EN BLANCPAIN GT ENDURANCE, VICTOIRE DE LA MERCEDES HTP MOTORSPORT À SILVERSTONE

BLANCPAIN-GT-SERIES-ENDURANCE-2016-SILVERSTONE-les-vainqueurs-MAXIMILIAN-BUHK-DOMINIK-BAUMANN-JAZEMAN-JAAFAR.jpg

 

 BLANCPAIN 20216 - La MERCEDES HTP Triomphe a SILVERSTONE.


BLANCPAIN 20216 – La MERCEDES HTP Triomphe a SILVERSTONE.

 

Le trio Buhk, Baumann, Jaafar et l’équipe HTP Motorsport vainqueurs de la manche du Blancpain GT Series Endurance Cup, à Silverstone

Maxi Buhk, Dominik Baumann et Jazeman Jaafar au volant de leur Mercedes AMG, ont en effet  ce dimanche et ce  après une bagarre épique à Silverstone, à l’occasion de la deuxième manche de la Blancpain GT Series Endurance Cup.

Le trio de l’équipe HTP Motorsport a pourtant dû composer avec une neutralisation de la course peu avant l’arrivée.

La Mercedes-AMG N°84, a effectivement été menacée jusqu’au bout par l’Audi N°1 du Belgian Audi Club Team WRT confiée aux frères Laurens et Dries Vanthoor et à Fred Vervisch. Partie depuis la pole position, la Lamborghini Huracan N°16 du GRT Grasser Racing Team, pilotée par Mirko Bortolotti, Rolf Ineichen et Jeroen Bleekemolen, complétant le podium.

Black Falcon est parvenu à offrir un deuxième succès à Mercedes-AMG grâce à un dernier relais exceptionnel de Maro Engel, qui s’est emparé de la tête de la catégorie Pro-Am dans le tout dernier tour. Avec le duo composé de Pierre Ehret et Stef Vancampenhoudt, la Ferrari F488 engagée par le Rinaldi Racing s’est imposée, elle, dans la Am Cup.

 

BLANCPAIN-GT-SERIES-ENDURANCE-2016-SILVERSTONE-Arrivée-victoeieuse-pour-Maxumilian-BUHK-Team-MERCEDES-HTP-Motorsport.

BLANCPAIN-GT-SERIES-ENDURANCE-2016-SILVERSTONE-Arrivée-victoeieuse-pour-Maxumilian-BUHK-Team-MERCEDES-HTP-Motorsport.

 

La lutte pour la victoire finale a vu s’opposer deux références du GT international avec un match entre Maxi Buhk et Laurens Vanthoor, les deux hommes n’étant séparés que par 2,4 secondes après leur second pit-stop!

Si le pilote de l’Audi R8 LMS se retrouvait dans une telle position, il le devait notamment à la stratégie du Belgian Audi Club Team WRT, qui était parvenu à réduire le temps du premier pit-stop, grâce à une économie de carburant de Fred Vervisch, qui avait déjà gagné quatre positions durant le relais initial. En passant ainsi de la 7éme à la 2éme place, l’Audi N°1 était revenue dans la bagarre pour la victoire.

L’écart entre les leaders variait en fonction du trafic, mais quand la Safety Car, entrait en piste alors qu’il ne restait plus que quarante minutes avant l’arrivée, Buhk avait porté son avantage à cinq secondes…

A la relance, et alors qu’il ne restait que vingt minutes, Vanthoor jetait toutes ses forces dans la bagarre mais il ne pouvait jamais menacer réellement la Mercedes-AMG, laquelle, franchissait finalement le drapeau à damiers, avec une avance de… 0,9 seconde!

Et ce après un final époustouflant…

 

 BLANCPAIN-GT-SERIES-ENDURANCE-2016-SILVERSTONE-La-LAMBORGHINI-HURACAN-de-léquipe-GRT-GRASSER


BLANCPAIN-GT-SERIES-ENDURANCE-2016-SILVERSTONE-La-LAMBORGHINI-HURACAN-de-léquipe-GRT-GRASSER

 

Le Hollandais Jeroen Bleekemolen, amenant, lui, la Lamborghini du GRT Grasser Racing, à la troisième place, après une course sans histoire.

Son équipier Mirko Bortolotti avait auparavant conservé l’avantage de sa pole position mais l’Italien était resté constamment sous la menace de Franck Perera. A plusieurs reprises, l’Audi R8 LMS ISR tentait une manœuvre de dépassement, mais Bortolotti tenait bon dans ce duel attirant tous les regards.

