UNE PANNE DE TURBO POUR LA TOYOTA N°5 BLESSÉE À L’ARRIVÉE DES ’24 HEURES DU MANS’

24-HEURES-DU-MANS-2016-La-TOYOTA-TS050-est-poussée-apres-son-arrivée-et-un-dernier-tour-au-talenti-en-plus-fr-srpt-minutes

 

24-HEURES-du-MANS-2016-TOYOTA-TS-050-N°5-de-BUEMI-DAVIDSON-NAKAJIMA-Photo-Thierry-COULIBALY

24 HEURES du MANS 2016- Un dernier tour au ralenti pour la TOYOTA TS 050 N°5 de BUEMI-DAVIDSON et NAKAJIMA alors au volant -Photo-Thierry-COULIBALY

 

On se souviendra longtemps de cette vue inimaginable, impensable  et qui a fait le tour du monde de la voiture de tête, la Toyota TS050 N°5, alors pilotée par le Japonais Kazuki Nakajima, arrêtée peu après la ligne d’arrivée des 84émes 24 Heures du Mans et ce alors qu’il ne lui restait plus que le dernier tour à couvrir :

13, 469 petits kilomètres!

Et même si Nakajima est parvenu à repartir et à finir les 24 Heures, parcourant au ralenti son ultime tour, en se faisant doubler par la Porsche 919 Hybrid, la N°2 alors en seconde position, suivi de toute la meute des autres bolides.

 

 24-HEURES-DU-MANS-2016-La-TOYOTA-TS050-est-poussée-apres-son-arrivée-et-un-dernier-tour-au-talenti-en-plus-fr-srpt-minutes


24 HEURES du MANS 2016-La TOYOTA TS050 N°5 est poussée après son arrivée et un dernier tour au ralenti en plus de sept-minutes

 

Finalement la Toyota TS050 N°5, bien qu’ayant terminé son ultime tour, ne sera pas classé au classement général final, la voiture ayant couvert ce 384éme  et dernier tour en 7 minutes 45’,  chrono beaucoup trop lent, le sacro-saint règlement, stipulant que la dernières boucle, doit être parcourue en six minutes maximum pour être classée.

Quatre jours après ce drame qui l’a frappé, l’équipe Toyota Gazzo TMG Racing a dévoilé ce jeudi, le résultat de ses investigations concernant cette soudaine panne :

« La voiture N°5 a souffert d’un problème technique sur un connecteur situé entre le turbo et le refroidissement, ce qui a causé une perte de contrôle de la charge du turbo. L’équipe a essayé de modifier les options de contrôle pour redonner de la puissance et cela a fonctionné, la voiture a ainsi pu boucler le dernier tour. Mais cela a été fait trop tard pour que le tour soit parcouru en moins de six minutes, la limite requise.»

Toyota précise encore :

« Pour le moment, nous ne savons pas encore à quoi attribuer ce problème. Nous devons tout vérifier ici ai siège de l’équipe à Cologne, où une analyse plus détaillée va être pratiquée. Mais pour nous il est certain qu’il n’y a aucun lien avec les problèmes de moteur rencontrés précédemment aux Six Heures de  Spa en mai. « 

Et Toyota conclut :

« Nous allons procéder à des enquêtes déjà en cours et ce afin d’éviter que cet incident ne se reproduise à l’avenir.»

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Thierry COULIBALY – Emmanuel LEROUX -TOYOTA et EUROSPORT

 24-HEURES-du-MANS-2016-Dans-le-stand-les-visages-des-dirigeants-de-TOYOTA-découvrant-le-drame-qui-se-joue-avec-la-TS050-en-tete-et-au-ralenti-à-six-minutes-du-damier.


24-HEURES-du-MANS-2016-Dans le stand?, les visages décomposés des dirigeants de TOYOTA, découvrant le drame qui se joue avec la TS050 en tète et au ralenti, à six minutes du bonheur et du damier.

 24 HEURES du MANS 2016 Le stand decouvrant sur les écans TV la TOYOTA TS050 N°5 au ralenti.


24 HEURES du MANS 2016 Le stand découvrant sur les écrans et moniteurs TV, la TOYOTA TS050 N°5 au ralenti.

24 H du Mans Evenements Le Mans

About Author

gilles