‘ZERO MOTORCYCLES’ : DES 125 cm3 ÉLECTRIQUES PREMIUM.

MOTO-ZERO-ELECTRIQUE

 

 MOTO-ZERO-ELECTRIQUE


MOTO-ZERO-ÉLECTRIQUE

 

 

À l’occasion du dernier Salon de la Moto qui s’est tenu à Paris en décembre dernier, nous avions fait connaissance avec la marque américaine Zero Motorcycles, spécialisée dans le moto électrique. Et l’envie de conduire ces motos, si différentes par leur mode de propulsion, nous a amenés à réaliser cet essai du premier échelon de la gamme, les 11 kW, soit l’équivalent de 125 cm3 en moteur thermique.

Deux modèles bénéficient de cette motorisation 11 kW, la FXS au look et à l’équipement de moto de Supermotard et la S qui privilégie davantage le confort, la vie à deux, bref plus consensuelle…

Nous passerons sur la fiche technique, particulièrement hermétique au non initié de la ‘chose’ électrique, pour ne retenir que les valeurs de puissance, soit 11 kW (15 ch) pour chacun des modèles, et de capacité de batterie, avec 6.5 kWh pour la FXS et 13,0 kWh pour la S. La capacité de la batterie influe directement sur l’autonomie, la FXS et sa «petite» batterie ne pouvant parcourir que 145 km en ville alors que la S voit son autonomie portée à 259 km dans les mêmes conditions d’utilisation.

Dans les deux cas, le temps de recharge normal est d’un peu moins de 9 heures pour obtenir une recharge complète, soit une bonne nuit de sommeil ! À priori, pour l’usage citadin et péri-urbain qui est celui d’une 125 cm3, cette autonomie semble plus que convenable.

Du côté de l’équipement, chez Zero Motorcycles on ne lésine pas, et on utilise ce qui se fait de mieux dans l’univers de la moto, avec une fourche et un amortisseur arrière de chez Showa, un ABS avant et arrière Bosch, des pneus Pirelli Diablo Rosso, équipement identique aux deux moros essayées. La principale différence qui apparait à l’œil concerne la taille de la couronne arrière, plus grande sur la FXS, gage de meilleures accélérations, ce qui semble coller à sa définition de Supermotard.

Afin de marquer encore davantage la différence entre les deux machines, la fiche technique indique une différence de poids de 52 kg entre la S et la FXS, à l’avantage de cette dernière, soit 185 kg pour la S et 133 kg pour la S. La vocation sportive de la FXS se précise…

 

 MOTO-ZERO-ELECTRIQUE


MOTO-ZERO-ÉLECTRIQUE

 

Notre essai ne nous a pas permis de pousser dans leurs derniers retranchements ces machines, car outre la pluie, notre parcours était principalement urbain. Mais ces «125» n’ont pas d’autres vocations, alors enjoy !

Tout d’abord, prise en mains de la Zero S, la plus polyvalente des deux. La première impression est excellente tant la facilité de prise en mains est évidente, on se sent tout de suite à l’aise, une moto qui se conduit comme un scooter, ou plutôt, un scooter qui se conduit comme une moto, le frein arrière étant au pied droit, comme sur toute moto qui se respecte. La position de conduite est celle d’une vraie moto, et on fait très rapidement corps avec elle.

L’absence d’embrayage et de rapports de boite est finalement très agréable tant le moteur électrique est disponible à tous les instants, il faut même se méfier du couple important, notamment sur route mouillée…

La tenue de cap est bonne, le confort de suspension de très bon aloi, et le freinage semble facile à doser, mais sur les pavés mouillés, même avec l’ABS, on ne fait pas le malin ! Cette S se montre très à l’aise en ville, facile, agréable et douce, elle n’en reste pas moins très performante à l’accélération, bien plus que toutes les 125 que nous avons déjà essayées, et bien plus que beaucoup de plus grosses… en bref, elle pourrait être idéale pour des parcours 100 % urbains, sa vitesse de 130 km/h maxi lui interdisant les trajets autoroutiers trop longs.

 

 MOTO-ZERO-ELECTRIQUE


MOTO-ZERO-ÉLECTRIQUE

 

Pour la deuxième partie de ce test, nous prenons le guidon de la FXS. Place au sport !

Dès l’installation, la position est très différente avec une moto beaucoup plus fine, plus haute, au guidon plus large et beaucoup plus légère, avec 52 kg de moins ! Dès les premiers mètres, ce que la couronne arrière de plus grand diamètre laissait paraitre se confirme, cette FXS est beaucoup plus nerveuse à l’accélération, avantages cumulés de la légèreté et de la transmission plus courte !

Le comportement routier se montre aussi plus incisif, vraiment dommage que la pluie continue à tomber, car on doit vite se transformer en roi de la ville. Cette moto est diabolique d’agilité, moteur, toujours disponible, lui procure des accélérations  exceptionnelles, et sa facilité d’utilisation est bluffante.

Rouler avec cette FXS procure un immense plaisir, plaisir que l’on pensait réservé à des motos bien plus puissantes. Cette moto est un véritable jouet, qui donne le sourire et rend de bonne humeur…

 

 SALON-DE-LA-MOTO-2015-Stand-ZERO-Electrique-FXS-


SALON-DE-LA-MOTO-2015-Stand-ZERO-♫4lectrique-FXS- Photo : autonewsinfo

 

Pour ternir un tableau qui semble trop beau, il est temps de parler de tarif, et là, on sort les mouchoirs !

La FXS, telle qu’essayée, est à 12.590 € TTC, et la S à 15.990 € TTC, mais à y regarder de plus près, il convient de considérer le coût d’utilisation, et là, tout va mieux…

Une recharge complète coûte de 1€ (FXS) à 2 € (S) pour une autonomie respective de 145 et 259 km !

Fini les vidanges, filtres à huile, filtres à air, etc… seule la courroie de transmission doit être changée régulièrement (couple oblige) tous les 40.000 km ! les pneus et les plaquettes de freins dépendent comme d’habitude de l’usage.

Bref, l’entretien est quasi-nul, et les batteries sont garanties 5 ans ou 80.000 km pour la FXS, et 5 ans ou 160.000 km pour la S, de quoi relativiser un prix d’achat élevé.

Ces Zero 11 kW sont vraiment idéales pour un usage urbain et s’insèrent avec un réel bonheur dans la circulation. Cependant, l’absence de bruit des moteurs électriques imposent une plus grande vigilance de la part du pilote, les autres usagers – voitures, vélos, piétons – ne vous entendant pas arriver…

Un pilote averti en vaut deux…

 

MOTO-ZERO-ELECTRIQUE

MOTO-ZERO-ÉLECTRIQUE

On a aimé :

 

– L’agrément du moteur électrique

– L’autonomie tant de la S que de la FXS, qui convient très bien à un usage urbain

– Le dynamisme et l’agilité de la FXS

– La polyvalence de la S

– Le design des deux modèles

 

On a moins aimé :

 

– Les tarifs

– Le réseau de Concessionnaires… en développement !

– La pluie le jour de l’essai !

 

Les tarifs :

 

Zero FXS 11 kW : 12.590 € TTC.

Zero S 11 kW : 15.990 € TTC.

 

Gilles VIRMOUX

 

Photos :
GREG et Stéphane FOULON

 

Essais Moto

About Author

gilles