AU RALLYE DU PORTUGAL, UNE JOURNÉE DE RÊVES POUR L’ÉQUIPE CITROËN, MEEKE 1er.

WRC 2016  PORTUGAL  Equipe CITROEN - KRIS MEEKE --

 

 

 WRC-2016-PORTUGAL


WRC-2016-PORTUGAL

 

Ce vendredi, une journée de rêve pour les hommes de l’équipe Citroën WRC Abou Dhabi !

Pour son retour sur les routes du WRC après trois mois d’absence, l’équipe Citroën engagée par le Team Abou Dhabi-Total, s’est mise en évidence lors de la première étape du Rallye du Portugal.

Kris Meeke et Paul Nagle ont rendu une copie parfaite pour boucler la journée en tête avec plus de trente secondes d’avance sur leurs plus proches poursuivants, les leaders du Championnat, la paire Française de chez VW, Ogier-Ingrassia !

Leurs jeunes équipiers, l’équipage Français formé Stéphane Lefebvre et de Gabin Moreau, a également réalisé une très belle prestation, qui se traduit par la sixième place du classement général provisoire.

Quant à la paire Khalid composé d’Al Qassimi et de Chris Patterson, elle occupe, la seizième position.

 

WRC-2016-PORTUGAL-Equipe-CITROEN-GROSSE-attack-pour-KRIS-MEEKE

WRC-2016-PORTUGAL-Équipe-CITROËN-GROSSE-attack-pour-KRIS-MEEKE

 

Après le départ du rallye, donné jeudi soir au pied du château de Guimarães, les concurrents disputaient une première spéciale sur le circuit de rallycross de Lousada. Ce vendredi matin, les voitures passaient par l’assistance pour chausser des pneus Michelin LTX Force à gomme tendre, bien adaptés à la légère humidité encore présente sur les chemins de terre du nord Portugal.

Plus de cinq mois après son dernier rallye sur terre, Kris Meeke, retrouvait aussitôt de bonnes sensations. Meilleur temps dans Ponte de Lima puis Caminha (ES2 et 3), il prenait les commandes du classement général. Le Britannique augmentait encore son avance dans Viana do Castelo pour rentrer à Porto avec 11’’5 d’avance sur la VW Polo du leader du Championnat 2016, le triple Champion du Monde en titre, le Français Sébastien Ogier.

 

WRC-2016-PORTUGAL-Equipe-CITROEN-STEPHANE-LEFEBVRE

WRC 2016-PORTUGAL-Equipe CITROËN-STÉPHANE LEFEBVRE

 

À ce stade du rallye, le jeune tricolore Stéphane Lefebvre occupait la neuvième place. Le Français avait concédé une vingtaine de secondes dans l’ES3 à cause d’un pneu décoincé, mais il se montrait globalement satisfait de son rythme. À 2/10e au kilomètre du plus rapide de l’ES4, il démontrait déjà sa progression au sein de la hiérarchie mondiale.

Après l’assistance de mi-journée, les voitures effectuaient un second passage dans les trois spéciales. Contrairement à la majeure partie de leurs rivaux, les pilotes de l’écurie Abu Dhabi Total WRT optaient pour des pneus Michelin à gomme dure !

 

WRC-2016-PORTUGAL-Assistance-Equipe-CITROEN-ABOU-DHABI.j

WRC-2016-PORTUGAL-Assistance-Equipe-CITROEN-ABOU-DHABI.j

 

Le second passage dans Ponte di Lima (ES5) était marqué par une multitude d’incidents, parmi lesquels la sortie de route de la Hyundai i20 WRC du Néo-Zélandais Hayden Paddon, suivie d’un ’incendie dans la forêt alentour. La spéciale était neutralisée avant le passage de Kris Meeke, qui héritait après coup d’un meilleur temps virtuel, calculé sur la base du premier passage.

 

WRC-2016-PORTUGAL-La-HYUNDAI-i-20-WRC-de-Paddon-HAYDEN-apres-son-incendie.

WRC-2016-PORTUGAL-La-HYUNDAI-i-20-WRC-de Paddon HAYDEN après son incendie.

 

Profitant de son choix de pneumatiques, Kris signait les deux meilleurs temps suivants pour porter son avance au-delà de la demi-minute.

Continuant à allier performance et régularité, Stéphane Lefebvre profitait des faits de course et de son choix de gommes pour progresser. Septième à l’issue de l’ES5, il gagnait encore une place pour s’installer en sixième position.

 

WRC-2016-PORTUGAL-SEB-PGIER-et-KRIS-MEEKE.

WRC-2016-PORTUGAL-SEB OGIER et KRIS MEEKE.

 

La journée s’achevait dans la liesse, devant les centaines de milliers de spectateurs massés dans les rues de Porto.

