LA CONTESTATION S’AMPLIFIE A LA FEDERATION FRANCAISE DU SPORT AUTOMOBILE

NICOLAS-DESCHAUX-PRESIDENT-DE-LA-FFSA

 

 

LOGO FFSA

On le sait, il y a du RIFIFI au sein de la FFSA (Fédération Française du Sport Automobile). Nombreux sont les insatisfaits du fonctionnement actuel de la Fédération Française du Sport Automobile, au point d’avoir vu une liste d’opposition composé de la majorité des plus importantes ligues, contester la gouvernance de L’actuel Président Nicolas Deschaux, lors des récentes élections anticipées à la va-vite!

Loin de se calmer, ce mouvement n’a cessé de s’amplifier depuis le mois de décembre dernier. A te l point que cela est arrivé aux oreilles de la presse d’investigation, laquelle enquêterait depuis l’hiver dernier et préparerait un sulfureux dossier dénomme ‘ FFSSAGATE’

Sur le plan sportif, c’est tout d’abord le naufrage du Championnat fédéral phare, le GT Tour: plateau famélique à Nogaro, ayant entrainé l’annulation pure et simple de la deuxième épreuve à Lédenon, alors que tous les Championnats Internationaux rassemblant des GT et identiques chez nos voisins réunissent des grilles de plus de 30 voitures devant plusieurs dizaines de milliers de spectateurs.

Tels ceux du très prestigieux Trophée Blancpain qui réunira fin juin pour sa manche… Française sur le circuit du Paul Ricard, une bonne soixantaine de voitures de douze marques, de l’ELMS et du VdeV d’Eric Van de Vyver!

Des disciplines qui ont rappelons-le récupéré les plus grandes équipes Françaises déçues de la tournure du T Tour : Akka Sofrev-Sainteloc-IMSA Performance-Martinet by Almeras

La situation de la FFSA version 2016, c’est aussi la mauvaise santé de la Coupe de France des circuits et du Karting, témoins au fil des ans, de la détérioration de toutes les disciplines de notre sport.

 

A TEL POINT QUE FORCE EST DE CONSTATER QUE L’ACTUELLE FFSA, NE REPRÉSENTE PLUS RIEN : UNE COQUILLE VIDE

LOGO GT-Tour FFSA

 

Plus de Championnats comme autrefois qui remplissait les circuits et faisaient venir les spectateurs en grand nombre, avec des épreuves de Formule Ford, Formule Renault, Formule 3, Supertourisme!

Et ‘ cerise sur le gâteau’ ajoutant à l’ÉCHEC Total, naturellement, plus de Grand Prix de France de Formule 1…

Qu’ajouter à ce cuisant constat ?

Tout est dit…

Cela n’empêche nullement l’équipe actuelle à la tête de cette FFSA de se pavaner et d’ignorer la TRISTE réalité, préférant museler les opposants, ceux qui constatent en interne la lourde dégradation de la FFSA, devenue, on le répète une COQUILLE vide!

A toutes ces décisions désastreuses sur le plan sportif s’ajoute l’opacité de la gestion administrative e financière de la FFSA.

Sachez que le trésorier qui fait évidemment partie des opposants n’a JAMAIS eu accès à la sacro-sainte comptabilité !!!

Eh oui, on croit … RÊVER!

C’est bien pourtant la VÉRITÉ…

Que cherchent à cacher Deschaux et ses courtisans ?

Que cherche à masquer la COUR des petits marquis à qui on a offert des maroquins?

 

Jean Paul CALMUS et Gilles GAIGNAULT

 

Nicolas Deschaux l'actuel Président de la FFSA

Nicolas Deschaux l’actuel Président de la FFSA

 

La réalité et le coût du rôle de Jacques Régis dé nommé en interne ‘’ Chef-Chef’, l’ancien Président qui a mis en place le sieur Deschaux et dénommé lui ‘ P’tit Chef’,  venu de nulle part, d’aucune ASA, d’aucune ligue et qui est son factotum, le sieur Régis qui vit confortablement à l’Île Maurice mais bel et bien toujours omniprésent dans la vie fédérale, occultés par un refus systématique de transparence en sont l’un des nombreux exemples emblématiques.

Loin de susciter une réflexion de la part des dirigeants actuels, c’est au contraire une fin de non-recevoir qui est opposée à ceux qui osent poser les véritables questions concernant la gouvernance actuelle.