Rolf Ineichen conservait tout d’abord le leadership de la Lamborghini au début de son relais, mais après avoir été ralenti par des concurrents attardés, il rétrogradait à la 3éme position, à la suite des attaques successives de Dries Vanthoor et de Jazeman Jaafar, ce dernier doublant l’Audi un tour plus tard, pour prendre les rênes de la course.

 

 BLANCPAIN-GT-SERIES-ENDURANCE-2016-SILVERSTONE-La-LAMBORGHINI-HURACAN-de-léquipe-GRT-GRASSER


BLANCPAIN-GT-SERIES-ENDURANCE-2016-SILVERSTONE-La-LAMBORGHINI-HURACAN-de-léquipe-GRT-GRASSER

 

Auteurs d’une course régulière, Maxime Martin, Alexander Sims et Philipp Eng, emmenaient  eux, la BMW Rowe Racing au pied du podium après une belle manœuvre de dépassement de l’Autrichien sur l’autre Mercedes-AMG, la N°85 HTP Motorsport d’Indy Dontje, juste après que la Safety Car se soit effacée. Le Néerlandais restait ensuite dans les échappements de la M6, mais il ne parvenait pas à récupérer cette 4éme place.

Assez discrète durant la course, la McLaren N°58 de Garage 59, n’en prenait pas moins le 6éme rang final avec Rob Bell, Côme Ledogar et Shane Van Gisbergen. Les vainqueurs de Monza devançaient de peu le trio composé de Grégory Guilvert, Mike Parisy et Christopher Haase sur l’Audi R8 LMS du Saintéloc Racing, une voiture qui s’était élancée depuis la 20éme position sur la grille de départ.

Grâce à cette victoire, Maxi Buhk et Dominik Baumann reprenent la tête de la Blancpain GT Series et ce au détriment de Rob Bell, le duo du HTP Motorsport – complété par Jazeman Jaafar – pointant en outre aux commandes de l’Endurance Cup.

 

 BLANCPAIN GT ENDURANCE 2016 - SILVERSTONE- Le trio victorieux.


BLANCPAIN GT ENDURANCE 2016 – SILVERSTONE- Le trio victorieux avec Maximilian BUHK et Dominik BAUMANN qui prennent la tête de la série BLANCPAIN GT Endurance 

 

Le relais très incisif de Frank Perera avait lancé l’Audi ISR vers une victoire qui lui semblait promise en Pro-Am. Mais c’était sans compter sur l’intervention de la Safety Car et sur Maro Engel, qui surgissait de la 3éme place en toute fin de course pour s’emparer du commandement dans la catégorie.

La Mercedes-AMG Black Falcon que l’Allemand partage avec Miguel Toril et Oliver Morley, avait tout d’abord doublé l’Aston Martin du Oman Racing Team, alors pilotée par Jonny Adam, à Brooklands et ce avant de s’attaquer à Philippe Giauque, qui ne parvenait pas à résister dans le dernier tour.

Adam, qui partage le volant de cette Vantage GT3 avec Devon Modell et Ahmad Al Harty, suivait le pilote Mercedes pour reléguer Philippe Giauque, Frank Perera et Henry Hassid sur la plus petite marche du podium.

De nombreux équipages ont pu rêver de la victoire en Am Cup !

Ainsi, Chris Harris a dominé la première heure de course avec la Bentley du Team Parker Racing, avant un tête-à-queue, qui lui coûtait une partie de son avance. C’est ensuite la Ferrari du Kaspersky Motorsport qui récupérait le commandement à la mi-course.

Mais au final, Pierre Ehret et Stef Vancampenhoudt s’imposaient sur leur F488. Un beau succès quand on sait que le Belge, retenu samedi sur une autre épreuve, était arrivé juste à temps pour disputer la séance qualificative dimanche matin.

 

PAROLES DE PILOTES

BLANCPAIN-GT-SERIES-ENDURANCE-2016-SILVERSTONE-les-vainqueurs-MAXIMILIAN-BUHK-DOMINIK-BAUMANN-JAZEMAN-JAAFAR.jpg

BLANCPAIN-GT-SERIES-ENDURANCE-2016-SILVERSTONE-les-vainqueurs-MAXIMILIAN-BUHK-DOMINIK-BAUMANN-JAZEMAN-JAAFAR.jpg

 

Jazeman Jaafar, Mercedes N°84 HTP Motorsport Mercedes-AMG: « J’ai attaqué très fort pour exploiter l’opportunité qui s’offrait à nous. Le rythme était vraiment bon, l’équilibre de la voiture me semblait idéal et j’ai saisi ma chance de dépasser Dries quand elle s’est présentée avant de creuser un petit écart. C’est un sentiment incroyable de devenir le premier pilote de Malaisie à remporter une course de la Blancpain GT Series. »

