ROAD TO LE MANS : 39 ÉQUIPES ENGAGÉES POUR UNE GRANDE PREMIÈRE SARTHOISE.

ROAD TO LE MANS  logo

 

 

 

CIRCUIT-DU-MANS-Le-depart-et-la-lugne-arrivée-Photo-Thierry-COULIBALY

CIRCUIT-DU-MANS-Le-depart-et-la-lugne-arrivée-Photo-Thierry-COULIBALY

 

Road to Le Mans, course de lever de rideau des ’24 Heures du Mans’, réunissant les LM P3 des séries ACO et les GT3 de la Michelin GT3 Le Mans Cup fait le plein d’engagés avec 39 concurrent inscrits. Organisée par l’Automobile Club de l’Ouest en coopération avec Le Mans Endurance Management (promoteur de la série Michelin GT3 Le Mans Cup), la première édition de cette épreuve est programmée le samedi 18 juin en fin de matinée sur les 13, 629 kilomètres du mythique tracé du Mans.

Rouler sur le circuit des ’24 Heures du Mans’ est le rêve de tout pilote et Road to Le Mans, permet de prendre un premier contact avec le tracé Sarthois. Cette course unique d’un format d’environ 1 heure compte pour le tout nouveau Championnat Michelin GT3 Le Mans Cup, réservée aux voitures de la catégorie GT3 et dont la première manche a eu lieu à Imola le week-end dernier, dans le cadre de l’European Le Mans Series. Aux 17 GT3 viendront se greffer 22 LM P3, prototypes d’accession à l’Endurance, pour compléter un plateau qui comprendra au total 39 autos.

 

CIRCUIT-DU-MANS-2012-LES-STANDS-VU-DU-CIEL-Photo-ROLEX-

CIRCUIT du MANS-Les stands en vue aérienne- Photo-ROLEX-

 

La première édition de Road to Le Mans va permettre à une bonne partie des engagés de prendre la température des ’24 Heures du Mans’. Pour cette réunion des GT3 et LM P3, quantité, qualité et diversité seront les maîtres mots de cet événement unique. Des équipes et des pilotes venant du monde entier seront en piste samedi 18 juin en fin de matinée. Les 39 équipages réuniront jeunesse et expérience.

Pour la catégorie LM P3, prototypes d’accession à la pyramide de l’Endurance mis en place par l’ACO en 2015 et qui rencontre un vif succès, il s’agira d’une épreuve unique, ne comptant pour aucun championnat. Seuls les prototypes disputant les séries ACO (European Le Mans Series et Asian Le Mans Series), seront admis au départ, sauf invitation de la part de l’organisateur.

On y retrouvera les principaux protagonistes de l’ELMS, à commencer par United Autosport, l’équipe anglo-américaine victorieuse à Silverstone et Imola qui alignera deux Ligier JS P3. Le DC Racing, équipe Championne LMP3 Asian Le Mans Series en titre, fera rouler une Ligier JS P3 avec volant Alexandre Cougnaud et Thomas Laurent, pilote ACO, vainqueur de la Coupe du Monde de Karting en 2015 sur le circuit Le Mans Karting International.

Les équipes tricolores seront bien représentées avec trois Ligier JS P3 pour le Duqueine Engineering, tout comme pour Graff Racing, qui compte notamment 12 participations aux ’24 Heures du Mans’. OAK Racing, avec deux voitures, M Racing -Yvan Muller Racing et N’Race seront eux aussi de la partie.

Les fans massés autour du circuit reverront avec plaisir les Néerlandais de Racing Team Holland où l’on retrouvera Jan Lammers, vainqueur des ’24 Heures du Mans’ 1988 sur une Jaguar, et qui sera au volant d’une Ligier JS P3 en compagnie de Bernhard van Oranje. Autre lauréat des 24 Heures du Mans, Martin Brundle remettra le casque quatre ans après sa dernière participation et surtout… 26 ans après avoir triomphé sur Jaguar !

On note également la présence de Race Performance couronné en Asian Le Mans Series, et qui sera également au départ des ’24 Heures du Mans’ avec une LM P2.

La diversité sera de mise en LM P3 avec trois marques de châssis différents, Ligier JS P3, ADESS-03 et Ginetta P3-15, avec une écrasante domination numérique du constructeur Français.

Cette même diversité se retrouvera aussi en GT3 avec 17 équipes, dont neuf modèles différents représentant les plus grandes marques : Aston Martin, Audi, BMW, Ferrari, Lamborghini, McLaren, Mercedes, Porsche.

La bagarre fera rage entre ces différents modèles GT3 qui emprunteront pour la première fois le Circuit des 24 Heures du Mans. Deux équipes présentes au départ des ’24 Heures du Mans’ rouleront également en Road to Le Mans. Ce sera le cas de Team Larbre Compétition qui aura en charge une… Mercedes-AMG GT3 et  la Scuderia AF Corse, qui fera rouler quatre Ferrari, dont deux toutes nouvelles 488GT3.

Rui Aguas aura la particularité de disputer les ’24 Heures du Mans’ et Road to Le Mans dans le même week-end. On portera une attention toute particulière à l’Aston Martin Vantage GT3 du TF Sport Racing qui s’est imposée à Imola lors du coup d’envoi de la Michelin GT3 Le Mans Cup le week-end dernier à Imola.

Des écuries venant de Chine, France, Grande-Bretagne, Luxembourg, Italie, Pays-Bas seront au départ dans cette catégorie.

Comme en LM P3, bon nombre d’équipes viendront prendre la température des ’24 Heures du Mans ‘avant d’espérer prendre part un jour à la mythique course d’Endurance.

Au programme des 39 concurrents, deux séances d’essais libres d’une heure chacune auront lieu le mercredi 15 juin de 20 h 30 à 21 h 30, puis le jeudi 16 juin de 14 h 30 à 15 h 30, avant une séance d’essais qualificatifs de 30 minutes, le jeudi de 18 heures à 18 h 30.

Le départ de Road to Le Mans sera donné le 18 juin à 11 h 10.

 

 

ROAD TO LE MANS logo

 

LISTE DES ENGAGÉS

http://www.24h-lemans.com/wpphpFichiers/1/1/ressources/Pdf/2016/24-heures-du-mans/entry-list-road-to-le-mans-2016.pdf

 

 

ROAD To LE MANS Sport

About Author

gilles