FIN DE L’HISTOIRE DU CONSTRUCTEUR AUTOMOBILE SUÉDOIS ‘SAAB’

La nouvelle calandre de la SAAB-NEVS

 

NEVS SAAB LOGO

 

NEVS jette l’éponge…

La firme NEVS (National Electric Vehicle Sweden), repreneur Chinois en 2012 du constructeur Suédois, dont les usines se trouvent à Trollhättan, en Suède, vient d’indiquer qu’elle allait produire une voiture électrique sous sa propre marque,  précisant du coup  qu’elle stoppait la fabrication de voitures sous la marque Saab.

 

NEVS SAAB - MATHIAS BERGMAN

NEVS SAAB – MATTIAS BERGMAN

 

Mattias Bergman, le directeur-général, indiquant :

« La première voiture de l’entreprise, dénommé  9-3 en version électrique, sortira en 2017 et sera commercialisé sous le nom NEVS. Cela signifie que NEVS n’utilisera plus la marque Saab. Nous souhaitons  être reconnus comme fournisseur de solutions mobiles déterminé à améliorer l’environnement grâce à un plan de croissance précis, avec sa propre marque comme pierre angulaire 

Rappelons qu’après sa faillite en 2012, NEVS avait racheté l’usine de Trollhättan et les brevets du constructeur Suédois, mais pas les droits de la marque, restés eux propriété du groupe de défense Saab AB.

 

 La nouvelle calandre de la SAAB-NEVS


La nouvelle calandre de la SAAB-NEVS

 

A l’époque, NEVS poursuit la production des Saab jusqu’en mai 2014, avant d’être placé en redressement judiciaire!

Mais en 2015 le holding épaulé par de nouveaux investisseurs, gagne un contrat évalué à 11 milliards d’€ pour la production de 250.000 véhicules, destinés au loueur Chinois, Panda New Energy.

Parallèlement, il signe aussi un partenariat pour une coopération avec le fabricant Chinois Dongfeng, déjà partenaire du Groupe automobile Français  PSA – Peugeot Citroën.

Avec comme objectif de construire des véhicules 100% électriques, bénéficiant du savoir-faire ‘ Made in Sweden’ et destinés à la Chine.

Mais le groupe de défense Saab AB, propriétaire de la marque, se montre circonspect….

 

Logo-Saab

 

Et les dirigeants de NEVS ne parviendront jamais à le convaincre de l’autoriser à continuer d’utiliser le nom de Saab.

Cette fin de non-recevoir signifie la fin de la longue histoire de Saab, firme née en 1949, de la diversification d’un groupe de défense fondé par l’État Suédois en 1937.

Avant sa dernière aventure avec NEVS, précisons que SAAB avait déjà été repris par le géant Américain General Motors en 1990, lequel l’avur revenu dix ans plus tard au groupe Hollandais Spyker, en 2010.

Cette fois, il semble bien que l’histoire SAAB s’arrête définitivement!

 

Aurélie ELBAZ

Photos : CONSTRUCTEUR

 

SAAB-L'Usine Historique de Trollhättan.

SAAB-L’Usine Historique de Trollhättan.

Economie Evenements Saab

About Author

gilles