Il faut rappeler à ceux qui l’auraient oublié que la Fédération appartient à tous ses licenciés, qui la cofinancent avec ses partenaires et l’argent du contribuable au travers des subventions ministérielles.

Cette situation a généré un profond malaise qui handicape le développement de notre sport et nécessite une clarification, demandée par l’équipe menée par Jacques Olivier, qui a fait parvenir à Nicolas Deschaux un courrier (ci-joint) co-signé par quatorze membres de l’Assemblée Générale, exigeant clarification et transparence concernant les activités de notre fédération.

Il parait en effet aujourd’hui essentiel et incontournable de mettre à plat le système fédéral et de repenser la gestion sportive, humaine et financière de la FFSA pour que les licenciés et le développement de notre sport redeviennent la priorité absolue de la fédération.

 

  Jacques OLIVIER   et les cosignataires

Logo FFSA

COPIE DE LA LETTRE

 

Monsieur Nicolas DESCHAUX

Président

Fédération française de Sport Automobile

32 avenue de New York

75781 PARIS Cedex 16

 

Nous,

– Albany Christian, représentant du CRSA Réunion, titulaire de 276 droits de vote,

– Deschamps Jean-Pierre, représentant du CRSA Ile de France, titulaire de 1248 droits de vote,

– Diviès André, représentant du CRSA Midi Pyrénées, titulaire de 1368 droits de vote,

– Filloux Jean-Pierre, représentant du CRSA Limousin, titulaire de 196 droits de vote,

– Jusseaume Loic, représentant du CRSA Poitou Charente, titulaire de 531 droits de vote,

– Khun Max, représentant du CRSA Midi Pyrénées, titulaire de 1368 droits de vote,

– Lebosse Jean-Roch, représentant du CRSA Poitou Charente, titulaire de 532 droits de vote,

– Leforestier Jean-Claude, représentant du CRSA Normandie, titulaire de 1248 droits de vote,

– Leuvrey Jean-Claude, représentant du CRSA Champagne Ardennes, titulaire de 304 droits de vote,

– Lunel Dominique représentant du CRSA Normandie, titulaire de 1249 droits de vote,

– Mauveaux Jean-Pierre, représentant du CRSA Rhône-Alpes, titulaire de 2044 droits de vote,

– Olivier Jacques, représentant du CRSA Bretagne Pays de Loire, titulaire de 1677 droits de vote,

– Poissenot Daniel, représentant du CRSA Bretagne Pays de Loire, titulaire de 1677 droits de vote,

– Tisseuil Alain, représentant du CRSA Limousin, titulaire de 196 droits de vote,

 

Titulaires ensemble de droits de vote nominatifs représentant le tiers des membres de l’Assemblée, soit plus du tiers des voix des droits de vote des sociétaires de l’Assemblée générale de la Fédération française de Sport Automobile (13914 voix suivant décompte FFSA au 31/10/2015), et usant de la faculté qui nous est offerte par l’article 10 des statuts,

Demandons l’inscription du projet de résolution suivant à l’ordre du jour de la prochaine Assemblée générale ordinaire annuelle prévue pour le 23 juin 2016 :

« Le Comité directeur de la FFSA a, le 22 juin 2007, confié à Monsieur Jacques RÉGIS les missions de conseil et d’assistance suivantes auprès de Monsieur Nicolas DESCHAUX :

Affaires internationales 

 

Assistance dans la stratégie des positionnements FFSA à l’international.

Assistance dans les relations avec la FIA.

Assistance dans l’analyse des réglementations proposées à la FIA.

Assistance dans la formalisation de propositions à la FIA.

Assistance pour les relations avec les constructeurs impliqués dans des Championnats ou Séries FIA.

Grands Prix de France de Formule 1 :

 

Stratégie de commercialisation et de négociation.

 

Assistance pour les relations avec Formula One Management, la FIA, les partenaires publics et privés.

Recherche et transfert à la FFSA d’éléments d’information relativement à l’organisation et à la promotion d’un Grand Prix.

Conseil en gestion et organisation.

 

Rallye de France

 

Stratégie de commercialisation et de négociation.

Assistance pour les relations avec les partenaires publics et privés.

Recherche et transfert à la FFSA d’éléments d’information relativement à l’organisation et à la promotion d’un rallye d’ordre mondial.

Conseil en gestion et organisation.

