24 HEURES OFF ROAD MAROC 2016 JOUR UN : VENTS DE FORCE V8…

LE BV2 ET LE TOYOTA HILUX SE SONT BAGARRES DURANT SIX HEURES

LE BV2 ET LE TOYOTA  HILUX SE SONT BAGARRES DURANT SIX HEURES

 

On est donc à Ouarzazate, dans le sud marocain.

Le pays est essentiellement montagneux avec deux débouchés sur le Sahara, l’axe Ouarzazate/Zagora et plus loin Erfoud/Merzouga.

Le premier jour des 24 Heures Off Road s’est déroulé  au dessus des studios de cinéma de Ouarzazate, aujourd’hui aussi célèbres que ceux d’Hollywood.

Un plateau immense, plat comme une huître de Belon, une piste de 40 km où les vitesses de pointe sont énormes, les saignées aussi (vive les grands débattements)  mais le roi ici, c’est le caillou.

Et il en a fait des ravages le caillou… et ses milliards de potes.

Que ce soit sur les autos les plus rapides ou sur les plus lentes.

Les crevaisons et les retours aux stands ont donc joué un rôle considérable dans le classement de la journée mais ce qui a été déterminant ce sont les chevaux.

Ici les V8 pullulent, et ça envoie fort, pas impossible d’ailleurs que la puissance et les crevaisons  aient un rapport très intime.

C’est donc parti pour six heures, les 24 heures sont en effet découpées en quatre tranches de six heures sur quatre circuits différents.

Paysage insensé, au fond du plateau le formidable massif de l’Atlas, enneigé, et un truc difficile à croire, il ya de gros nuages partout mais le plateau restera une sorte de bulle bleue au milieu du tourment…

C’est alors que s’invite le vent, il est énorme mais il est frais, c’est génial mais tout tombe au bivouac, en tous cas on plie vite fait oripeaux et tentes…

Claude Jean, le cuistot, tiendra tête au vent pour que tout le monde puisse manger chaud à l’abri de sa petite tente rouge.

 

CLAUDE JEAN,LA CAP HORNIER DE LA CUISINE DU DESERT

CLAUDE JEAN,LA CAP HORNIER DE LA CUISINE DU DESERT

 

Ailleurs le sable fin tourbillonne partout, on en mange aussi un peu quand on fait le tour du circuit avec Alain Rossignol, le photographe des 24 heures.

Le sable dans les dents et dans les oreilles c’est spécial mais on ne va pas se plaindre, c’est juste pour poser le décor…

Action !

Moteur !

Partez !

Ce sera une bagarre phénoménale entre deux véhicules imposants, le favori est le BV2 de Martineau/Fouquet/Haquette, un monstre deux roues motrices qui envoie pas loin de 400 CV grâce à son moteur V8 GM de 6,2 litres de cylindrée (celui des Corvette).

Le challenger est un 4X4, Toyota Hilux  du team Cummins, moteur V8-4 litres piloté par un Patrick Sireyjol genre 10 000 volts, et son équipier/sponsor Rainer Wissmans.

La poussière est importante mais le vent la dégage vite, elle ne gênera donc que les stands et l’organisation, dans les autos no problemo.

Mais  dès le premier tour le BV2 rentre au stand avec la première crevaison de la journée, la pierre a aussi endommagé l’arrière de l’auto,  le Toyota N11 prend la tête, passe dans de furieuses glissades, avec un bruit de moteur qui file la chair de poule.

Sireyjol, ancien motard a un style d’attaque sublime…

 

LE BMW V6

LE BMW V6

 

Derrière on a noté d’autres autos qui envoient du lourd, le BMW 4X4 (V6) de Billault/Boutron et Barbet et le Nissan Springbox de Salvatore et Coquelle, superbe d’attaque.

Mais clairement, la victoire du jour se fera entre les deux premières autos citées.

Sireyjol crève aussi, les bouts de pneu passent à travers la carrosserie, et donc il perd un peu de sa belle avance alors que le BV2 fait parler la poudre derrière, il ya eu un écart de quasiment quinze minutes et les secondes puis les minutes avantageuses fondent comme neige au soleil.

Cela se jouera dans le dernier tour.

Tout le monde attend sur une ligne d’arrivée balayée par le vent toujours très puissant et c’est le BV2 qui passe la ligne le premier.

Le Toyota est deux, troisième place pour la BMW, le Springbox est quatre.

LE SPRINBOX

LE SPRINGBOX

La deuxième course de six heures se déroulera mardi, toujours dans la région de Ouarzazate mais un peu plus loin,  évidemment pas sur le même circuit

car les chevaux ça creuse…

Jean Louis BERNARDELLI

Photos Alain ROSSIGNOL/CAPTAIN NOWHERE

Résultats  http://file:///C:/Users/Bernardelli%20JL/Downloads/ouarzazate_final%20(1).pdf

 

 

24 H TT du Maroc Sport

About Author

gilles