LA NORMA DE ROMAIN DUMAS EN PÔLE PROVISOIRE AU ‘PIKE’S PEAK’

PIKES-PEAK-2016-ROMAIN-DUMAS-DE-RETOUR.

 

 PIKE PEAK 2016 La NORMA de ROMAIN DUMAS aux essais ce mercredi 22 juin


PIKE PEAK 2016 La NORMA de ROMAIN DUMAS aux essais ce mercredi 22 juin

 

De retour à Pikes Peak, le pilote Français Romain Dumas, victorieux de l’épreuve en 2014, pointe déjà ce mercredi en pole provisoire!

Pour la plus grande satisfaction du patron de Norma, la firme de St Pé de Bigorre, Norbert Santos qui l’accompagne et le suit à nouveau comme il y a deux ans, dans cette nouvelle aventure à Colorado Springs

Après des essais libres optionnels hier mardi, Romain Dumas a disputé ce mercredi les qualifications de la Pikes Peak International Hill Climb. En attendant le passage d’autres favoris demain jeudi, dont les concurrents de la catégorie Electric, le pilote natif d’Alès, occupe donc la pole position provisoire de la célèbre course vers les nuages, qui fête cette année ses 100 ans.

Au volant de la toute nouvelle Norma M20 RD Limited Spec-2016, il a en effet réalisé le meilleur chrono du jour et plus particulièrement de la catégorie Unlimited.

Moins de deux jours après sa victoire aux 24 Heures du Mans, Romain Dumas a débuté la semaine de course de Pikes Peak mardi avec un premier roulage sur la section du milieu.

Une entrée en matière à haute altitude – plus de 3000 mètres – entre Glen Cove et Devil’s Playground. Pour cette séance optionnelle, le pilote tricolore a effectué trois montées et a signé le meilleur temps sur ce secteur en 2’20.12.

La journée s’est poursuivie avec un test sur le Pueblo Motorsports Park afin de peaufiner les réglages de la Norma M20 RD Limited Spec-2016.

Ce mercredi, Romain Dumas a réalisé son run de qualification sur la partie basse de la montée, sur laquelle il n’avait plus roulé depuis deux ans. Auteur de la meilleure performance à chacune de ses trois tentatives, il a décroché le meilleur chrono de la catégorie Unlimited sur cette partie en 3’34.552.

De quoi se placer en pole position provisoire. La catégorie Electric, au sein de laquelle figure le tenant du titre Rhys Millen, bouclera sa session qualificative ce jeudi avec, entre autres, les catégories Time Attack 2 et Open Wheel.

 

PIKES-PEAK-2016-ROMAIN-DUMAS-DE-RETOUR.

PIKES-PEAK-2016-ROMAIN-DUMAS-DE-RETOUR.

 

Romain Dumas qui confie :

« Nos essais au cours de ces deux journées ont été globalement positifs. Nous améliorons la voiture pas à pas »  

Avant de préciser :

« Lors de mes précédentes participations, j’avais eu l’opportunité de rouler deux fois sur la partie basse, qui est rapide et qui demande plus de rythme. C’est plus compliqué avec une seule journée sur cette section. Il nous reste logiquement une marge de progression, mais j’espère que nous parviendrons malgré tout à conserver le meilleur temps. Ce sera intéressant de voir les performances des voitures électriques. »

Puis d’ajouter :

« Nous devons trouver le bon compromis pour être à l’aise à la fois dans les courbes rapides et les épingles. Nous avons apporté quelques correctifs entre les deux séances, ça va dans le bon sens. L’auto se comporte plutôt bien et nous sommes plus rapides qu’en 2014, donc c’est une bonne entame. Le team travaille bien et l’implication de chacun est toujours aussi importante. »

 

Raphaël Astier découvre Pikes Peak…

PIKE PEAK 2016 RAFAEL ASTIER Photo JAMES HOLLAND

PIKE PEAK 2016 RAFAEL ASTIER Photo JAMES HOLLAND

 

Dans le baquet de la Porsche 911 GT3 Cup N°19 également alignée par le Team de Romain Dumas, Raphaël Astier a fait ses premiers pas à Pikes Peak.

Engagé dans la catégorie Time Attack 1, il a lui aussi eu l’opportunité de rouler sur la section du milieu mardi, avec le deuxième chrono à la clé, puis sur la partie basse mercredi.

L’Ardéchois était en lice pour les qualifications de la catégorie Time Attack 1. Pour son baptême sur ce secteur, il s’est classé à une prometteuse troisième

Ravi de ses bons débuts, Rafael lâchait :

« Ma découverte de Pikes Peak se déroule bien. Il y a beaucoup de nouveautés à gérer »  

A 25 ans, il participe pour la première fois à l’épreuve et enchaine :

« J’ai l’habitude d’avoir un copilote à mes côtés, donc c’est forcément particulier pour moi. C’est très enrichissant ! Les deux parties sur lesquelles nous avons roulé sont très différentes. Celle du bas est certainement plus difficile, avec un enchaînement de grandes courbes. Celle du milieu est un peu plus lente, mais un peu plus vertigineuse aussi. Dans les deux cas, c’est intéressant et il faut trouver la limite… sans la dépasser. »

Le néophyte concluant :

« J’ai hâte de découvrir le sommet vendredi. Je prends beaucoup de plaisir et j’avance étape par étape. »

Les essais libres officiels se poursuivront ces deux prochains jours,  jeudi et vendredi pour Romain Dumas et Raphaël Astier, avec les sections du milieu et du haut.

L’édition 2016, qui marque les 100 ans de la course de côte de Pikes Peak avec 100 concurrents au départ, se déroulant ce dimanche 26 juin de 8h à 18h.

Rappelons que le record de l’ascension  de cette mythique course de côte de Pikes Peak appartient à un autre pilote Français, Sébastien Loeb, en 8’13 878 , chrono établi lors de l’édition 2013, le 1er juillet, au volant de sa Peugeot 208 PP!

 

Peter GRISWOLD

Photos : James THOMAS

Pike Peak

About Author

gilles