VICTOIRE DE LA MERCEDES D’HAMILTON DEVANT LA RED BULL DE DANIEL RICCIARDO DANS DES CONDITIONS DANTESQUES AU ‘GP DE MONACO’.

Großer Preis von Monaco 2016, Sonntag

 

 F1 2016 MONACO - La joie du vainqueur LEWIS HAMILTON qui remporete enfin son 1er FP en 2016.j

F1 2016 MONACO – La joie du vainqueur LEWIS HAMILTON qui remporte enfin son 1er GP en 2016.

 

Parti en pôle derrière la voiture de sécurité resté sept tours, le poleman, l’Australien Daniel Ricciardo a laissé lors de son arrêt au stand, la victoire à la Mercedes de Lewis Hamilton  qui remporte en 1 heure 59´29.133, le ‘GP de Monaco’, son premier succès de l’année !

Lequel est aussi le 44 ème en carrière et disputé dans des conditions dantesques devant Ricciardo second, à sept secondes et la Force India du Mexicain Sergio Pérez.

 

 F1-2016-MONACO-LE-TEAM-MERCEDES-fete-le-succes-de-son-pilote-LEWIS-HAMILTON.j


F1-2016-MONACO-LE-TEAM-MERCEDES-fête-le-succès-de-son-pilote-LEWIS-HAMILTON

 

La Ferrari de l’Allemand Sebastian Vettel et la McLaren Honda de l’Espagnol Fernando Alonso, qui a été  trés compétitif tout le week-end, complètent le Top 5.

Leader du Championnat, l’Allemand Nico Rosberg termine seulement septième et avec 106 points, ne compte plus que vingt-quatre points d’avance sur Hamilton qui en compte lui, 82 pts.

 

 F1-2016-MONACO-Les-deux-MERCEDES-ROSBERG-devance-encore-HAMILTON.j


F1-2016-MONACO-Les-deux-MERCEDES-ROSBERG-devancent-encore-HAMILTON.j

 

Lewis Hamilton s’impose donc après s’être élancé depuis la seconde ligne sur la grille et ce en basculant rapidement des ‘Full pluie’ aux… ‘Ultra tendres’ !

La pluie présente au départ, a multiplié les options stratégiques et les cinq mélanges possibles proposés par le Manufacturier Pirelli ont été utilisé au cours de ce Grand Prix Monégasque

La majorité des pilotes a respecté deux arrêts, avec leurs monoplaces chaussées des pluie, à l’extinction des feux, avant de monter des intermédiaires, puis des slicks.

Le départ du ‘Grand Prix de Monaco’ est donné derrière la voiture de sécurité sur une piste détrempée, qui chamboule le calcul des stratégies et ce dans la mesure où tous les pilotes s’élançaient avec les pneumatiques Cinturato Bleu pluie (conformément au Règlement).

Le Safety Car regagne la voie des stands à l’issue du septième tour et plusieurs pilotes l’imitent pour monter immédiatement des gommes intermédiaires.

Troisième, derriére Ricciardo et son coéquipier, Nico Rosberg, Lewis va vite le dépasser suite aux instructions radio données par la… ‘Kommandantur’ Mercedes qui a vite constaté une surchauffe des freins de la W07 de Nico. Comme l’expliquera Toto Wolff :

« On avait trop bouché les écopes de Nico. C’est de notre faute ».

En dépit d’une piste qui s’assèche, le pilote de l’écurie Mercedes, le Champion du Monde en titre Lewis Hamilton, est l’un des deux seuls concurrents à conserver les «full pluie», ne s’arrêtant qu’au… 31 ème des 78 tours, pour basculer sur les ‘P Zero Violet’ ultra-tendres !

L’Australien Daniel Ricciardo, l’auteur de la pole position au volant de sa Red Bull, optant lui, pour les ‘P Zero Rouge’ super-tendres, une boucle plus tard, mais hélas pour lui, il ressort derrière Hamilton !

Car l’Australien, a été bêtement retardé à son stand qui, ce n’est pas une blague, n’avait pas préparé ses ‘super tendre’ !

On est pourtant en Formule 1, mais même les plus grandes équipes commettent des bévues…

Débute alors entre eux, un passionnant duel pour la tête du GP.

 

 F1-2016-MONACO-DANIEL-RICCIARDO-


F1-2016-MONACO-DANIEL-RICCIARDO-

 

Dont Hamilton sortira victorieux ce qui fera dire après la cérémonie du podium Princier, à Ricciardo :

«Franchement, je n’ai pas très envie de commenter le GP. Je ne souhaite seulement remercier les fans, merci d’avoir été là car on leur a offert du spectacle, mais je peux vous certifier que dans le cockpit de la voiture c’était moins excitant. Et ce d’autant plus que cela fait tout de même deux courses que je suis victime d’erreur du stand. Sur le podium de ce GP de Monaco j’aurais dû être heureux ce qui n’était vraiment pas le cas. On m’a ordonné par radio de rentrer aux stands, ce n’est pas moi qui l’ait demandé. Le staff aurait dû être prêt. Sincèrement cela fait mal, c’est tout ce que j’ai envie de dire. « 

Et  Daniel visiblement bien dépité et amer, enchaînait :

« Ensuite du coup, je me suis retrouvé dans une lutte face à Lewis dans laquelle je n’aurais pas dû figurer. J’ai bien vu que j’étais le plus rapide et ce quelles que soient les conditions et cette deuxième place ne le reflète pas .»

