24 HEURES DU MANS 2016. AU PETIT MATIN, LES DEUX TOYOTA ET LA PORSCHE N°2 A LA BAGARRE

24 HEURES du MANS 2016 -La TOYOTA N°6  de SARRAZIN CONWAY et KOBAYASHI  Photo Thierry COULIBALY

 

 

 24 HEURES du MANS 2016 la TOYOTA TS050 N06 Photo Thierry COULIBALY.


24 HEURES du MANS 2016 la TOYOTA TS050 N06 Photo Thierry COULIBALY.

 

Le Point au petit matin, en fin de nuit au lever du jour!

Au moment où nous reprenons l’antenne (!), et après une courte nuit de bataille intensive, les Toyota N°6 de l’équipage composé du Français Stéphane Sarrazin, du Britannique Mike Conway et du Nippon Kamui Kobayashi et N°5 du trio formé du Britannique Anthony Davidson, du Suisse Sébastien Buemi et du Japonais Kazuki Nakajima, occupent les deux premières places, devant la Porsche N°2, celle du Français Romain Dumas, du Suisse Neel Jani et de l’Allemand Marc Lieb.

Les trois voitures n’étant séparées que de… 25’, après les deux tiers de la course, à sept heures du matin, soit après seize heures de course !!!

On vous le répète, et ce au rythme d’un Grand Prix…

 

24-HEURES-du-MANS-2016-La-PORSCHE-N°2-Photo-Thierry-COULIBALY.

24-HEURES-du-MANS-2016-La-PORSCHE-N°2-Photo-Thierry-COULIBALY.

 

 

Incroyable combat de titans entre les deux Japonaises et la voiture Allemande!

Et dont ne fait pas partie la plus rapide des Audi R18, la N°8, certes placée en embuscade à la quatrième place, mais qui pointe à tout de même deux tours, alors que la seconde Audi, la N°7, retardée en début de course, bien remontée au cours de la nuit, pointe maintenant au cinquième rang mais bien loin, à … dix  tours!

Ensuite, on pointe dans l’ordre, les premières LMP2, emmenée par l’Alpine A460, la N°36

A noter que la seconde Porsche 919, la N°1 des Champions du monde 2015, Mark Webber, Brandon Hartley et Timo Bernhard, longtemps retardée en début de soirée, occupe la trente-neuvième position à … trente sept tours.

 

 24-HEURES-du-MANS-2016-ALPINE-N°36-de-LAPIERRE-RICHELMI-ET-MENEZES-Photo-Thierry-COULIBALY-


24-HEURES-du-MANS-2016-ALPINE-N°36-de-LAPIERRE-RICHELMI-ET-MENEZES-Photo-Thierry-COULIBALY-

 

En LMP2, l’Alpine A460 N°36 mène les débats devant les Oreca 05 N°46 de l’écurie Française Thiriet by TDS Racing  et N°26 du Team Russe G-Drive Racing, ces trois voitures se trouvant classées dans le même tour.

Et, à l’instant, peu aprés sept heures du mat, l’autre Alpine A460, la N°35, alors quatrième, est sortie violemment de la route à la chicane Forza Motorsport, la première des Hunaudières.

Nelson Panciatici alors au volant est indemne, mais hélas malheureusement, son Alpine semble bien incapable de rentrer au stand par ses propres moyens!

 

 24-HEURES-DU-MANS-2016-LALPINE-A460-N°35-apres-la-sortie-de-piste


24 HEURES du MANS-2016-‘ALPINE A460-N°35 après la sortie de piste

 

Derrière les trois premiers, on pointe la BR 01 de l’équipe Russe  SMP puis la Gibson 015 S du Team Strakka et l’Oreca 05 de l’écurie Philippine Eurasia. Laquelle devance les deux premières Ligier JSP2, les N°31 et 41 des Teams Américains Extreme Speed et Britannique Greaves et qui concèdent actuellement six tours à l’Alpine leader.

 

 24 HEURES du MANS 2016 debut de course compliquee pour la FERRAR F488 du RISI.


24 HEURES du MANS 2016 -Arrêt éclair au lever du jour pour la FERRAR F488 du RISI. Photo Thierry COULIBALY

 

En GTE Pro, la Ferrari N°82 du Risi Competizione avec notamment l’ancien pilote de Formule 1, Giancarlo Fisichella, est en tête devant les deux Ford, la N°68 de Sébastien Bourdais devançant la N°69 du Champion, Indycar en titre, le Néo-Zélandais Scott Dixon. Toutes les trois dans le même tour, à vingt-neuf des trois leaders, les deux Toy et la Porsche N°2.

 

 24-HEURES-du-MANS-2016-FERRARI-F458-SCUDERIA-CORSA-de-BELL-SEGAL-SWEEDLER-Photo-Thierry-COULIBALY-


24-HEURES-du-MANS-2016-FERRARI-F458-SCUDERIA CORSA de BELL-SEGAL-SWEEDLER-Photo Thierry-COULIBALY-

 

Et en GTE Am, la Ferrari N°62 de la Scuderia Corsa du trio des trois Américains, Townsend Bell, Jeffrey Segzl et William Sweedler, occupe la position de pointe et précède la Porsche N°88 de l’équipe Abou Dhbi Proton de David Heinemeier Hanson, Patrick Long et Khakled Al Qubaisi, et une autre Ferrari, la N°83 d’AF Corse des Français Emmanuel Collard et François Perrodo et du Portugais Rui Aguas.

 

Gilles VIRMOUX

Photos : Thierry COULIBALY

24 H du Mans Le Mans

About Author

gilles