24 HEURES DU MANS 2016. TOYOTA MÈNE LA DANSE DEVANT PORSCHE ET AUDI, APRES SIX HEURES DE COURSE

 

 

Le point à 22h00, après 6 heures de course.

24 HEURES du Mans 2016 Départ et début de course sous la pluie derriére le safety car Photo Thierry COULIBALY

 

Départ sous safety car, une grande première pour les 24 Heures du Mans !

En raison de la pluie, la Direction de course a décidé de donner le départ sous la procédure du safety-car, c’est-à- dire, dans l’ordre de la grille de départ, les voitures de course suivent une voiture officielle qui ne s’effacera que quand la direction de course le décidera et ce en raison de la pluie abondante qui s’est abattue quelques minutes avant le lancement de la course par l’acteur Américain Pitt.

 

 24-HEURES-du-MANS-2016-BRAD-PITT-avec-le-drapeau-trivcolore-va-donner-le-dépzart-des-84émes-24-Heures-du-Mans-Photo-Thierry-COULIBALY.


24-HEURES-du-MANS-2016-BRAD-PITT-avec-le drapeau tri colore va donner le dép art des 84émes 24-Heures du Mans- Photo-Thierry-COULIBALY.

 

C’est dommage, mais au nom de la sécurité et du sacro-saint principe de précaution, on préfère ne prendre aucun risque à la direction de course.

Autre temps, autre mœurs, il fut un temps où le départ était donné quelles que soient les conditions.

 

 

 24 HEURES DU MANS 1970 la PORSCHE 917 de GERARD LARROUSSE et Hans HERMANN sous des trombes d'eau le samedi juin.j


24 HEURES DU MANS 1970 la PORSCHE 917 de GERARD LARROUSSE et Willy KAUHSEN sous des trombes d’eau le 13 juin -Photo Michel PICARD

 

Et cette procédure a duré longtemps…51’30’’ pour être précis! Long, très long, trop long pour certains…

Comme aurait pu le dire Henri Pescarolo, véritable légende du Mans et quadruple vainqueur en 1972, 1973, 1974 et 1984, cet épisode de début de course c’était le « pace-car à l’eau » !! (ndlr : pace car étant le nom précédemment donné au safety car).

Lequel Pescarolo d’ailleurs présent comme consultant pour la TV, pestait en direct devant la durée de l’intervention du safety car!

 

 24-HEURES-du-Mans-2016-Départ-et-début-de-course-sous-la-pluie-Photo-Thierry-COULIBALY


24-HEURES-du-Mans-2016-Départ et début de course sous la pluie-Photo Thierry-COULIBALY

 

Mais revenons à la course qui a enfin débuté peu avant 16 Heures.

Après que le safety car se soit enfin effacé, la course est partie sur un rythme effréné, tel un Grand Prix de Formule 1.

Immédiatement à fond! Le pilotes de pointe se montrant impatients d’en découdre.

 

 24-HEURES-du-MANS-2016-Porsche-919-Hybrid-de-Timo-BERNHARD-Mark-WEBBER-et-Brandon-HARTLEY-Photo-Thierry-COULIBALY-


24-HEURES du MANS 2016-Porsche 919 Hybrid de Timo BERNHARD-Mark WEBBER et Brandon HARTLEY-Photo : Thierry-COULIBALY-

 

Les Porsche, Toyota et Audi se battaient « portière contre portière », mais, peu après la 1ère heure de course, un premier coup de théâtre immobilisait l’Audi N°7 des anciens triples vainqueurs du Mans, le trio formé de Treluyer, Fassler et Lotterer, victime de problèmes hydrauliques et de turbo, laquelle perdait ainsi une bonne vingtaine de minutes, arrêtée à son stand.

A l’issue de la deuxième heure, cette Audi N°7, pointait dans les profondeurs, à … 58ème position, à quelques cinq tours de la Toyota N°6, alors en tête, et elle allait alors entamer une fantastique remontée vers le haut du classement.

 

 24-HEURES-du-MANS-2016-TOYOTA-N°-6-Photo-Thierry-COULIBALY-


24-HEURES-du-MANS-2016- La TOYOTA N° 6, détrône les Porsche en tête en début de course -Photo-Thierry-COULIBALY-

 

Donc, après deux heures, ce sont les deux Toyota, la N° 6 devant la N° 5 qui menaient la course,devant la Porsche N° 1, l’Audi N° 8 et la deuxième Porsche, la N° 2.

En LMP2, l’Oreca N°44 du Manor précédait dans cette catégorie une autre Oreca, la N°46 du Thiriet TDS Racing et la Gibson 015S du Strakka Racing N°42.

En GTE Pro, la Porsche 911 RSR N°92 devançait deux Ferrari, la N°51 d’AF Corse et la 82 du Risi Competizione.

Et pour terminer, en GTE Am, les Porsche 911 RSR N° 78 et 88 menaient dans cet ordre devant la Ferrari N°55 d’AF Corse.

Les positions n’étaient pas figées, et à 18h00, la Porsche N°1 avait repris le leadership devant la Toyota N°6 et l’Audi N°8. Suivaient, dans cet ordre les Toyota N°5 et la Porsche N°2. Quant à la N°7, elle poursuivait son inexorable remontée et pointait à la 40ème place.

 

24-HEURES-du-MANS-2016-ORECA-Team-MANOR-Photo-Thierry-COULIBALY

24-HEURES-du-MANS-2016-L’ORECA du Team MANOR, leader des LMP2 -Photo-Thierry-COULIBALY

 

En LMP2, la Manor N°44 continuait sa course en tête, tandis qu’en GTE Pro, la Ford GT N°68 a pris le commandement aux dépens de la Porsche N°92.

Et en GTE Am, les deux Porsche de tête ont inversé leurs positions, la N°88 devançant dorénavant la 78.

