NOUVELLE POLE POUR ROSBERG ET SA MERCEDES À SOTCHI AU GP DE RUSSIE DE F1

F1-2016-SOTCHI-NICO-ROSBERG-en-pole-avec-sa-MERCEDES-W07-devant-VETTEL-finalement-pénalisé-et-BOTTAS

 

 

 

F1-2016-SOTCHI-NICO-ROSBERG-en-pole-avec-sa-MERCEDES-W07-

F1-2016-SOTCHI-NICO-ROSBERG-en-pole-avec-sa-MERCEDES-W07-

 

 

Nouvelle pole position, la 24éme de sa carrière pour Nico Rosberg et nouvelle désillusion pour son équipier, le triple Champion du monde, Lewis Hamilton, à nouveau victime d’un pépin mécanique, un problème de récupérateur d’énergie, comme il y a quinze jours à Shanghai !

Si l’un rigole et enquille les pôles, l’autre pleure et enchaine les désenchantements !

En effet si Nico Rosberg décroche une fois de plus le temps de référence au volant de sa Mercedes W07, signant la pole position du Grand Prix de Russie, à Sotchi, ce samedi après-midi, avec un chrono de 1’35 »417, son équipier, a donc encore une fois connu un souci lors de la Q2 qui le relègue en dixième position et le fera partir depuis la cinquième ligne, cependant que l’Allemand s’élancera lui devant la meute !

 

F1-2016-GP-RUSSIE-A-SOTCHI-NICO-ROSBERG

F1-2016-GP-RUSSIE-A-SOTCHI-NICO-ROSBERG

 

Rosberg qui confiait :

« Pour être honnête, après les soucis de Lewis, j’étais plutôt confiant car les Ferrari étaient assez loin en Q2. Je suis resté concentré, j’ai attaqué car j’avais de très bonnes sensations.»

Et il ajoutait :

« Partir en pole position est évidemment idéal, et ce d’autant plus que cette grille de départ m’avantage. Mais la course reste la course et avec Bottas et Kimi  et Félipe derrière, il faudra faire une grande course pour triompher. »

 

 F1-2016-SOTCHI-LEWIS-HAMILTON-avec-sa-MERCEDES-W07.


F1-2016-SOTCHI-LEWIS-HAMILTON-avec-sa-MERCEDES-W07.

 

Cependant que l’infortuné Lewis, lâchait :

« Je ne peux rien y faire. C’est le deuxième moteur, celui que j’ai utilisé lors de la course précédente. La défaillance est incroyablement identique à celle que j’ai eue lors du dernier Grand Prix. J’ai repris la piste en Q2 et à la fin j’ai perdu la puissance de la même façon qu’en Chine.»

Et il précisait :

« C’est fou, on a couvert des milliers de km lors des essais d’inter-saison en Espagne sans jamais rencontré ce problème ! »

Avant de conclure, philosophe :

« Au moins dimanche je ne partirai pas dernier comme il y a deux semaines en Chine, ma situation est donc moins pire. »

 

 F1-2016-SOTCHI-Vue-du-circuit.


F1-2016-SOTCHI-Vue-du-circuit.

 

Quant à Paul Hembery, le  Directeur de Pirelli Motorsport, lui, il expliquait :

« La Russie est une piste réellement singulière puisqu’elle offre un très bas niveau de grip et une usure des pneumatiques très basse. Par conséquence, les relais en piste peuvent y être très longs. C’est la raison pour laquelle les pilotes restaient en piste pour plusieurs tours, lors de leurs qualifications, sans changer de pneumatiques, tout en conservant un niveau de performance de leurs pneumatiques constant. Nous nous attendons à une stratégie à un seul arrêt de la part de la plupart des acteurs majeurs de la course de demain. Et il est assez peu probable que vous puissiez voir en piste des Mediums ! »

Nico s’élancera donc avec à ses côtés non pas le pilote de la Scuderia, Sebastian Vettel  qui avait pourtant bien signé le deuxième temps en 1’36″123, à 0 »706 millièmes du pilote Mercedes, mais qui pénalisé de cinq places, pour le changement de sa boite de vitesses et se retrouve finalement sur la quatrième ligne avec le…septième temps !

