MAX VERSTAPPEN : LE NOUVEAU PRODIGE EN FORMULE 1, AVEC DES AILES !

F1-2016-BARCELONE-MAX-VERSTAPPEN-Victorieux-devient-le-plus-jeune-pilote-vainqueur-d'un-GP-de-F1

,

 

 F1-2016-Max-VERSTAPPEN-insouciant-comme-un-jeune-de-son-âgemais-quel-talent-©-Mnafred-GIET


F1-2016-Max-VERSTAPPEN-insouciant-comme-un-jeune-de-son-âgemais-quel-talent-©-Mnafred-GIET

 

 

 » Il met de la magie, mine de rien dans tout ce qu’il fait,

 Il a le sourire facile, même pour les imbéciles,

 Il s’amuse bien, il n’tombe jamais dans les pièges,

 Il n’se laisse par étourdir par les néons des manèges,

 Il vit sa vie sans s’occuper des grimaces

 Que font autour de lui les poissons dans la nasse

 Il est libre Max, libre Max…

 Y’en a même qui disent qu’ils l’ont vu voler…

 

Ces paroles du tube à succès de Hervé CRISTIANI en 1981, sont vraiment le reflet exact de ce que le jeune prodige Néerlandais de 18 ans est en train de réaliser en Formule 1.

Rappelons-nous la cacophonie déclenchée à la fin de la saison 2014, lorsque Helmut MARKO, le boss qui dirige s’une main de fer, la filière Red Bull  qui forme les apprentis-champions, annonçait qu’il allait faire rouler, le tout jeune – il avait à peine 17 ans à l’époque et une seule saison en sport automobile en Championnat d’Europe de F3 – Max VERSTAPPEN chez TORO ROSSO en F1 et la levée de boucliers qu’il souleva à cette occasion!!!

 

 F1-HELMUT-MARKO-


F1-HELMUT-MARKO-

 

Les critiques fusèrent dans tous les sens et venant même parfois d’anciens pilotes de notoriété qui prétendaient corps et âme que le petit VERSTAPPEN à 17 ans était beaucoup trop jeune pour enfiler de telles responsabilités à ce niveau.

Et même la FIA (Fédération Internationale Automobile) eut alors assez vite, la réaction de relever l’âge minimum pour piloter et debuter en F1 à 18 ans !

C’est dire la confiance qu’on lui accordait, mise à part celle de ce bon Docteur Helmut MARKO, l’ancien vainqueur des 24 Heures du Mans en 1971 et naturellement  celle de son père, lui -même ancien pilote de GP, Jos VERSTAPPEN et celle aussi comme on l’imagine de tout un pays, son pays, la Hollande !

Mais le jeune Max, qui avait de qui tenir, puisque le papa avait fait de la F1 et sa maman, la Belge Sophie KUMPEN, avait également une carrière en Karting de haut niveau, fit rapidement mentir les Cassandre !

 

F1-2016-Jos-VERSTAPPEN-et-Sophie-KUMPEN-les-parents-de-Max-©-Manfred-GIET.

F1-2016-Jos-VERSTAPPEN-et-Sophie-KUMPEN-les-parents-de-Max-©-Manfred-GIET.

 

Très vite en effet,  mêmes les plus sceptiques durent se rendre à l’évidence que ce jeune gamin, que les méchantes langues appelaient alors MAXI COSI, avait non seulement un talent fou et que malgré son jeune âge, il emmagasinait l’expérience au rythme du compte tours de sa TORO ROSSO…

Max VERSTAPPEN en effet, fait visiblement partie de cette poignée de pilotes comme PROST-SENNA-SCHUMACHER-HAMILTON ou VETTEL qui ne vivent que pour la course.

« Born to drive » comme diraient les Anglais pour résumer le début de carrière de ce nouveau Mozart de la F1 et qui en matière de précocité semble bien parti pour battre tous les records.

 

F1-2015-Max-VERSTAPPEN-en-2015-déjà-avec-la-Toro-Rosso-laissait-deviner-son-talent-naissant©-Manfred-GIET

F1-2015-Max-VERSTAPPEN-en-2015-déjà-avec-la-Toro-Rosso-laissait-deviner-son-talent-naissant©-Manfred-GIET

 

Si pour sa première année en F1 en 2015, ses performances avaient déjà été impressionnantes au volant de la pourtant TORO ROSSO-RENAULT, son début de saison 2016 dans la même équipe, dorénavant équipée du moteur FERRARI, laissait présager des podiums et ce d’autant plus qu’il était déjà cité chez FERRARI et ce, en remplacement possible de Kimi RÄIKKÖNEN pour la saison 2018!