Une heure plus tard, la Porsche N°1 confirmait sa position de tête, toujours devant la Toyota N°6, l’Audi N°8, la Porsche N°2 et la Toyota N°5. Le feuilleton de la remontée de l’Audi N°7 continuait, et elle pointait désormais à la 22ème place, mais toujours à 6 tours des leaders!

En LMP2, la Manor N°44 caracolait en tête devançant cette fois l’Oreca N°46 du Thiriet by TDS Racing et l’Alpine A460 N°36.

 

24-HEURES-du-MANS-2016-debut-de-course-compliquee-pour-la-FERRAR-F488-du-RISI-sous-la-pluie

24-HEURES-du-MANS-2016- Superbe début de course pour la FERRAR-F488 du RISI  en LMGTE/ Pro sous la pluie -Photo Thierry COULIBALY

 

En GTE Pro, nouveau changement de leader, avec la Ferrari N°82 qui prenait la tête, devant les Ford N°69 et 68.

En GTE Am, statu quo avec la Porsche N°88 devant la N°78.

A 20h00, la Toyota N°6 s’installait au commandement, devant les deux Porsche, la N°2 devant la N°1, suivies de la Toyota N° 5 et de l’Audi N°8. La N°7 se retrouvait 14ème, mais encore et toujours à 6 tours.

 

24-HEURES-du-MANS-2016-OREVCA-05-NISSAN-Equipe-THIRIET-by-TDS-de-BECHE-HIRAKAWA-THIRIET-Photo-Thierry-COULIBALY

24-HEURES-du-MANS-2016-L’ORECA 05 de l’équipe THIRIET by TDS de BECHE-HIRAKAWA-THIRIET -Thierry-COULIBALY

 

EN LMP2, changement de leader, l’Oreca N°46 du Thiriet By TDS Racing devançait l’Alpine A460 N°36 de Signatech Alpine et une autre Oreca, la N° 47 de chez KCMG.

Les Ford N°68, 66 et 69 occupaient dans cet ordre la tête du GTE Pro, et en GTE Am, les deux Porsche N°88 et N°78 menaient toujours la catégorie.

Après 6 heures de course, à 21h00, le classement en tête était le suivant : Toyota N°6, Porsche N°1, Toyota N°5, Porche N°2, Audi N°8. L’Audi N°7 vraiment bien remontée  pointait à une incroyable …7ème place, mais à 6 tours !

 

 24-HEURES-du-MANS-2016-AUDI-R18-N°7-Photo-Thierry-COULIBALY


24-HEURES-du-MANS-2016- FANTASTIQUE remontée de l’AUDI-R18 N°7-Photo-Thierry-COULIBALY

 

On se souviendra qu’elle était pointée 58ème après deux heures de course !

En LMP2, l’Oreca N° 46 restait en tête, devant l’Alpine N°36 et l’autre Oreca, la N° 47.

EN GTE Pro, la bagarre continuait, et la Ferrari N°82 du Risi Competizione s’emparait de la tête devant un trio de Ford GT, dans cet ordre, la 68, la 69 et la 66.

En GTE Am, la Porsche N°88 devançait toujours la Porsche N°78 maintenant talonnée par l’Aston Martin N°98.

 

24-HEURES-du-MANS-2016-La-TOYOTA-N°6-de-SARRAZIN-CONWAY-et-KOBAYASHI-Photo-Thierry-COULIBALY.

24-HEURES-du-MANS-2016-La TOYOTA N°6 de SARRAZIN-CONWAY et KOBAYASHI  au commandement après six heures de course -Photo-Thierry-COULIBALY.

 

A 22h00, au terme de la 7ème de course, la lutte pour la tête de la course continuait de plus belle.

La Toyota N°6, la Porsche N°1, la Toyota N°5, la Porsche N°2 et l’Audi N°8, dans cet ordre, occupaient les cinq premières places de classement général, et étaient les cinq dans le même tour.

Lesquelles se livraient une lutte digne d’un véritable Grand Prix depuis… sept heures!

En LMP2, l’Oreca N°46 de Thiriet By TDS Racing menait les débats devant l’Alpine N°36, l’Oreca KCMG N°47 et une autre Oreca, la N°26 du G Drive, toutes les quatre dans le même tour.

 

24-HEURES-du-MANS-2016-La-FORD-GT-N°68-Photo-Thierry-COULIBALY-

24-HEURES-du-MANS-2016-La-FORD-GT-N°68-Photo-Thierry-COULIBALY-

 

En GTE Pro, Les Ford GT reprenaient la tête, la N°68 devant la N°69, suivies de la Ferrari Risi Competizione N°82 et de la Ford N°66, là encore, les quatre voitures dans le même tour.

Et en GTE Am, si la Porsche N°88 tient toujours la position de pointe, la Porsche N°78 a rétrogradé à la cinquième place derrière l’Aston Martin N°98, les Ferrari N°62 et N°55. Les cinq dans le même tour.

 

 

 24-HEURES-du-Mans-2016-Départ-et-début-de-course-sous-la-pluie-PORSCHE-N°-88-Photo-Thierry-COULIBALY

24-HEURES-du-Mans-2016-Départ et début de course sous la pluie pour la PORSCHE N° 88-Photo-Thierry-COULIBALY

 

C’est donc à des bagarres acharnées auxquelles on assiste, et après un début de course particulièrement arrosé, et contre toute attente et malgré des prévisions météo pessimistes, depuis 16h30 environ, la piste est totalement sèche.

Pourvu que ça dure !!

Quoiqu’il en soit, la nuit s’annonce chaude avec des bagarres acharnées dans toutes les catégories…

 

Gilles VIRMOUX

Photos : Thierry COULIBALY

 

Sport

About Author

gilles