 

 F1-2016-MONACO-Sensationnelle-3éme-place-pour-SERGIO-PEREZ-et-sa-FORCE-INDIA-MERCEDES


F1-2016-MONACO-Sensationnelle-3 ème-place-pour-SERGIO-PEREZ-et-sa-FORCE-INDIA-MERCEDES et ce devant la FERRARI de SEB VETTEL

 

De son côté l’équipe Force India qui décroche la 3 ème place sur le podium, a adopté pour sa part une stratégie alternative avec Sergio Perez, qui se classera finalement troisième après être parti depuis la huitième place sur la grille, ayant troqué ses intermédiaires pour rejoindre l’arrivée avec les ‘P Zero’ Jaune tendres.

Les cinq types de mélanges proposés à Monaco – pluie, intermédiaires, tendres, super-tendres et ultra-tendres – ont été massivement utilisés tout au long de l’épreuve.

Le coup d’envoi ayant en effet été donné avec les pneumatiques pluie, les teams n’avaient aucune obligation de chausser deux trains de slicks.

Le vainqueur a bouclé ainsi 47 tours avec les ultra-tendres, qui n’avaient jamais pris la piste avant les essais libres, et qui ont permis au pilote Mercedes de signer en outre, le meilleur tour en course, en toute fin de parcours.

 

 F1-2016-MONACO-Des-conditions-epouvantables-


F1-2016-MONACO-Des-conditions-épouvantables-

 

À l’arrivée, Paul Hembery, Directeur de Pirelli Motorsport confiait :

« En raison de la pluie qui s’est abattue en début de course, et malgré la totale méconnaissance du fonctionnement de ces pneumatiques, dans ces conditions, avec les nouvelles générations de monoplaces, à Monaco, les écuries ont dû déterminer le point à partir duquel il fallait basculer des ‘pluie’ aux ‘intermédiaires’ »

 

 F1-2016-MONACO-La-McLAREN-HONDA-de-Fernando-ALONSO.


F1-2016-MONACO-La-McLAREN-HONDA-de-Fernando-ALONSO.

 

Et il précisait encore :

«  Comme il est de coutume ici, elles ont évolué sur un fil pour définir la stratégie optimale. Nous avons ainsi observé différentes tactiques, Lewis Hamilton nous gratifiant d’un choix très inspiré en faisant le grand saut entre «full pluie» et slicks Violet. Enfin, grâce à d’autres solutions et malgré les difficultés à dépasser, de nombreux pilotes sont parvenus à gagner des places par rapport à leur position de départ »

 

 F1-2016-MONACO-NICO-HULKENBERG-FORCE-INDIA-MERCECES


F1-2016-MONACO- NICO-HÜLKENBERG avec la seconde FORCE-INDIA-MERCECES décroche la 6 ème place

 

Avant de conclure :

« Nous avions prédit qu’une stratégie à deux arrêts serait la plus efficace, mais qu’un seul pit-stop serait privilégié, avec la monte d’ultra-tendres et de super-tendres. La pluie a cependant tout remis en question et Hamilton a basculé des pluie aux ultra-tendres à l’issue du 31 ème tour. Le seul pilote, exception faite de Pascal Wehrlein de Manor, à respecter ce tableau de marche. »

 

 F1-2016-MONACO-Victoire-pour-LEWIS-HAMILTON


F1-2016-MONACO-Victoire-pour-LEWIS-HAMILTON

 

Quant au vainqueur qui triomphe enfin cette saison à l’occasion de ce sixième GP du calendrier, Lewis Hamilton, déclarait, lui :

« Je suis bouleversé. Cette victoire a été longue à venir cette année, et je ne parle pas que de cette saison, mais aussi d’ici à Monaco (où il n’avait gagné qu’une seule fois en 2008). J’estime que cette course a été l’une des plus dures, peut-être même la plus dure de l’année pour moi. Pour dire sincèrement ce que je pense, cela ne s’était pas très bien passé samedi aux chronos. Mais aujourd’hui avec la pluie, tout est redevenu possible. Et j’ai pensé à la victoire. »

 

 F1-2016-MONACO-La-MERCEDES-W07-de-NICO-ROSBERG-


F1-2016-MONACO-La-MERCEDES-W07-de-NICO-ROSBERG-

 

Pour ce qui le concerne son équipier si brillant depuis le début du Championnat avec quatre succès décrochés lors des quatre premiers GP, avant de s’accrocher avec Lewis lors du GP précédent Monaco, celui d’Espagne, ce dimanche, il n’a été que l’ombre du leader du Championnat 2016 qu’il était avant sa course… à domicile car lui qui vit ici en Principauté et ce depuis qu’il est enfant !

