L’ARCHITECTE HERMANN TILKE, LE SEIGNEUR DES ANNEAUX…DE VITESSE

HERMANN TILKE  - L'architecte des circuits en charmante compagnie

 

 

 

Hermann-TILKE-véritable-oeil-de-lynx-lorsquil-rentre-sur-un-circuit©-Manfred-GIET

Hermann-TILKE-véritable-oeil-de-lynx-lorsquil-rentre-sur-un-circuit©-Manfred-GIET

 

 

Contrairement à l’œuvre en trois volumes, ‘LE SEIGNEUR DES ANNEAUX’, écrite par J.R.R. TOLKIN et entretemps transposée également au cinéma par Peter JACKSON, Hermann TILKE n’a rien à voir avec un… Seigneur des Ténèbres, qui tente de régner sur une Terre du Milieu!

Quoique, si l’on fait le tour des circuits visités cette  année par les Grands Prix de F1, plus de la moitié, soit très exactement onze sur les vingt-et-un, portent sa griffe.

C’est dire l’influence de l’architecte d’Aix-la-Chapelle au niveau des sites actuels, repris au calendrier du Championnat du Monde F1, au point d’être devenu incontournable et la référence pour tous les critères liés à la sécurité et la modernité des pistes où la catégorie reine du sport automobile se produit.

 

 HERMANN-TILKE-Larchitecte-des-circuits-avec-BERNIE-ECCLESTONE.j


HERMANN-TILKE-L’incontournable architecte des circuits avec le ‘ MAESTRO’ de la F1, BERNIE-ECCLESTONE. Photo : DR

 

En quelque sorte, tout nouveau promoteur de GP, pour avoir une chance d’intégrer le calendrier et de convaincre le grand maître d’œuvre en la matière, qu’est Bernie ECCLESTONE, a intérêt à passer par le bureau d’études TILKE!

L’homme de 62 ans, originaire de la Rhénanie du Nord-Westphalie en Allemagne, est diplômé en génie civil  auprès de la très renommée Université Technique de Rhénanie Westphalie (RWTH) à Aix-la-Chapelle, aujourd’hui classée Université d’Excellence.

Une institution d’où sont sortis diplômés également et entre autres, le Portugais Domingo PIEDADE, ancien journaliste en sport auto avant de devenir un des premiers managers de pilotes, tels Emerson FITTIPALDI ou Michele ALBORETO et très proche d’Ayrton SENNA , avant d’être ensuite recruté par AMG MERCEDES, où encore Mario THEISSEN, ingénieur chez BMW, avant de devenir Directeur sportif de la firme Bavaroise, entre 1999 et 2011, jusqu’à sa retraite sportive.

La RWTH d’Aix-la-Chapelle a aussi été impliquée dans  l’ambitieux projet F1 « wing car » de l’Aixois Willi KAUHSEN en 1979, baptisé WK pour Willi KAUHSEN, lui-même ancien brillant pilote de la galaxie PORSCHE et qui en 1975 a d’ailleurs remporté le titre de Champion du Monde des constructeurs en sports-protos, avec les ALFA ROMEO WKRT Tipo 33.

Ce projet F1 s’avéra toutefois rapidement être une « fausse-couche » car, ni Patrick NEVE, ni Gianfranco BRANCATELLI, ne parvinrent jamais à se qualifier pour le moindre GP, d’où l’abandon de cette aventure, dont le dernier châssis est exposé au Musée du Circuit de Spa-Francorchamps à STAVELOT.

 

 TILKE-SCHUMACHER-24-Heures-Spa-1985-©Manfred-GIET


TILKE avec un équipier épondant a nom de… SCHUMACHER aux 24 Heures de Spa 1985-©Manfred-GIET

 

Pour ce qui est de Hermann THIELKE, fraîchement diplômé en 1984, il créa un bureau d’architecture la même année dans cette même ville, ancienne résidence de Charlemagne, et c’est probablement la proximité des circuits de Spa-Francorchamps et du Nürburgring qui l’attirèrent pour effectuer ses premières armes, en tant que pilote amateur, avec deux participations en ETCC en 1985 sur une TOYOTA COROLLA GT privée.

