la corde que les commissaires la repoussent à coups de balai.

Cette fois Dovizioso part devant Rossi, mais les conditions sont juste difficiles, Rossi redevient immense et passe en tête.

Derrière lui, les deux Ducati de Dovizioso et Petrucci vont au tas, Rossi est donc en tête devant Marquez.

On sait que les deux garçons se sont déjà offert plusieurs duels, que Rossi a toujours gagné, et Marquez  ne semble pas chercher la bagarre.

Il a raison, Rossi chute, il essaie de repartir mais les commissaires ne le poussent pas assez à son goût, il rentre à pieds.

A ce moment, deux choses se passent.

Lorenzo a vu Rossi à terre et commence enfin à mettre un peu de gaz, la piste sèche par endroits, il finira dix, sauvant très bien les meubles.

 

MARQUEZ TRES SAGE LAISSE PASSER MILLER

MARQUEZ TRES SAGE LAISSE PASSER MILLER

 

Quant à Marquez, il voit revenir sur lui un Jack Miller en état de grâce, la pluie fait  de lui un vainqueur potentiel et très inattendu, il passe Marquez qui est devenu sage cette année, jamais il n’essaiera d’aller chercher ce fou d’Australien, il sait que Rossi est tombé et que Lorenzo est loin.

C’est donc une victoire de Miller, totalement inexistant depuis son arrivée en MotoGP, sur une moto ni usine ni satellite du team VDS, personne n’aurait parié un kopeck en début de GP mais personne n’aurait imaginé une pluie façon typhon.

Il est le premier pilote Australien depuis Casey Stoner, en 2012 à Phillip Island chez lui en Australie, à remporter un Grand Prix MotoGP.

Marc Marquez a maintenant 42 points d’avance sur Rossi, on voit mal comment cela serait rattrapable, même s’il reste dix GP, et 24 points sur Lorenzo, ce qui est une jolie marge alors que l’on n’en est pas à la moitié de la saison.

Le destin, une fois de plus cette année, a été cruel avec Rossi, ultra généreux avec Marquez et ultra sympa avec Lorenzo, qui était vraiment à l’arrêt !

Assen, comme d’habitude, a été une énorme histoire, même si la course MotoGP a été tellement cruelle que seules treize motos étaient à l’arrivée !

Prochain GP en Allemagne, au Sachsenring, le 17 juillet.

 

Résultats MotoGP Assen 2016

http://resources.motogp.com/files/results/2016/NED/MotoGP/RAC2/Classification.pdf?v1_c7dff7d1

Classement général MotoGP après Assen 2016

 http://www.motogp.com/fr/Results+Statistics/2016/NED/MotoGP/World+Standing

 Jean Louis BERNARDELLI

Photos MotoGP

 

 

 

Moto Moto - Vitesse Sport

About Author

jeanlouis