ROMAIN DUMAS CASSE SON MOTEUR AUX ESSAIS CE VENDREDI AU PIKE’S PEAK….

PIKE-S-PEAK-2016-La-NORMA-de-ROMAIN-DUMAS

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Auteur du meilleur temps des qualifications de la légendaire montée de Pikes Peak, au volant  de la Norma M20 RD Limited, Romain Dumas a terminé sa semaine d’essais ce vendredi.

Cette ultime séance, sur la partie haute de la montée, a malheureusement été écourtée, à la suite d’une casse moteur!

Un incident mécanique qui pénalise le natif d’Alès avant le départ de l’épreuve, qui fête ses 100 ans ce dimanche 26 juin.

Au volant de la Porsche 911 GT3 Cup également engagée par le team RDRacing, Raphaël Astier a poursuivi sa découverte de la « course vers les nuages ».

Après les séances qualificatives hier pour les catégories Electric, Pikes Peak Open ou encore Time Attack 2, Romain Dumas a conservé le meilleur temps de la partie basse, et par conséquent sa pole position à Pikes Peak.

Il sera donc le premier des concurrents autos à prendre le départ dimanche. Une performance pour l’honneur qui n’a aucune incidence sur la course.

 

 PIKE-S-PEAK-2016-La-NORMA-de-ROMAIN-DUMAS


PIKE-S-PEAK-2016-La NORMA de ROMAIN DUMAS

 

La course, Romain Dumas avait pour objectif d’en continuer la préparation ce vendredi avec l’ultime session d’essais libres sur la section du haut, entre Devil’s Playground et le sommet de Pikes Peak.

Le tout récent vainqueur des 24 Heures du Mans n’avait plus roulé sur cette portion, depuis son run victorieux en 2014.

Il n’a toutefois pas eu la possibilité de reprendre ses marques. Lors de sa première tentative, sa voiture a été victime d’une casse moteur, mettant ainsi prématurément fin aux tests…

Tandis que le Team procède au changement du moteur 2,0l turbo, Romain Dumas devra attendre le jour de la course pour rouler à nouveau dans les derniers kilomètres de la montée.

Philosophe Romain lâchait :

« Une casse moteur durant les essais, ce n’est bien évidemment pas la situation idéale, mais il faut composer avec »

Et il précisait:

« C’est d’autant plus un handicap que la portion finale est particulière, avec ses courbes en aveugle, le précipice que l’on côtoie à plusieurs reprises, et les nombreuses bosses. Nous allons partir un peu dans l’inconnue. »

 

PIKE-PEAK- La partie des lacets

PIKE-PEAK- La partie des lacets

 

Avant d’indiquer:

« C’est dommage car nous avions progressivement amélioré la voiture sur différents types de parcours, rapide en bas, plus lent au milieu. Nous avons aussi montré un niveau de performant intéressant, mais nous savons que les protos électriques sont compétitifs, particulièrement avec leur importante puissance. Rhys Millen est le favori logique à sa propre succession. Mais je ne suis pas du genre à baisser les bras »

Romain concluait :

Nous allons nous battre avec nos armes et nos convictions. Pikes Peak n’est pas facile à conquérir. On le sait. C’est dimanche que tout se jouera et je sais que je peux compter la motivation et l’implication de mon équipe. »

 

Raphaël Astier sur une bonne dynamique…

 PIKE-S-PEAK-2016-RAPHAEL-ASTIER-en-plein-effort-au-volant-de-sa-PORSCHE-du-Team-RDR


PIKE-S-PEAK-2016-RAPHAEL-ASTIER-en-plein-effort-au-volant-de-sa-PORSCHE-du-Team-RDR

 

Pour ses débuts à Pikes Peak, le jeune Rookie, Raphaël Astier, effectue un apprentissage positif. Quatrième des qualifications dans la catégorie Time Attack 1, troisième des essais libres sur la portion du milieu, le jeune Français de 25 ans a découvert ce vendredi la partie finale.

Au volant de la Porsche 911 GT3 Cup N°19, il a signé le deuxième chrono de sa classe à l’issue de ses deux runs.

Raphaël racontait:

« Les essais se sont bien passés. Nous avons pu optimiser les réglages moteur et je me suis senti plus à l’aise dans la voiture. Ce secteur est certainement le plus compliqué avec des virages en aveugle et une route assez bosselée. Il faut arriver à se lâcher ! C’est un environnement tout nouveau pour moi, j’apprends aussi beaucoup, comme le pilotage en slicks. La semaine passe vite, le temps de roulage est finalement relativement court donc tout est très condensé. J’apprécie cette découverte et je prends du plaisir. La performance est intéressante face à des spécialistes. Maintenant, nous allons travailler pour tout mettre bout à bout et faire une belle course. »

 

 

 PIKES-PEAK-2014-Vincent-BELTOISE-Romain-DUMAS-et-Norbert-SANTOS


PIKES-PEAK-2014-Vincent BELTOISE-Romain DUMAS et Norbert SANTOS

 

Le Team RDR de Romain Dumas participe dimanche pour la quatrième fois à la Pikes Peak International Hill Climb.

Vainqueur de la catégorie Pikes Peak Open et Rookie de l’édition en 2012, Romain Dumas avait remporté l’épreuve en 2014, signant le troisième meilleur temps de l’histoire.

Vincent Beltoise, alignée par l’écurie, s’était lui imposé en catégorie Time Attack 1.

Pour les 100 ans de la course vers les nuages, Romain Dumas pilotera la Norma M20 RD Limited Spec-2016 N°30 spécialement conçue pour l’occasion, tandis que Raphaël Astier évoluera en Time Attack 1 avec la Porsche 911 GT3 Cup N°19.

 

Peter GRISWOLD

Photos : TEAM

Pike Peak

About Author

gilles