« On peut parler de déception, car je voulais gagner ici chez moi  mais je n’y suis pas parvenu. J’ai été complètement désorienté par le manque de rythme en début de course. Je n’y étais pas et comme Lewis avait une chance de gagner la course, il était simple pour l’écurie de lui donner sa chance. Ce n’était pas facile à vivre mais…. Je ne sentais pas du tout mes pneus et en plus cela n’est pas allé dans mon sens lors des arrêts. J’ai eu un problème et du coup à cause du retard, je me suis retrouvé englué dans le trafic. Et quand vous autant  de voitures devant vous à Monaco, il n’y a pas grand-chose à tenter »

Du coup, grâce à sa victoire Hamilton lui reprend de précieux points au Championnat, Nico en totalisant ce dimanche soir 106 points, contre 82 à Lewis, ce qui représente vingt-quatre points d’écarts alors qu’il reste encore… quinze GP au calendrier !

À noter encore parmi les abandons, celui des deux Renault de Magnussen et de Palmer. Pâle week-end Monégasque pour l’écurie Française !

Prochaine étape, au Canada, sur le circuit Gilles Villeneuve, dans l’Île Notre Dame, à Montréal, le dimanche 12 juin.

 

Gilles GAIGNAULT

Photos :
TEAMS-RED BULL-PIRELLI

 

 F1-2016-MONACO-Les-TROIS-PREMIERS-ce-dimanche-29-Mai.


F1-2016-MONACO-Les-TROIS-PREMIERS-ce-dimanche-29-Mai.

 

CLASSEMENT DU GRAND PRIX DE MONACO 2016

 

 

1 – Lewis Hamilton (Mercedes W07) Les 78 tours en 1 heure 59´29.133

2 – Daniel Ricciardo (Red Bull RB12-Tag Renault) à 7″252

3 – Sergio Perez (Force India VJM09-Mercedes) à 13″825

4 – Sebastian Vettel (Ferrari SF16-H) à 15″846

5 – Fernando Alonso (McLaren MP4/31-Honda) à 1’25″076

6 – Nico Hülkenberg (Force India VJM09-Mercedes) à 1’32″999

7 – Nico Rosberg (Mercedes W07) à 1’33″290

8 – Carlos Sainz (Toro Rosso STR11-Ferrari) à 1 tour

9 – Jenson Button (McLaren MP4/31-Honda) à 1 tour

10 – Felipe Massa (Williams FW38-Mercedes) à 1 tour

11 – Esteban Gutierrez (Haas VF16-Ferrari) à 1 tour

12 – Valtteri Bottas (Williams FW38-Mercedes) à 1 tour*

13 – Romain Grosjean (Haas VF16-Ferrari) à 1 tour

14 – Pascal Wehrlein (Manor MRT05-Mercedes) à 2 tours

15 – Rio Haryanto (Manor MRT05-Mercedes) à 4 tours

 

* Pénalisé de 10″

 

ABANDONS

Marcus Ericsson

Felipe Nasr

Max Verstappen

Kevin Magnussen

Daniil Kvyat

Kimi Raikkonen

Jolyon Palmer

 

 F1-2016-MONACO-La-MERCEDES-de-NICO-ROSBERG.


F1-2016-MONACO-La-MERCEDES-de-NICO-ROSBERG.

 

CLASSEMENT PROVISOIRE DU CHAMPIONNAT DES PILOTES

 

1.Rosberg : 106 points – 2.Hamilton : 82 pts – 3.Ricciardo : 66 pts – 4.Raikkonen : 61 pts – 5.Vettel : 60 pts – 6.Verstappen : 38 pts – 7.Massa : 37 pts – 8.Bottas : 29 pts – 9.Perez : 23 pts – 10.Kvyat et Grosjean : 22 pts – 12.Alonso : 18 pts – 13.Sainz : 16 pts – 14.Hülkenberg : 14 pts – 15.Magnussen : 6 pts – 16.Button : 5 pts – 17.Vandoorne : 1 pt.

 

 F1-2016-MONACO-LEWIS-HAMILTON-et-sa-MERCEDES-W07.j


F1-2016-MONACO-LEWIS-HAMILTON-et-sa-MERCEDES-W07.j

 

 

CLASSEMENT PROVISOIRE DU CHAMPIONNAT DES CONSTRUCTEURS

 

1.Mercedes : 188 points – 2.Ferrari : 121 pts – 3.Red Bull-Tag Renault : 112 pts – 4.Williams-Mercedes : 66 pts – 5.Force India-Mercedes : 37 pts – 6.Toro Rosso-Ferrari : 30 pts – 7.McLaren-Honda : 24 pts – 8.Haas-Ferrari : 22 pts –  9.Renault : 6 pts.

 

 

F1

About Author

gilles