WSBK 2017 : SYKES SUIVRAIT CHEZ DUCATI LES TRACES DE ROSSI ET LORENZO…

MAINTENANT LA DUCATI PEU GAGNER

MAINTENANT LA DUCATI PEU GAGNER

 

Sept ans que Tom Sykes roule chez Kawasaki avec un titre mondial en WSBK en 2013.

Tout va donc pour le mieux, sauf qu’un nouvel équipier est arrivé, il s’agit bien sûr de Jonathan Rea, et que depuis qu’il est là, le jeune mange tout, y compris le titre, les doublés etc…

Tom Sykes, qui est l’homme imbattable en pole, enfin en théorie, en a marre du jeune qui prend tout.

On se souviendra ici d’un Valentino Rossi dieu vivant voyant arriver dans son box le jeune Lorenzo, ne le supportant pas et se barrant chez Ducati où d’ailleurs il n’a rien fait durant deux ans, il a fini par revenir au foyer, tel l’enfant prodigue.

Lorenzo kif kif, il n’a pas supporté que Yamaha lui propose un gros contrat en 2017 mais non négociable, il est parti aussi chez Ducati.

La même chose se passe en WSBK, Ducati s’est rendu compte à Imola que sa moto Panigale pouvait maintenant gagner face aux Kawa, et même faire des doublés, Sykes se rend compte depuis le début de l’année que le boss c’est Rea et pas lui, donc direction Ducati.

Ducati qui a depuis longtemps laissé tomber le fantasme d’un titre avec pilote italien, que ce soit en Moto GP ou en WSBK, Giugliano ne fait guère d’étincelles et il y aurait donc un beau guidon libre chez les rouges.

 

GIGI DALL'IGNA

GIGI DALL’IGNA

 

 

Gigi dall’Igna, l’homme miracle de Ducati était à Imola, pas impossible qu’il en ait parlé à Sykes mais tout le paddock affirmait que c’était chose pratiquement faite.

Et Ducati a besoin d’un deuxième pilote brillant pour seconder son très talentueux anglais Chaz Davies.

Voilà, aucune preuve, personne n’en parle ni chez Ducati ni chez Sykes, mais la déception de Sykes est tellement immense, la frustration même, que la chose est très imaginable, maintenant qu’il a vu que la Ducati pouvait être irrésistible.

Il y aura plein de beau monde pour le remplacer chez Kawasaki, on rappelle que c’est le seul team d’usine du plateau et que la place est donc enviable.

Affaire à suivre donc…

Jean Louis BERNARDELLI

Photos :
WSBK

Moto Moto - Superbike Sport

About Author

gilles