’24 HEURES DU MANS’ 2016 : PORSCHE VAINQUEUR SUR LE FIL D’UNE COURSE IMPITOYABLE

24-HEURES-du-MANS-2016-Les-pilotes-de-la-PORSCHE-N°2-victorieuse-ce-19-juin-ROMAIN-DUMAS-NEEL-JANI-et-MARC-LIEB- Photo : Thierry COULIBALY

 

 24 HEURES du MANS 2016 Arrivée à 15 Heures de la voiture de tete la PORSCHE N°2


24 HEURES du MANS 2016 Arrivée à 15 Heures de la voiture de tete la PORSCHE N°2 -Photo : Thierry COULIBALY

 

Impitoyable, cette course est impitoyable !

Jamais dans l’histoire des 24 Heures du Mans, la victoire s’est autant refusée à un constructeur!

Toyota qui a mené ces 24 Heures de main de maître, un coup la N°6, un coup la N°5, échoue à l’entame du dernier tour, victime d’une panne encore inexpliquée, impliquant une grosse perte de puissance.

 

 24-HEURES-du-MANS-2016-Dans-le-STAND-PORSCHE-on-zassiste-a-larret-dramatique-et-inattendu-de-la-TOYOTA


24-HEURES-du-MANS-2016-Dans-le-STAND-PORSCHE-on-zassiste-a-larret-dramatique-et-inattendu-de-la-TOYOTA-Photo Thierry COULIBALY

 

La Toyota n’est pas classée bien que son pilote  Nakajima ait réussi à parcourir ce dernier tour au ralenti, grâce à une procédure de sauvegarde, permettant de « déplacer » la voiture. Mais ce dernier tour, a été réalisé en plus de sept minutes, alors que le règlement stipule qu’il ne doit pas être parcouru en plus de six minutes, mais ‘’des exceptions laissées à l’appréciation des commissaires sont prévues en cas de force majeure’’.

Est-ce un cas de force majeur ?

Malheureusement pas.

D’ou la consternation dans le camp Nippon… car outre la victoire la plus prestigieuse que représente un succès au Mans qui s’envole, le Team Toyota va perdre très gros, ne marquant pas de points au Championnat du monde des pilotes et des constructeurs avec sa N°5 et ce d’autant plus qu’au Mans, les points sont doublés!

 

 24 HEURES du MANS 2016 -TOYOTA TS 050 N°5 de BUEMI DAVIDSON NAKAJIMA - Photo Thierry COULIBALY.jpg


24 HEURES du MANS 2016 -TOYOTA TS 050 N°5 de BUEMI DAVIDSON NAKAJIMA – Photo Thierry COULIBALY.

 

Du coup, la Toyota n’est pas classée et incroyable ne marque aucun point au Championnat du monde dont le Mans était la 3éme manche du calendrier 2016!

Porsche remporte donc in extremis, un dix-huitième succès, qui restera dans les annales, comme celui le plus inattendu de l’histoire des 24 Heures du.

Mais ce succès n’en reste pas moins très mérité, tant la bagarre que nous ont offert les pilotes Toyota et Porsche, fut intense.

 

 24-HEURES-du-MANS-2016-AUDI-N°7-sous-la-pluie-Photo-Thierry-COULIBALY-


24-HEURES-du-MANS-2016-AUDI-N°7-sous-la-pluie-Photo-Thierry-COULIBALY-

 

Toyota avait presque réussi le sans faute, arrivant même à mettre à genoux les deux constructeurs germaniques, qui se retrouvaient très vite privés chacun de l’une de leurs deux montures, la N°7 pour Audi, la N°1 pour Porsche, les deux voitures victimes d’ennuis mécaniques, leur imposant de nombreuses minutes, bloquées au stand.

 

24 HEURES du MANS 2016 - Porsche 919 Hybrid de Timo BERNHARD - Mark WEBBER et Brandon HARTLEY - Photo Thierry COULIBALY

24 HEURES du MANS 2016 – Porsche 919 Hybrid de Timo BERNHARD – Mark WEBBER et Brandon HARTLEY – Photo Thierry COULIBALY

 

Tout le monde a eu son lot de problèmes, mais pour Toyota, la panne est arrivée au pire moment…

Mais saluons tout de même la magnifique seconde place de la seconde Toyota, la N°6, qui a longtemps mené la course, jusqu’au petit matin, où l’intervention d’un safety-car, a ruiné son avance, suivi d’un tête-à queue magistral de Kobayashi, qui a irrémédiablement ralenti la TS050 de de l’équipage, formé de Stéphane Sarrazin, Mike Conway et Kamui Kobayashi.

