POUR LA DS3 CITROËN DE KRIS MEEKE ET PAUL NAGLE, VICTOIRE EN LIGNE DE MIRE AU PORTUGAL EN WRC.

WRC-2016-PORTUGAL-Equipe-CITROEN-La-GROSSE-attack-pour-KRIS-MEEKE.

 

 

WRC-2016-PORTUGAL-Equipe-CITROEN-GROSSE-attack-pour-KRIS-MEEKE

WRC-2016-PORTUGAL-Équipe-CITROËN-GROSSE-attack-pour-KRIS-MEEKE

 

 

La victoire en ligne de mire pour Kris Meeke et Paul Nagle !

Auteurs d’une course parfaitement maîtrisée depuis le départ, la paire, Kris Meeke et Paul Nagle, a ce samedi, augmenté leur avance en tête du Rallye du Portugal. L’équipage britannico-irlandais abordera ce dimanche la dernière journée avec 45’’3 d’avance sur les deuxièmes. L’étape a été plus difficile pour les autres pilotes Abu Dhabi Total WRT, puisque Stéphane Lefebvre et Khalid Al Qassimi ont été contraints de se retirer.

Après un passage par l’assistance de Matosinhos pour chausser des pneus Michelin LTX Force à gomme tendre, les concurrents prenaient la direction de Vila Real pour disputer une première boucle de trois spéciales. Dès les premiers kilomètres dans Baião (ES10), Stéphane Lefebvre était cueilli à froid, car en touchant une pierre dans une corde, il cassait un bras de suspension et s’arrêtait là.

 

 WRC-2016-PORTUGAL-Equipe-CITROEN-La-GROSSE-attack-pour-KRIS-MEEKE.


WRC-2016-PORTUGAL-Équipe-CITROËN-La-GROSSE-attack-pour-KRIS-MEEKE.

 

Pendant ce temps, Kris Meeke filait vers le scratch. Le Britannique récidivait dans Marão et Amarante (ES11 et 12), pour porter son avance en tête du classement général à plus d’une minute.

Pour le second passage dans les spéciales, le pilote Abu Dhabi Total WRT pouvait se permettre de jouer la carte de la sécurité en embarquant deux roues de secours. Son choix de gommes était panaché entre quatre pneus tendres et deux durs.

Kris et son copilote Paul Nagle se montraient réguliers, avec trois temps dans le top 5 et ce malgré le surpoids embarqué. Ils achevaient l’étape en conservant une solide avance de 45’’3 sur Sébastien Ogier et 48’’4 sur Andreas Mikkelsen.

Dix-septième en fin de matinée, Khalid Al Qassimi était contraint à l’abandon dans l’ES13, victime d’un bris de suspension en coupant un virage.

La troisième et dernière étape du Rallye du Portugal comprendra quatre spéciales, dont deux passages dans le mythique secteur de Fafe.

Comme chaque année, on attend plusieurs dizaines de milliers de spectateurs autour de la fameuse bosse. La première voiture entrera à l’assistance dès 5 h 15 et l’arrivée sera jugée à Matosinhos à 14 h 10.

 

WRC-2016-PORTUGAL-Equipe-CITROEN-KRIS-MEEKE-et-STEPHANE-LEFEBVRE.

WRC-2016-PORTUGAL-Équipe-CITROËN-KRIS-MEEKE-et-STÉPHANE-LEFEBVRE.

 

Kris Meeke qui confiait : « Ce matin, je me sentais vraiment bien dans la voiture. Paul faisait du bon travail à mes côtés et j’ai pu attaquer pour signer trois bons chronos et augmenter mon avance. Cette fois, je dois dire que ma position sur la route était un avantage. Dès lors que je possédais une minute d’avance, j’ai pu me permettre d’embarquer deux roues de secours pour le second passage. C’est un choix qui se paye par un à deux dixièmes au kilomètres et c’est exactement ce que j’ai concédé à Sébastien Ogier. Je suis donc vraiment heureux de notre prestation du jour et je suis prêt à défendre cette première place demain. Je ne pourrais pas être plus heureux ce soir ! »

Quant à Stéphane Lefebvre, lui, expliquait : « La journée n’a même pas commencé pour moi, nous n’avons fait que trois kilomètres dans la première spéciale. J’ai touché une pierre un peu plus grosse que les autres dans une corde et un bras de suspension a cassé. Nous sommes forcément très déçus, mais nous serons de retour demain. Mon ambition sera de faire aussi bien que vendredi, d’attaquer et de continuer à progresser avec la voiture sur la terre. »

 

Christian COLINET

Photos :
DPPI -TEAMS

 WRC-2016-PORTUGAL-Equipe-CITROEN-KRIS-MEEKE-


WRC-2016-PORTUGAL-Équipe-CITROËN-KRIS-MEEKE-

 

CLASSEMENT GÉNÉRAL APRÈS LA SECONDE ÉTAPE

 

1.Meeke-Nagle (DS 3 WRC) en 3 h 16’11’’4

2.Ogier-Ingrassia (VW Polo-R WRC) à 45’’3

3.Mikkelsen-Jaeger (VW Polo-R WRC) à 48’’4

4.Sordo-Marti (Hyundai i20 WRC) à 1’20’’0

5.Camilli-Klinger (Ford Fiesta RS WRC) à 3’04’’2

6.Latvala-Anttila (VW Polo-R WRC) à 4’07’’8

7.Ostberg-Floene (Ford Fiesta RS WRC) à 6’32’’8

8.Prokop-Tomanek (Ford Fiesta RS WRC) à 8’11’’8

9.Tidemand-Andersson (Skoda Fabia R5) à 9’54’’2

10.Fuchs-Mussano (Skoda Fabia R5) à 10’26’’2

WRC

About Author

gilles