Mais de fil en aiguille et obsédé par la sécurité, TILKE s’est assez vite focalisé sur les tracés existants en étudiant des alternatives permettant d’accroître l’aspect sécuritaire pour les utilisateurs et de confort pour les spectateurs.

Son premier client en la matière fut le circuit du Nürburgring, piste où il réalisa un minuscule  projet de voie d’accès d’environ 300€ et qui lui donna l’envie de persévérer dans ce qui allait devenir le fil conducteur pour la suite de sa carrière.

Sa voie tracée, Hermann s’impliqua à fond dès l’instant où son bureau était régulièrement consulté par des propriétaires de circuits ou de futurs promoteurs, au point que l’engagement de collaborateurs alla en augmentant pour atteindre rapidement la centaine.

 

 HERMANN TILKE - L'architecte des circuits


HERMANN TILKE – L’architecte des circuits

 

Mais ce n’est qu’en 1995, que la société ‘TILKE ENGENEERING, trouva son vrai envol avec le remodelage de la piste Autrichienne de Zeltweg, l’actuel RED BULL RING, raccourcie de près de 1,6 Km et surtout sécurisée afin de réintégrer le calendrier, après dix ans d’absence.

Et depuis cette époque, le carnet de commande de la société Aixoise, n’a au fil des ans, cessé de prendre du volume au point qu’actuellement, c’est une quarantaine de circuits qui ont été créés ou modifiés par Hermann THILKE et son équipe.

D’ailleurs, de tous les circuits utilisés dans le cadre d’épreuves comme les GP de F1, peu ont échappés au crayon de l’architecte Allemand, véritable orfèvre en la matière.

Néanmoins, il ne fait pas toujours l’unanimité chez les puristes quant à l’aspect technique de ses créations , auxquelles on reproche souvent un manque de fluidité  dans les tracés, avec de trop de longues lignes droites ou des courbes superficielles, engendrant des déroulements d’épreuves souvent soporifiques, sauf redistribution des cartes, via la météo, contrairement à des pistes comme Spa, Montréal ou Suzuka, où l’on peut encore différencier les hommes des petits garçons!

 

 HERMANN-TILKE-©-Manfred-GIET-


HERMANN-TILKE-©-Manfred-GIET-

 

De ce point vue, TILKE reste intraitable, car pour lui le premier souci est la sécurité en toute circonstance.

Comme il nous l’explique :

« Je sais que tout fana de courses aime voir un pilote se planter et faire des erreurs, mais mon objectif primordial est, qu’en pareilles circonstances, cela se passe toujours sans conséquences physiques pour le pilote dans la mesure du possible. »

Et précisons qu’Hermann, a toujours rétorqué lorsque l’on lui fait cette remarque.

« A cette règle je ne dérogerai jamais, car pour moi et les instances de la FIA, elle est et doit rester prioritaire. »

 

Le-circuit-de-Bakula-dernière-réalisation-de-Tilke-

Le circuit de Bakou la dernière réalisation du cabinet Tilke

 

Et c’est justement cette règle qui fait la force du bureau TILKE ENGENEERING, au point que pour la FIA (Fédération Internationale Automobile) et la FOM (FORMULA ONE MANAGEMENT), il est devenu le fournisseur de la ‘Cour’, un leadership qui a encore été renforcé par la réalisation du Circuit des Amériques à Austin, opérationnel depuis 2012, malgré la concurrence US des entreprises, APEX et HKS Inc.

Et tout dernièrement par celui de Bakou où se déroulera le 19 juin procchain le tout 1er Grand Prix d’Azerbaïdjan!

 

Manfred GIET

Photos : Publiracing Agency

 

Circuits Personnalités Sport

About Author

gilles