Cette voiture méritait également la victoire, victoire qui semble se refuser également à Stéphane Sarrazin, un des pilotes les plus doués de sa génération.

Mais quand ça veut pas, ça veut pas…

 

24-HEURES-du-MANS-2016-AUDI-N°8-Photo-Thierry-COULIBALY-.

24-HEURES-du-MANS-2016-AUDI-N°8-Photo-Thierry-COULIBALY-.

 

Finalement, l’Audi N°8 monte sur la troisième marche du podium, et la N°7 se classe quatrième, malgré les ennuis et le manque général de performances.

C’est un résultat chanceux pour le constructeur allemand qui n’a jamais été en mesure cette année de réellement inquiéter ses adversaires.

Qui aurait cru à seulement trente minutes de l’arrivée qu’Audi allait ainsi sauver les meubles ?…

Mais Audi et Le Mans, c’est une belle histoire, et même une course loupée se transforme en un résultat plus qu’honorable… C’est aussi ça le talent !

Ce résultat va encore renforcer la légende du Mans, et pour reprendre le slogan de l’ACO (Automobile Club de l’Ouest), l’organisateur, cette course est  ‘unique‘, ’magique’, ‘mythique’ !

 

 24-HEURES-du-MANS-2016-Le-Team-PORSCHE-et-les-pilotes-de-la-PORSCHE-N°2-victorieuse-ce-19-juin


24-HEURES du MANS-2016-Le Team PORSCHE et les pilotes de la PORSCHE-N°2  victorieuse ce 19 juin – Photo Tierry COULIBALY

 

C’est donc la Porsche N°2 qui triomphe in extremis offrant au constructeur de Stuttgart une dix-huitième victoire au Mans !

Les autres catégories ont connu des dénouements heureusement moins dramatiques.

 

 24-HEURES-du-MANS-2016-LALPINE-N°36-victorieuse-en-LMP2-le-19-juin-Photo-Thierry-COULIBALY


24-HEURES du- ANS-2016-L4ALPINE N°36, victorieuse en LMP2 le 19 juin-Photo-Thierry-COULIBALY

 

En LMP2, l’Alpine A460 N°36 de Signatech Alpine remporte une magnifique victoire de catégorie assortie d’une remarquable cinquième place au classement général. L’Américain Gustavo Menezes, le Français Nicolas Lapierre et le Monégasque Stéphane Richelmi ont mené une course pleine d’intelligence, sans la moindre faute, et récompensée par une victoire sans bavure.

Le Russe Roman Rusinov, l’Anglais Will Stevens et l’Allemand René Rast, terminent seconds au volant de l’Oreca N°26 du G-Drive Racing, après une course solide et bien construite.

Troisième du LMP2, la BR01 N°37 du SMP Racing, conduite par un équipage 100% Russe composé de Vitaly Petrov (ex-pilote de Formule 1), Kirill Ladygin et Victor Shaytar.

 

 24 HEURES du MANS 2016 - Arrivee de la FORD GT N°68 de Seb BOURDAIS -Joey HAND et Dirk MÜLLER


24 HEURES du MANS 2016 – Arrivee de la FORD GT N°68 de Seb BOURDAIS -Joey HAND et Dirk MÜLLER – Photo Thierry COULIBALY

 

En GTE Pro, après la déroute des Porsche 911 RSR ‘ officielles’ N°91 et 92, toutes deux contraintes à l’abandon et jamais vraiment dans le coup, les Ford GT et Ferrari 488 GTE, se sont livrées une bataille de tous les instants, finalement remportée par la Ford GT N°68 du Ford Chip Ganassi Racing Team USA, pilotée par l’équipage composé de l’Américain Joey Hand, de l’Allemand Dirk Muller et du Français et Manceau Sébastien Bourdais.

La Ferrari 488 GTE N°82 du team Risi Competizione des Italiens Giancarlo Fisichella (ex-pilote de F1) et Matteo Malucelli et du Finlandais Toni Vilander prend la deuxième place devant une autre Ford GT, la N°69 du Ford Chip Ganassi Team USA, de l’Australien Ryan Briscoe, du Britannique Richard Westbrook et du Néo-Zélandais Scott Dixon (vainqueur des 500 Miles d’Indianapolis 2008 et Champion Indycar 2015).

 

24 HEURES du MANS 2016 - La FERRARI N°62 qui gagne en catégorie GT AM Photo Thierry COULIBALY.

24 HEURES du MANS 2016 – La FERRARI N°62 qui gagne en catégorie GT AM Photo Thierry COULIBALY.

 

Et pour terminer tous ces magnifiques podium, la catégorie GTE Am nous a offert une magnifique course, finalement remportée par la Ferrari 458 Italia N°62 de la Scuderia Corsa, confiée aux mains des trois américains, William Sweedler, Towsend Bell et Jeffrey Segal.