Fred Vervisch, Audi N°1 Belgian Audi Club Team WRT Audi R8 LMS: « Quand tout était en place, mon rythme était plutôt bon. Ce n’est pas simple de dépasser, mais j’ai attaqué chaque fois que c’était possible tout en roulant aussi vite que je le pouvais. Mais en même temps j’essayais aussi de sauvegarder du carburant pour que notre stratégie puisse fonctionner… A la fin c’est une grande performance de l’équipe et un super résultat. »

Mirko Bortolotti, Lamborghini N°16 GRT Grasser Racing Team Lamborghini Huracan: « J’ai dû me battre un peu avec la dégradation des pneus et Frank (Perera) était donc un peu plus rapide que moi durant la deuxième partie de mon relais. Ce ne fut pas simple de le garder derrière moi car il sortait plus vite des virages et je devais en plus composer avec le trafic. J’étais donc très heureux de ramener la voiture dans la pit lane en tête de la course. Je suis aussi très content du résultat. L’équipe et mes équipiers ont été excellents tout le week-end et je ne pense pas que nous aurions pu faire mieux. »

Oliver Morley, Mercedes N°56 Black Falcon Mercedes-AMG: « Nous avons eu un week-end avec pas mal de contretemps et nous n’espérions jamais terminer avec un tel résultat. Cela démontre que l’équipe et mes équipiers ne lâchent jamais rien. Nous avons tout donné tout au long de la course et c’est aussi l’un des plaisirs en Endurance ; on ne sait jamais ce qu’il peut arriver. Maro et Miguel font un travail remarquable et c’est un privilège de faire équipe avec eux. »

Pierre Ehret, Ferrari N°488 du Rinaldi Racing : « Nous n’avons pas pu nous qualifier comme espéré mais nous savions que la régularité serait la clé de cette course. J’ai beaucoup roulé lors des essais puisque Stef n’est arrivé à Silverstone que ce matin. Je lui tire donc mon chapeau d’avoir si bien piloté durant ses deux relais aujourd’hui. Nous savions que notre rythme en course nous permettrait de gagner des places sur la distance. »

La prochaine épreuve se d »roulera sur le circuit Varois du Paul Ricard au Castellet ,les samedi 24 et dimanche 25 juin prochains

 

John ROWBERG

Photos :   SRO- SPORT VISION Agency

 

 BLANCPAIN-GT-SERIES-ENDURANCE-2016-SILVERSTONE-Le-depart-de-la-coiutrse-avec-la-LAMBORGHINI-HURACAN-du-GRT-GRASSER-en-pole


BLANCPAIN-GT-SERIES-ENDURANCE-2016-SILVERSTONE-Le-depart-de-la-coiutrse-avec-la-LAMBORGHINI-HURACAN-du-GRT-GRASSER-en-pole

 

LE CLASSEMENT GÉNÉRAL FINAL DE SILVERSTONE

http://vmail.vertouk.net/userfiles/sro/file/Blancpain%20GT%20Series%202016/Silverstone/Blancpain%20GT%20Series%20Endurance%20Cup_Race_ResultList_1_0.PDF

LE CLASSEMENT GENERAL PROVISOIRE DE LA SERIE BLANCPAIN GT ENDURANCE

http://vmail.vertouk.net/userfiles/sro/file/Blancpain%20GT%20Series%202016/Silverstone/PointsSilverstone.PDF

 

BLANCPAIN-GT-SERIES-ENDURANCE-2016-SILVERSTONE-La-BMW-ROWE-de-LUHR-GRAFF-DUSSELDORP

BLANCPAIN-GT-SERIES-ENDURANCE-2016-SILVERSTONE-La-BMW-ROWE-de-LUHR-GRAFF-DUSSELDORP

 BLANCPAIN GT SERIES ENDURANCE 2016 -SILVERSTONE La FERRARI de la Scuderia RINALDI.j


BLANCPAIN GT SERIES ENDURANCE 2016 -SILVERSTONE La FERRARI de la Scuderia RINALDI.j

 BLANCPAIN-GT-SERIES-ENDURANCE-2016-SILVERSTONE-MERCEDES-HTP-Motorsport-N°85


BLANCPAIN-GT-SERIES-ENDURANCE-2016-SILVERSTONE-MERCEDES-HTP-Motorsport-N°85

TROPHEE BLANCPAIN

About Author

gilles