Survint alors le changement de « canette » juste avant le dernier GP d’Espagne, avec le jeu de chaises musicales entre lui et Daniil Kvyat, au sein de la Maison RED BULL, où lui se voyait titularisé chez RED BULL RACING, tandis que le Russe, après ses frasques tumultueuses et à répétition, avec l’ancien protégé de la firme de Fuschl am See, Sebastian VETTEL, se voyait lui exilé chez TORO ROSSO.

C’était bien joué de la part d’Helmut MARKO et du patron de l’équipe RED BULL, Christian HORNER, qui de la sorte,menottaient le nouveau prodige à RED BULL pour trois années supplémentaires de contrat.

 

 F1-2016-BARCELONE-MAX-VERSTAPPEN-Victorieux-devient-le-plus-jeune-pilote-vainqueur-dun-GP-de-F1


F1-2016-BARCELONE-MAX-VERSTAPPEN-Victorieux-devient-le-plus-jeune-pilote-vainqueur-dun-GP-de-F1

 

Et en remportant de brillante façon, son premier GP pour sa première course chez RED BULL RACING, le taureau va non seulement donner des ailes au Néerlandais pour le futur mais aussi des nouvelles énergies à l’ensemble du Team d’Helmut MARKO, qui depuis le départ de VETTEL semblait s’asphyxier.

A sa descente de podium, encadré de ses deux dauphins, les trés chevronnés pilotes FERRARI, RAÏKKÖNEN et VETTEL et que lors de leur première victoire en F1,Max VERSTAPPEN, avait respectivement … 6 ans et 11 ans, ses premières paroles furent à l’adresse de ses parents? vivant séparés, pour les remercier de toute l’attention qu’ils lui portèrent pour lui permettre d’arriver au premier échelon de l’échelle qui devrait lui permettre de remporter des titres.

 

F1-Max-VERSTAPPEN-avec-son-père-Jos-lorsquil-avait-12-ans-©-Manfred-GIET

F1-Max-VERSTAPPEN-avec-son-père-Jos-lorsquil-avait-12-ans-©-Manfred-GIET

 

Et le jeune Max de se souvenir de ses débuts :

 » Mon père pilote de F1, je le battais déjà régulièrement en karting lors de nos chassés-croisés communs sur la piste de Genk et les seules fois où lui était devant moi,c’est  lorsqu’il s’était spécialement entraîné alors que moi j’étais à l’école !.

Et de préciser :

 » Quant à ma maman, c’est elle qui m’a fait aimer les quatre roues, lorsqu’elle me promenait en poussette alors que j’étais bébé. »

C’est ces paroles que prononça en boutade le fiston à leur encontre, eux qui ne peuvent être que très fiers de leur rejeton qui est né en Belgique à Hasselt, coquette petite ville Limbourgeoise, où il a fait toute sa scolarité et qui est située à mi chemin entre la piste de karting de Genk et le circuit de Zolder.

 

F1-2016-BARCELONE-MAX-VERSTAPPEN-Victorieux-devient-le-plus-jeune-pilote-vainqueur-d'un-GP-de-F1

F1-2016-BARCELONE-MAX-VERSTAPPEN-Victorieux-devient-le-plus-jeune-pilote-vainqueur-d’un-GP-de-F1

 

Maintenant qu’il connait le chemin pour aller sur le podium, gageons qu’en ce qui concerne le futur, Max ne s’arrêtera pas en si bon chemin et que déjà pour le prochain GP de Monaco, sur une piste où la puissance moteur est moins importante qu’ailleurs, il faudra certainement compter avec lui pour figurer à l’avant scène.

Car même RED BULL, la boisson énergisante et rafraîchissante, pourra dorénavant difficilement étancher sa soif de victoires, pour autant que chez MERCEDES, l’on continue à s’entre déchirer et que Christian HORNER, lui fournisse une voiture optimisée à son style de conduite.

Cette première victoire conquise de haute lutte sur la piste de CATALUNYA, à Montmeló, en ESPAGNE, face à un pilote fort expérimenté et chevronné, comme l’est Kimi RÄIKKÖNEN, en appelle certainement beaucoup d’autres…

 

Manfred GIET
Photos :
Publiracing Agency et RED BULL

 

 F3-2015-MAX-VERSTAPPEN-debute-en-spport-automobile-en-Champîonnat-dEurope-de-F3-chez-VAN-AMERSFOORT-©-Manfred-GIET.


F3-2015-MAX-VERSTAPPEN-debute-en-spport-automobile-en-Champîonnat-dEurope-de-F3-chez-VAN-AMERSFOORT-©-Manfred-GIET.

Evenements F1 Personnalités

About Author

gilles