Elle devance une autre Ferrari 458 Italia, la N°83 d’AF Corse conduite par les Français François Perrodo et Emmanuel Collard et le Portugais Rui Aguas. Sur la troisième marche, on retrouve une des grandes animatrices de cette catégorie lors de cette course, la Porsche 911 RSR N°88 du Abu-Dhabi Proton Racing emmenée par l’Emirati Khaled Al Qubaisi, le Danois David Heinemeier Hansson et l’Américain Patrick Long.

 

 24-HEURES-du-MANS-2016-La-PORSCHE-N°2-victorieuse-redescend-vers-le-podium.j


24-HEURES du MANS-2016-La PORSCHE N°2 victorieuse redescend vers le podium.Photo Thierry COULIBALY

 

Encore une fois, les 24 Heures du Mans ont tenu toutes leurs promesses. Avec un final aussi exceptionnel qu’impossible à imaginer, cette course est vraiment l’épreuve de tous les possibles.

Retenez la date, « save the date » comme on dit chez les connectés anglophones, les 24 Heures du Mans 2017 auront lieu les 17 et 18 juin 2017.

Qu’on se le dise !

 

Gilles VIRMOUX

Photos : Thierry COULIBALY

 

 24-HEURES-du-MANS-2016-Les-pilotes-de-la-PORSCHE-N°2-victorieuse-ce-19-juin-ROMAIN-DUMAS-NEEL-JANI-et-MARC-LIEB Photo Thierry COULIBALY


24-HEURES-du-MANS-2016-Les-pilotes-de-la-PORSCHE-N°2-victorieuse-ce-19-juin-ROMAIN-DUMAS-NEEL-JANI-et-MARC-LIEB – Photo Thierry COULIBALY

LE CLASSEMENT FINAL DES 24 HEURES DU MANS 2016

 

 

1.R.Dumas, N.Jani, M.Lieb (Porsche 919) Team Porsche, 24h00’38.449

2.S.Sarrazin, M.Conway, K.Kobayashi (Toyota TS050) Toyota TMG, à 3 tours

3.L.di Grassi, L.Duval, O.Jarvis     (Audi R18) Team Joest Audi, à 12 tours

4.M.Fassler, A.Lotterer, B.Treluyer (Audi R18) Team Joest Audi, à 17 tours

5.G.Menezes, N.Lapierre, S.Richelmi (Alpine A460) Signatech Alpine, à 27 tours (1er LMP2)

6.R.Rusinov, W.Stevens, R.Rast (Oreca 05) G-Drive Racing, à 27 tours

7.V.Petrov, V.Shaytar, K.Ladygin (BR-01) SMP Racing, à 31 tours

8.N.Leventis, D.Watts, J.Kane (Gibson015S) Strakka Racing, à 33 tours

9.P.Jun Jin, T.Gommendy, N.de Bruijn (Oreca05) Eurasia Motorsport, à 36 tours

10.M.Rojas, J.Canal, N.Berthon     (Ligier JSP2) Greaves Motorsport , à 36 tours

11.N.Minassian, M.Mediani, M.Aleshin (BR 01) SMP Racing, à 37 tours

12.F.Barthez, P-L.Chatin, T.Buret ( Ligier JSP2) Panis Barthez Competition, à 37 tours

13.T.Bernhard, M.Webber, B.Hartley (Porsche 919) Porsche Team, à 38 tours

14.J.Pew, O.Negri, L.Vanthoor (Ligier JSP2) Michael Shank Racing, à 39 tours

15.R.Gonzalez, B.Senna, F.Albuquerque (Ligier JSP2 (RGR Sport by Morand), à 40 tours

16.S.Sharp, E.Brown, J.van Overbeek (Ligier JSP2) Extreme Speed Motorsports, à 43 tours

17.M.Munemann, C.Hoy, A.Pizzitola (Ligier JSP2) Algarve Pro Racing , à 43 tours

18.J.Hand, D.Muller, S.Bourais (Ford GT) Ford Chip Ganassi Team USA, à 44 tours (1er GT/PRO)

19.G.Fisichella, T.Vilander, M.Malucelli      Risi Competizione, à 44 tours

20.R.Briscoe, R.Westbrook, S.Dixon (Ford GT) Ford Chip Ganassi Team USA, à 44  tours

 

24 H du Mans Le Mans

About Author

gilles