LE RIFIFI CONTINUE A LA FFSA…

FFSA  DU RIFIFI a la FEDERATION

 

FFSA-POISSON-DAVRIL-1er-avril-2016

FFSA- Ce n’était qu’un… POISSON d’AVRIL ce 1er-avril-2016 Mais va savoir Charles… ?

 

Amis licenciés, passionnés de sport automobile, révoltez-vous !

Aujourd’hui, à la FFSA, on change les règles du jeu pendant la partie, et en fonction des intérêts personnels ! Jusqu’à maintenant, une opposition du tiers des voix et du tiers des membres de l’Assemblée Générale avait un pouvoir limité, mais un pouvoir quand même (poser des questions en Assemblée Générale par exemple, provoquer une assemblée extraordinaire…). Jusqu’en 2015, cela ne posait aucun problème puisqu’aucun membre n’osait s’élever contre le pouvoir en place et les décisions (bonnes ou mauvaises) qu’il prenait !

Fin 2015 : changement de décors ! Une opposition apparait, regroupant les mécontents, les laissés pour compte, les « petits » mais également ceux qui, lassés de voir le sport automobile national se dégrader de plus en plus rapidement, se décident à faire entendre leur voix. Il se trouve que l’ensemble de ces « frondeurs » représente alors plus que le tiers des voix (presque 40%)…

La réaction normale d’une institution respectable (car respectant ses propres lois) eut été de prendre en compte ces quelques 40% de licenciés mécontents… Les écouter, entendre les revendications mais aussi les propositions…

Que nenni !

A la FFSA, quand un problème survient on l’anéantit (Un peu comme le GT Tour) ! On reprend les statuts, on les relit en les trouvant somme toute plutôt mal foutus ! Et, surtout, on les adapte à la situation… Si bien que le 29 juin prochain, il sera voté qu’une opposition n’aura voix au chapitre que si elle représente au moins 50% des membres et du pouvoir votatif !!!

En magie ça s’appelle un tour de passe-passe. En république, un déni de démocratie !

 

Jean Paul CALMUS

LOGO FFSA

LICENCIES : Signez la pétition pour de vraies élections à la FFSA

 

De nouvelles élections doivent statutairement avoir lieu dans toutes les fédérations sportives dans les 6 mois suivant la fin des J.O. d’été.

Elles se déroulent normalement dans l’ordre suivant :

1- Les licenciés de base élisent le président de chaque association.

2- Les présidents d’A.S. élisent les présidents et délégués dans chaque ligue régionale.

3- Ces derniers, porteurs des voix de tous leurs licenciés, élisent enfin le comité directeur et leur président de fédération.

 

Or, à la FFSA, cet ordre est inversé depuis que Jacques Régis, le prédécesseur et toujours conseiller de Nicolas Deschaux, y a vu le moyen de faciliter sa réélection puis celle de son successeur.

Il lui suffit maintenant de distribuer avantages et faveurs à quelques présidents de ligue et grands électeurs pour s’assurer une majorité avant que les licenciés de base aient voté.

L’élection intermédiaire de décembre 2015 en a été l’illustration éhontée suivie de la nomination à des postes ronflants des grands électeurs complaisants.

Pour en finir avec les élections entre copains au mépris de licenciés traités en « clients » juste bons à payer, le moment est venu pour eux de retourner la pyramide dans le bon sens.

Chacun peut y contribuer en signant et en faisant signer à ses proches la pétition pour le retour à l’ordre normal du scrutin dès les prochaines élections.

 

FFSA DU RIFIFI a la FEDERATION

 

Découvrez la pétition sur :

https://form.jotformeu.com/61575668840366

 

 

Evenements FFSA

About Author

gilles