CUSTOM BMW S1000 RR PAR PRAEM : LES CONQUÉRANTS DE L’INUTILE

 

Non, ce titre n’est pas un jeu de mots méchant pour BMW mais au contraire un grand coup de chapeau.

Car c’est ainsi que Lionel Terray, immense alpiniste, définissait la passion de la montagne.

Chez un alpiniste, on grimpe l’Everest, le K2 ou l’Annapurna, on manque de se tuer, on se gèle les doigts, on meurt de froid, on se  prend des avalanches sur le dos, l’effort et la technique sont sublimes, mais…  rigoureusement inutiles.

Mais si c’est utile !

Cela fait avancer la technologie des matériels qui seront utilisés par l’expédition suivante…

Et au sommet si durement conquis, le bonheur est immense.

 

LA BMW S 1000 RR D'ORIGINE

LA BMW S 1000 RR D’ORIGINE

 

Le custom BMW S1000RR par PRAEM, c’est un peu ça.

A la base, la S 1000 RR est une hypersportive, qui est immatriculée et dont un non-initié pourrait affirmer que c’est inutile.

Et ça l’est comme les sommets de plus de 8000 mètres dans le monde.

Ces motos frisent allégrement les 200 cv, valent vaut un gros billet de 18.000 mais sont aussi les modèles phares des marques, comme le sont les Panigale de Ducati, les RSV 4 d’Aprilia etc…

Etrange monde que la moto, c’est pour cela qu’on est addict…

Sur cette hypersportive BMW on peut donc rouler sur route ou sur circuit,  on est alors aux commandes d’un vrai missile, avec des assistances électroniques partout et une partie cycle digne d’un moto de GP !

 

LA MÊME VUE PAR PRAEM

 

Comme les radars sur les routes sont plus nombreux que les pigeons à Venise (en fait là, c’est nous les pigeons…) on a effectivement tendance à aller rouler sur circuit, pas forcément en compète, mais juste pour le plaisir.

Car c’en est un, un frisson, j’oserais même dire un orgasme absolu.

En plus, ce missile est d’une beauté racée, bref tous les plaisirs en même temps, c’est grand bonheur.

BMW s’est offert un petit bonheur supplémentaire, ce n’est pas la première fois, on se souvient par exemple de la « Nurbs » de Krugger avec son 6 cylindres en ligne, en demandant à deux artistes de la customisation, Sylvain et Florent Berneron,  de plancher sur la S 1000 RR, avec une idée, customiser vintage.

 

SYLVAIN ET FLORENT BERNERON

SYLVAIN ET FLORENT BERNERON

 

On sait que ce concept vintage ou Classic est archi vendeur!

Aujourd’hui, perso si j’avais trois ronds de plus et dix ans de moins, je me serais jeté sur Nine T Scrambler…

Les deux designers ont bien entendu gardé les performances hallucinantes de l’hypersportive de base, ils les ont même améliorées puisque leur custom est moins lourd.

La ligne d’échappement et la cartographie spécifique, l’allègement d’ensemble sur la partie cycle (roues en carbone, boucle arrière en aluminium et visserie en titane) permettent de gagner 20 kg sur la machine d’origine.

 

 

Description du caractère vintage par les concepteurs : « Tête de fourche asymétrique dans l’esprit des machines qui étaient préparées pour les 8h de Suzuka, réservoir en aluminium d’origine rallongé et bien sûr une coque arrière typique de cette époque avec la batterie directement accessible. De nombreux détails ont été apportés, en clin d’œil à l’univers de la compétition : vanne de remplissage et raccords rapides Staubli, roues en carbone Rotobox équipées de disques en carbone céramique, radiateur d’eau type endurance, pneus slick ou encore commandes reculées réglables de la gamme BMW Motorrad HP. La ligne d’échappement en titane émet un son particulièrement rageur avec un silencieux Werks USA. »

Au bilan ?

Probablement une jolie somme dépensée, mais quand on est mécène d’un créateur, à l’instar de Jules II commanditant le plafond  de la Sixtine auprès de Michel Ange, c’est de l’argent pour le plus grand bonheur qui soit, celui des yeux, l’émotion à vif.

Donc ce n’est pas vraiment de l’argent…

On verra cette moto sur divers salon et des milliers de visiteurs se feront prendre en photo à côté car elle représente du rêve.

Irréalisable, sauf par des génies du custom, unique, géante en somme.

Jean Louis BERNARDELLI

Photos :
Constructeur

 

NOTRE ARTICLE PRÉCÉDENT SUR PRAEM

 

SALON DE LA MOTO. À LA DÉCOUVERTE D’UNE OEUVRE D’ART : LA PRAËM !

 

Moto Moto - Divers Sport

About Author

jeanlouis