LE GT TOUR EN 2016 EST DEFINITIVEMENT MORT

ORECA GT TOUR logo ---

 

 

GT TOUR 2016 - COUPES DE PAQUES a NOGARO - AFFICHE

 

On apprend ce mercredi après-midi dans le paddock des 24 Heures du Mans, que si le GT Tour 2016 se poursuit, cela se fera sans l’épreuve-phare, celle du Championnat de France FFSA GT et Prototypes 2016

Donc le vrai GT Tour, celui qui rassemble les belles GT et devait rassembler depuis cette année les prototypes LMP3, après une première annulation tout récemment à Lédenon, s’arrête cette fois définitivement!

Après le fiasco de la manche d’ouverture à Nogaro qui n’avait rassemblé que neuf bolides, soit un plateau squelettique, faute d’un nombre suffisant de concurrents, le Groupe ORECA, après en avoir averti la FFSA (Fédération Française du Sport Auromobile), a pris la décision d’annuler le restant des courses des Championnats de France FFSA GT et Prototypes 2016, prévues respectivement dans l’ordre,  à Magny-Cours, au Mans, à Imola et enfin sur le Circuit Paul Ricard.

 

ORECA GT TOUR logo ---

 

L’événement toujours dénommé ‘ pompeusement ‘ GT Tour, sans GT est lui, maintenu avec, selon les étapes, des disciplines telles que le Championnat de France F4, le Championnat de France de Supertourisme, ainsi que la Porsche Carrera Cup France, la Peugeot RCZ Racing Cup ou encore la Renault Clio Cup.

Des plateaux certes sympathiques mais qui ne risquent pas d’attirer la grande foule, sans les superbes GT, celles qui font rêver, car franchement comment attirer le public avec les F4 des apprentis champions en devenir et qui débutent en carrière, voire avec les Supertourisme que pilotent des gentlemen drivers qui se font plaisir à rouler en circuit!

Dans un contexte difficile depuis plusieurs mois, ORECA a tout tenté pour sauver les Championnats de France GT et Prototypes. Parmi les mesures prises au cours de l’intersaison, le format des courses et la composition des équipages avaient évolué selon le souhait des teams et des primes avaient été introduites.

 

GT-TOUR-2015-NAVARRA-Le-cdepart-de-la-seconde-course-le-27-septembre-Photo-Nivolas-PALUDETTO.

GT-TOUR-2015-NAVARRA-Le-départ de la seconde course le 27 septembre avec un plateau digne de ce nom-Photo-Nicolas-PALUDETTO.

 

Après le coup d’envoi de la saison à Nogaro, avec une grille certes réduite, ORECA n’a pas relâché ses efforts proposant de nouvelles solutions au niveau sportif, et menant de nombreuses discussions avec des teams GT3, ainsi qu’avec des équipes LMP3.

De nouvelles possibilités ont été soumises aux teams au cours des dernières semaines, elles ne se sont malheureusement pas concrétisées par un nombre suffisant d’engagements fermes.

Il faut bien reconnaitre que les équipes Françaises qui ont lâchées et abandonnées le GT Tour, désertant ce Championnat, s’étant inscrites dans les grands Championnats GT, tels le Blancpain, le VdeV, l’ELMS voire l’Open GT, n’avaient nullement envie de revenir.

Dans ces conditions, ORECA le promoteur malheureux, n’avait plus qu’une solution :

Jeter l’éponge !

Hugues de Chaunac, Président du Groupe ORECA, un homme qui a tout réussi dans sa vie, paie finalement l’attitude et les décisions des hommes de la FFSA qui ont fini par lasser les managers des équipes dissidentes qui ont claquées la porte de ce GT Tour, sans aucune envie d’y revenir, abandonnant le promoteur ORECA à son triste sort …

 

CIRCUIT PAUL RICARD 2015 Presentation de la saison le 10 Mars - GT TOUR STEPHABE ROTENBERG et HUGUES de CHAUNAC.j

CIRCUIT PAUL RICARD 2015 Présentation de la saison le 10 Mars – GT TOUR STEPNABE ROTENBERG et HUGUES de CHAUNAC souriant, à l’époque.

 

Hugues de Chaunac qui confie :

« Annuler les Championnats de France FFSA GT et Prototypes est une décision très difficile à prendre mais il n’y avait pas d’autre alternative envisageable. Nous avons fait tout ce que nous avons pu depuis plusieurs mois pour trouver et convaincre davantage de concurrents. Malgré le soutien des teams actuels, nous n’y sommes pas parvenus et c’est pourquoi le championnat ne peut pas se poursuivre en l’état. »

Et il poursuit :

« De par cette décision prise en accord avec la FFSA, nous avons souhaité agir de manière responsable, dans le souci de l’image du sport automobile français et dans le respect des spectateurs, à qui des courses de qualité doivent être proposées. »

Avant de préciser :

« Le Championnat de France nous a toujours tenu à cœur, chez ORECA, mais aussi à titre personnel. C’est une vraie déception. Nous poursuivons, cette saison, notre travail sur l’événement GT Tour avec la volonté de proposer quatre étapes de qualité. »

Le GT Tour 2016 se poursuivra dès le week-end du 9-10 juillet à Magny-Cours, puis au Mans, à Imola et sur le Circuit Paul Ricard.

En revanche, ORECA ne poursuivra pas sa mission de promoteur du GT Tour en 2017.

Reste une question, comment crédibiliser un Championnat  moribond sans sa discipline reine avec quelques compétitions de seconde zone, bien des spectateurs croisés ce mercredi dans le paddock Manceau, nous faisant part de leur déception, et nous indiquant ne franchement pas être du tout intéressé par le Supertourisme ou la F4

Nous rappelant, d’ailleurs que lorsque le Supertourisme est venu dernièrement courir au Bugatti simultanément avec les Fun Cup, les tribunes étaient désespérément vides…

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Nicolas PALUDETTO et Thierry COULIBALY

GT Tour Sport

About Author

gilles