LA HYUNDAI i20WRC DE THIERRY NEUVILLE EN TÊTE DU RALLYE DE SARDAIGNE WRC

WRC 2016 SARDAIGNE - HYUNDAI i20 WRC de HIERRY NEUVILLE

 

 WRC-2016-ARGENTINE-THIERRY-NEUVILLE-HYUNDAI-i20WRC


WRC-2016-THIERRY-NEUVILLE-HYUNDAI-i20WRC

 

Ce vendredi soir à l’issue des neuf premières spéciales, c’est l’une des quatre Hyundai i20 WRC, celle du Belge Thierry Neuville qui occupe le commandement du Rallye de Sardaigne

L’ancien vice-champion du monde Thierry Neuville compte 11 »1 d’avance sur  la 1ére des trois VW Polo WRC, celle du Finlandais Jari-Matti Latvala, lequel précède la voiture-sœur du leader du Championnat, le Français Sébastien Ogier classé troisième, à 40 »3 mais qui a l’énorme désavantage d’ouvrir la route. Néanmoins, il limite bien les dégâts le matin en pneus tendres avant de profiter d’un meilleur grip l’après-midi

Ogier qui lâche :

« Franchement on a tout donné, et c’est plutôt une bonne journée pour nous. On a une petite avance sur Andreas et Mads, c’est le principal. »

Evoquant ses plus sérieux rivaux au classement provisoire du Championnat, Mikkelsren et Ostberg classés actuellement second et troisième, avec respectivement 67 points et 58 points contre 114 pour Ogier

Mikkelsen qui confiait :

« Il y avait beaucoup de boulot aujourd’hui avec plus de gestion des pneus que prévue. On va se coucher tôt ce soir pour être prêt pour demain. »

Alors qu’Ostberg expliquait, lui :

« La voiture a très bien marché aujourd’hui, donc on a pu signer de bons temps, je ne suis pas surpris en fait. C’est une bonne journée pour nous. »

Pour sa part, Neuville, déclarait :

« Bien sûr, on a été aidé par notre position sur la route mais cet après-midi, on a vraiment bien roulé. La bagarre promet d’être intéressante. Demain, j’espère continuer sur le même rythme. Nous avons eu beaucoup de problèmes cette année et en fin de saison dernière, c’est mérité de retrouver la tête je pense. »

Derrière Neuville, Latvala et Ogier, suivent Mikkelsen à 57 »5, Ostberg à 58 »5, Sordo à 1’18 »6, Henning Solberg à 2’32 »5, Ott Tänak à 2’35 »6, puis la première des Škoda Fabia R5, celle de Scandola à 2’35 »9.

Une autre Škoda Fabia R5, pilotée par Esapekka Lappi, comlétant le Top 10 à 2’39 »2 devant celle de Teemu Suninen, pointée elle, à 2’48 »3.

 

Christian COLINET

Photos :TEAMS

WRC

About Author

gilles