Mais avec la Williams FW38-Mercedes de Valtteri Bottas avec qui Nico partagera la première ligne, le Finlandais, décrochant  un excellent  1’36″536, à 1 »119, qui lui offre cette belle position de départ

Suivent, la seconde Ferrari SF16-H de l’autre nordique, Kimi Räikkönen, placé sur la deuxième ligne en 1’36″663, à 1’249, en compagnie de l’autre pilote Williams, le Brésilien Felipe Massa, crédité de 1’37″016, à 1″599

Le Top 10 étant composé de Daniel Ricciardo avec sa Red Bull RB12-Tag Renault, en 1’37″125, de Sergio Perez avec sa Force India VJM09-Mercedes, en 1’37″212 , suivi de Sebastian Vettel avec sa Ferrari SF16-H, en 1’36″123, puis de Daniil Kvyat avec l’autre Red Bull RB12-Tag Renault, en 1’37″459 et de Max Verstappen et Lewis qui se partageront la cinquième ligne.

Côté Français Romain Grosjean au volant de la Haas VF16-Ferrari pointe au quatorzième rang, juste devant son équipier le jeune Mexicain, Esteban Guttierez

Ensuite, sur la neuvième ligne, on retrouve les deux Renault R16 de Kevin Magnussen qui précède de nouveau  Jolyon Palmer

 

Sam HORNETT

Photos :  TEAMS et PIRELLI

F1-2016-SOTCHI-NICO-ROSBERG-en-pole-avec-sa-MERCEDES-W07-devant-VETTEL-finalement-pénalisé-et-BOTTAS

F1-2016-SOTCHI-NICO-ROSBERG-en-pole-avec-sa-MERCEDES-W07-devant-VETTEL-finalement-pénalisé-et-BOTTAS

LA GRILLE DE DEPART

  1. ligne

Nico Rosberg (Mercedes W07) 1’35″417 – Q3

Valtteri Bottas (Williams FW38-Mercedes) 1’36″536 – Q3

  1. ligne

Kimi Raikkonen (Ferrari SF16-H) 1’36″663 – Q3

Felipe Massa (Williams FW38-Mercedes) 1’37″016 – Q3

  1. ligne

Daniel Ricciardo (Red Bull RB12-Tag Renault) 1’37″125 – Q3

Sergio Perez (Force India VJM09-Mercedes) 1’37″212 – Q3

  1. ligne

Sebastian Vettel (Ferrari SF16-H) 1’36″123 * – Q3

Daniil Kvyat (Red Bull RB12-Tag Renault) 1’37″459 – Q3

  1. ligne

Max Verstappen (Toro Rosso STR11-Ferrari) 1’37″583 – Q3

Lewis Hamilton (Mercedes W07) Pas de temps  en Q3

  1. ligne

Carlos Sainz (Toro Rosso STR11-Ferrari) 1’37″652 – Q2

Jenson Button (McLaren MP4/31-Honda) 1’37″701 – Q2

  1. ligne

Nico Hulkenberg (Force India VJM09-Mercedes) 1’37″771 – Q2

Fernando Alonso (McLaren MP4/31-Honda) 1’37″807 – Q2

  1. ligne

Romain Grosjean (Haas VF16-Ferrari) 1’38″055 – Q2

Esteban Gutierrez (Haas VF16-Ferrari) 1’38″115 – Q2

  1. ligne

Kevin Magnussen (Renault R16) 1’38″914 – Q1

Jolyon Palmer (Renault R16) 1’39″009 – Q1

  1. ligne

Felipe Nasr (Sauber C35-Ferrari) 1’39″018 – Q1

Pascal Wehrlein (Manor MRT05-Mercedes) 1’39″399 – Q1

  1. ligne

Rio Haryanto (Manor MRT05-Mercedes) 1’39″463 – Q1

Marcus Ericsson (Sauber C35-Ferrari) 1’39″519 – Q1

 

* Pénalisé de cinq places

F1

About Author

gilles