Le Comité Directeur a également confié à Monsieur Jacques RÉGIS le même jour la mission de représenter la FFSA au Conseil Mondial et aux différentes Assemblées de la FIA, de représenter à l’extérieur la FFSA, et la mission de mener des « actions de contrôle pour le compte de la FFSA », dont la formalisation contractuelle et financière était annoncée.

Il était enfin précisé dans le procès-verbal du Comité directeur du 22 juin 2007 que « des rapports d’activité [seraient] transmis régulièrement à la FFSA. »

En conséquence, l’Assemblée générale ordonne la communication par Monsieur Nicolas DESCHAUX, en sa qualité de Président de la Fédération, de :

– l’ensemble des contrats conclus entre Monsieur Jacques RÉGIS et la FFSA entre 2007 et 2016 au titre de l’ensemble de ses missions pour le compte de la Fédération,

– le montant exact versé annuellement de 2007 à 2016 à Monsieur Jacques RÉGIS, détaillé au titre de chacune de ses missions de conseil (notamment au titre des affaires internationales, du Grand Prix de France de Formule 1, et du Rallye de France) et de représentation,

– les rapports d’activités de Monsieur RÉGIS « régulièrement transmis à la Fédération ».

– le détail, pour chacune de ces prestations, des frais de réception et de déplacement.

La communication de ces éléments sera accomplie par un envoi à chacune des Ligues Régionales, au siège desquelles les adhérents seront libres de les consulter, à la date du 30 juin 2016 au plus tard. »

A défaut d’inscription de cette résolution à l’ordre du jour de notre prochaine Assemblée, nous entendons convoquer une nouvelle Assemblée générale afin d’étudier cette question.

Nous vous prions, Monsieur le Président, d’agréer l’expression de notre considération distinguée.

 

14 Signataires

 

– Albany Christian, représentant du CRSA Réunion –  Deschamps Jean-Pierre, représentant du CRSA Ile de France – Diviès André, représentant du CRSA Midi Pyrénées – Filloux Jean-Pierre, représentant du CRSA Limousin- Jusseaume Loic, représentant du CRSA Poitou Charente- Khun Max, représentant du CRSA Midi Pyrénées- Lebosse Jean-Roch, représentant du CRSA Poitou Charente- Leforestier Jean-Claude, représentant du CRSA Normandie- Leuvrey Jean-Claude, représentant du CRSA Champagne Ardennes- Lunel Dominique représentant du CRSA Normandie- Mauveaux Jean-Pierre, représentant du CRSA Rhône-Alpes- Olivier Jacques, représentant du CRSA Bretagne Pays de Loire- Poissenot Daniel, représentant du CRSA Bretagne Pays de Loir et Tisseuil Alain, représentant du CRSA Limousin.

 

FFSA DU RIFIFI a la FEDERATION

 

LICENCIES : Signez la pétition pour de vraies élections à la FFSA

 

De nouvelles élections doivent statutairement avoir lieu dans toutes les fédérations sportives dans les 6 mois suivant la fin des J.O. d’été.

Elles se déroulent normalement dans l’ordre suivant :

1- Les licenciés de base élisent le président de chaque association.

2- Les présidents d’A.S. élisent les présidents et délégués dans chaque ligue régionale.

3- Ces derniers, porteurs des voix de tous leurs licenciés, élisent enfin le comité directeur et leur président de fédération.

 

Or, à la FFSA, cet ordre est inversé depuis que Jacques Régis, le prédécesseur et toujours conseiller de Nicolas Deschaux, y a vu le moyen de faciliter sa réélection puis celle de son successeur.

Il lui suffit maintenant de distribuer avantages et faveurs à quelques présidents de ligue et grands électeurs pour s’assurer une majorité avant que les licenciés de base aient voté.

L’élection intermédiaire de décembre 2015 en a été l’illustration éhontée suivie de la nomination à des postes ronflants des grands électeurs complaisants.

Pour en finir avec les élections entre copains au mépris de licenciés traités en « clients » juste bons à payer, le moment est venu pour eux de retourner la pyramide dans le bon sens.

Chacun peut y contribuer en signant et en faisant signer à ses proches la pétition pour le retour à l’ordre normal du scrutin dès les prochaines élections.

 Découvrez la pétition sur 

https://form.jotformeu.com/61575668840366

Evenements FFSA

About Author

gilles