Les concurrents devaient effectuer deux passages d’une spéciale tracée sur les pavés de la cité Portugaise. La hiérarchie n’évoluait pas et Kris Meeke bouclait bien la journée en tête devant la Polo d’Ogier, la Hyundai i20 WRC de Sordo,  l’autre Polo de Mikkelsen, la seconde Hyundai de Neuville et la DS3 de son jeune partenaire, Stéphane Lefebvre.

Particulièrement ravi des performances de ses équipiers, Khalid Al Qassimi terminait l’étape au 16éme rang après avoir remonté cinq places au cours de l’après-midi.

 

PAROLES DE PILOTES

WRC-2016-PORTUGAL-Equipe-CITROEN-Les-trois-pilotes-CITROEN

WRC-2016-PORTUGAL-Equipe-CITROEN-Les-trois-pilotes-CITROEN

 

Kris Meeke : « Je suis très heureux à l’issue de cette journée, nous avons été rapides d’un bout à l’autre. Peut-être que ces quelques mois passés loin des rallyes n’ont fait qu’aiguiser mon appétit ! Nous avons fait le meilleur choix de pneus pour l’après-midi. Après la neutralisation de l’ES5, nous l’avons parcourue au ralenti et il y avait effectivement un gros piège à l’endroit où est sorti Hayden. Heureusement, j’avais réalisé un bon chrono le matin et le temps qui m’a été attribué ne m’a pas pénalisé. La contrepartie de notre stratégie était d’être un peu moins à l’aise avec les gommes dures pour les spéciales urbaines dans Porto, mais cela restait la meilleure décision pour l’ensemble de la boucle. Je ne pensais pas finir la journée avec autant d’avance. Toutefois nous ne sommes que vendredi et la route est encore longue ! Je vais continuer à rouler de la même façon et nous verrons où nous en serons dimanche… »

Stéphane Lefebvre : « C’est une bonne journée pour l’équipe et certainement ma prestation la plus solide depuis que je roule en World Rally Car. Nous avons fait de bons ‘splits’, avec des performances intéressantes à l’arrivée des spéciales. C’était pourtant très difficile au second passage, les routes étaient complètement défoncées et je cherchais où placer mes roues dans les rails qui s’étaient creusés. Malgré mon peu d’expérience sur terre, je sens que je commence à comprendre la voiture. Je m’attendais à progresser par rapport aux précédents rallyes, car je m’étais bien préparé, mais je ne pensais pas être aussi proche des références. »

Khalid Al-Qassimi : « C’est fantastique de voir Abu Dhabi Total WRT en tête avec Kris Meeke. Ce résultat est à mettre au crédit de l’équipe. Même si nous ne disputons pas tout le championnat et que nous avons manqué deux rallyes, nous sommes de retour en force. Kris mène et Stéphane fait du bon travail également. Dans des conditions aussi difficiles, la performance de Kris est incroyable. En ce qui me concerne, j’étais satisfait de la voiture. Elle se comportait bien sur un terrain pourtant très cassant. J’ai adopté un rythme mesuré et je me suis fait plaisir au volant. »

 

Christian COLINET

Photos :  
DPPI et TEAMS

 WRC-2016-PORTUGAL-Equipe-CITROEN-KRIS-MEEKE


WRC-2016-PORTUGAL- La CITROËN de KRIS MEEKE

 

LE CLASSEMENT DU RALLYE DU PORTUGAL VENDREDI SOIR

 

1.Meeke-Nagle (Citroen DS3 WRC) en 1h28’53”3

2.Ogier-Ingrassia (VW Polo WRC) à 31”9

3.Sordo-Marti (Hyundai i20 WRC) à 37”9

4.Mikkelsen-Jaeger (VW Polo WRC) à 52”3

5.Neuville-Gilsoul (Hyundai i20 WRC) à 1’12”2

6.Lefebvre-Moreau (Citroen DS3 WRC) à 1’33”5

7.Ostberg-Floene (Ford Fiesta RS WRC) à 1’46”0

8.Camilli-Veillas (Ford Fiesta RS WRC) à 1’49”7

9.Latvala-Anttila (VW Polo WRC) à 3’50”9

10.Tidemand-Axelsson (Skoda Fabia R5) à 3’53”5

 

WRC-2016-PORTUGAL-Equipe-CITROEN-STEPHANE-LEFEBVRE

WRC-2016-PORTUGAL- La CITROEN de STEPHANE LEFEBVRE

WRC-2016-PORTUGAL-La-sortie-de-route-de-la-FORD-FIESTA-d-OTT-TANAK.

WRC-2016-PORTUGAL- La sortie de route de la FORD FIESTA d’OTT TANAK.

Sport WRC

About Author

gilles